Accueil > Bien vieillir > Tout savoir sur la vie sociale des seniors

Tout savoir sur la vie sociale des seniors

Vie sociale et santé des seniors : deux éléments inséparables

Une étude menée a démontré qu’un senior ayant une vie sociale peut améliorer sa santé physique et morale. Une enquête de l’Inpes (Institut national de prévention et d’éducation) en 2010 a révélé que les seniors dynamiques, s’inscrivant à des associations, faisant des jeux, rendant visite à leurs enfants, famille ou connaissances, ont une meilleure santé. Par contre, les personnes âgées vivant seules ou recluses et ayant moins de vie sociale sont plus vulnérables.

Dans cette étude, le lien de cause à effet de la vieillesse et de la santé mentale est mis en évidence. Plus nous vieillissons, plus nous sommes victimes de souffrance psychologique et la situation s’empire pour ceux qui demeurent seuls. Les hommes sont beaucoup plus touchés que les femmes.

Quand une personne s’ennuie, par exemple, l’envie d’une cigarette est très fréquente. Or, nous savons tous les effets néfastes du tabagisme, entre autres, les maladies cardiovasculaires et les autres maladies chroniques.

Concernant l’alimentation, l’Inpes a aussi prouvé que les seniors isolés et ayant moins de vie sociale, reclus ou seuls sont moins attentionnés à leur régime alimentaire. En effet, cette première catégorie, consommant excessivement des nourritures riches en matières grasses et en sel, présente fortement des risques cardiovasculaires et de l’hypertension.

Par contre, les seniors ayant une vie sociale préfèrent manger sainement, en équilibrant féculents, légumes, produits laitiers, fruits, œufs, viandes et poissons. Ils bénéficient, par conséquent, d’une meilleure santé !

 

Association et vie citoyenne, il n’est jamais trop tard

Quand on vieillit, on se sent souvent inutile et abandonné. Pourtant, beaucoup d’associations proposent des actions de bénévolats nous permettant de nous sentir à nouveau utiles.

Les seniors ont plus de temps qu’il n’en faut ! Se porter volontaire à cet âge est très utile pour les autres, surtout ceux qui désirent partager leurs expériences. Il y a pas mal d’activités à faire pour passer du temps comme le cours d’alphabétisation, le soutien scolaire ou l’atelier de bricolage. Pour faire des rencontres, le jardin partagé est également très approprié pour que les seniors puissent créer et entretenir leurs relations.

Les seniors peuvent également s’engager dans la vie communautaire, prendre part à un conseil de quartier ou être le porte-parole du conseil des sages d’une commune. L’estime de soi est ainsi préservée ! Et pourquoi ne pas créer une association relative à votre propre centre d’intérêt ?

 

Transmission de savoir-faire aux novices et plus jeune

Le tutorat est un excellent exercice pour le cerveau d’un senior. Tout en transmettant son savoir, il fait travailler en même temps son cerveau. Ainsi, le senior garde un lien avec le monde professionnel s’il enseigne son métier à un jeune. Vous pouvez également vous renseigner sur les actions intergénérationnelles organisées par les organisations scolaires, mais également sur Solidâges21.

 

Tisser des liens avec les jeunes

Pour éviter les pertes de mémoire, aidez un élève de votre famille à faire ses révisions par exemple. Rendez-vous à la bibliothèque avec un enfant et aidez-le à choisir son livre. Avec vos petits-enfants, vous pouvez sortir au zoo, au cirque ou tout simplement faire une petite promenade.

Ainsi, vous ne resterez pas seul et votre journée sera bien remplie ! Pour éviter de rester seul chez vous, vous pouvez donner une chambre à un étudiant en échange de quelques petites courses ou des initiations à l’informatique.

 

Faciliter les sorties grâce aux aides au transport

Aujourd'hui, avec les Caisses de retraite, il y a les « aides au transport » pour faciliter vos sorties. L’Agirc et l’Arrco ont leur propre dispositif « Sortir Plus ».

 

Activité professionnelle et retraite

Vous pouvez choisir entre deux dispositifs. D'une part la retraite progressive, c’est-à-dire que vous exercez toujours votre activité professionnelle, mais à temps partiel tout en touchant une partie de votre allocation retraite. Le second dispositif est le cumul emploi-retraite. Vous avez toujours une activité salariale, mais vous touchez également à votre retraite.

Pour ne pas sombrer dans la solitude, il est conseillé aux seniors de ne pas se couper brutalement du monde extérieur. Avoir une vie sociale, adhérer à des associations, participer activement à la vie communautaire et citoyenne sont très encouragés. Les bienfaits sont sans appel : une bonne santé et la joie de vivre !