Accueil > Bien vieillir > Comment prévenir les chutes chez les seniors ?

Comment prévenir les chutes chez les seniors ?

Les principales causes des chutes chez les séniors

Souvent, les chutes surviennent lors des activités ménagères, lors de la marche, en montant et en descendant des escaliers, et même en se levant tout simplement d’une chaise. Pour mieux prévenir les chutes, vous devez connaître avant tout leurs principales causes.

 

Les pathologies

De diverses pathologies surviennent en prenant de l’âge. Elles peuvent être à l’origine des chutes chez les personnes âgées. Parmi elles, il y a :

  • Les troubles de la vue et de l’audition
  • La diminution de la force musculaire
  • La maladie du Parkinson et de l’Alzheimer
  • L’ostéoporose
  • La perte des réflexes
  • La perte d’équilibre.

 

Le mauvais aménagement de l’habitat

Si votre maison n’est pas bien aménagée et inadaptée à votre état physique, vous risquez à tout moment de tomber. Les chutes se produisent principalement dans la salle de bain en raison de l’humidité de ladite pièce.

Notons qu’on peut également tomber dans sa chambre ou dans la salle de séjour. Si votre lieu de vie est trop encombré, vous aurez du mal à vous déplacer et risquez, par conséquent de chuter. Par ailleurs, les revêtements de votre sol un peu glissants peuvent aussi entraîner des incidents. Il en est de même pour le rangement de vos affaires. Si celui-ci n’est pas à la bonne hauteur, vous pourrez glisser en essayant d’attraper quelque chose (un ustensile, un livre, un drap, etc.).

 

Les conséquences des chutes chez les personnes âgées

Chez les personnes âgées, les chutes peuvent conduire à des conséquences graves et même handicapantes. En vieillissant, le corps devient plus fragile et plus vulnérable. De ce fait, le moindre accident peut devenir fatal.

Ces accidents de la vie courante mènent parfois à des interventions médicales, voire chirurgicales. Les chutes peuvent en effet provoquer des fractures et des blessures et conduisent à la perte d’autonomie chez les seniors. Cette perte d’autonomie implique l’accompagnement et l’aide permanente d’une infirmière, d’un auxiliaire de vie, d’une aide à domicile…

Sachez également que la gravité de certaines chutes est irréversible et peut conduire à un décès.

 

Comment prévenir les risques de chutes ?

Peu importe votre âge, vous pouvez éviter les chutes en prenant des précautions. Cela concerne en premier lieu vos conditions physiques et, secundo, l’environnement dans lequel vous vivez.

 

Prenez soin de votre santé

Afin de prévenir les risques de chutes, vous devez avant tout penser à votre santé physique. Adoptez :

  • Une alimentation équilibrée : privilégiez les aliments riches en calcium afin de limiter la perte de masse musculaire ainsi que pour éviter les surcharges pondérales.
  • Les consultations médicales : faites-vous contrôler régulièrement par votre médecin. Cela permet de détecter et de traiter les problèmes liés à la vue et à l’audition. Une bonne vue et une bonne audition assurent un meilleur maintien du corps.
  • Les activités physiques : travaillez votre souplesse ainsi que votre équilibre moyennant les activités sportives. Notez que le sport aide à protéger vos capacités musculaires et cardio-respiratoires.

 

Aménagez votre intérieur

Pour limiter au maximum les risques de chutes, vous devez aménager votre intérieur. Pensez à poser des revêtements antidérapants pour éviter de glisser. Vos sources d’éclairage doivent être assez éclairantes afin de réduire les zones d’ombre.

Quant au mobilier, veillez à bien disposer vos meubles de façon  à ce qu’ils ne gênent pas vos déplacements.

Vous pouvez réduire les risques de chutes en prenant les bonnes mesures. Mais pour pouvoir vivre sereinement, pensez à souscrire une mutuelle santé. En cas d’accident, vous bénéficiez d’une meilleure prise en charge. N’hésitez pas à comparer les devis pour trouver la complémentaire qui répond le mieux à votre budget.