Accueil > Bien vieillir > Alimentation et seniors - moins de sel dans votre assiette

Alimentation et seniors - moins de sel dans votre assiette

Une bonne alimentation pour bien vieillir

Notre âge ne réduit pas nos besoins alimentaires mais notre corps perd son efficacité de digestion et retient donc moins de nutriments. Aussi, il faut combler cette réduction en mangeant beaucoup plus. Pour les seniors pratiquant des activités sportives, il faut augmenter la quantité de repas. En vieillissant, le risque de dénutrition s’accroît car plus on vieillit, plus on perd l’appétit car la sensation de goût diminue. Pour maintenir l’appétit, recourez aux épices et aux fines herbes pour donner un meilleur goût à vos plats.

 

Un repas équilibré

Il s’agit d’une bonne alimentation dont nous avons besoin pour le bon fonctionnement de notre organisme de tout âge. Notons qu’à plus de 60 ans, les envies peuvent modifier. Pour éviter des problèmes de santé, surtout pour les séniors, respectez  quelques règles ci-après.

 

Ne sautez pas de repas

Maintenez bien le respect des trois repas: petit déjeuner (plus copieux), le déjeuner et le dîner (plus  léger).

 

Variez vos aliments

Incluez quotidiennement 5 fruits et légumes dans votre régime alimentaire. Ceci doit être respecté pour que les vitamines dont nous avons besoin soient complètes.

 

Boire beaucoup d’eau 

Boire beaucoup d’eau, même si l’envie de boire ne se fait pas sentir. L’eau fait partie des éléments essentiels dont notre corps a besoin. Tâchez donc de boire 1 à 1,5 litre par jour. Vous pouvez en jus, soupe, eau de source, etc. Le verre d’eau au réveil est conséquent. Les seniors peuvent le multiplier et ne pas rester à la quantité habituelle. Il faut beaucoup boire également pendant les repas.

 

Consommez suffisamment de protéines

La masse musculaire diminue quand on atteint la soixantaine. Ainsi, la consommation quotidienne de protéines, sous forme de viande ou de poisson, aide les seniors à compenser cette réduction. Sachez alterner les œufs, les viandes rouges, les poissons gras tels que les saumons ou les truites.

 

Mangez des féculents

Pour éliminer la sensation d’avoir toujours faim et pour vous apporter de l’énergie, incluez les féculents, comme du riz, des pâtes ou du pain dans votre alimentation. Évitez les sauces et les beurres qui retiennent les graisses.

 

Consommez régulièrement des produits laitiers

Consommez régulièrement des produits laitiers plusieurs fois dans la journée. Les seniors ont plus besoin de calcium pour fortifier les os. Vous pouvez varier ce type d’aliments par exemple en yaourt au petit déjeuner ou dessert, un verre de lait ou du fromage en fin de repas.

 

Les aliments à éviter ou à réduire

Equilibrez bien votre régime alimentaire car les besoins en nutriments changent et certains produits sont difficiles à digérer.

 

Éviter la consommation de sel

Comme déjà spécifié plus haut, pour donner du goût à l’aliment, vous pouvez recourir aux aromates et aux épices et réduire la consommation de sel qui n’est très recommandé pour la santé. Cette réduction de sel est conseillée également pour la plupart d’entre nous car si on veut mieux vieillir ou si on veut éviter un régime sans sel à notre vieillesse, il faut dès maintenant réduire au fur et à mesure sa consommation. En effet, la consommation non modérée de sel peut provoquer, entre autres, de l’hypertension artérielle et des maladies cardio-vasculaires.

 

Attention au sucre

Une trop grande quantité de sucre est aussi nuisible à la santé, surtout pour les séniors ou des sujets ayant des taux de glucides instables dans l’organisme. Ainsi, évitez les desserts industriels et les pâtisseries ou mangez-en vous très rarement.

 

N’abusez de l’alcool

Une fois à la retraite, les séniors ont souvent tendance à boire. Cependant, faites très attention parce que l’alcool est très riche en sucre et en calories.

En conclusion, les modes d’alimentation n’ont pas changé pour un adulte que pour un senior. Seulement, le senior doit être plus vigilant au risque de sous-nutrition en réduisant la quantité du repas, ou en sautant des repas de temps à autre ou très fréquemment. Il faut surtout équilibrer l’alimentation en suivant ce dont on a mangé en tant qu’adulte pour éviter les écarts et les excès qui peuvent amener des perturbations. Si un nutritionniste est nécessaire pour pouvoir gérer l’alimentation d’un senior, sachez que la Mutuelle santé senior prend en charge les séances chez celui-ci.