Accueil > Bien vieillir > Tout sur les plateformes élévatrices

Tout sur les plateformes élévatrices

Qu’est-ce qu’une plateforme élévatrice ?

Une plateforme élévatrice est un équipement spécialement conçu pour aider les personnes ayant des problèmes de mobilité à accéder aux différents étages de leur domicile. Il se compose généralement d’un plateau horizontal complété par une mini-rampe.

Ce plateau a pour fonction d’accueillir la personne à mobilité réduite et peut s’élever ou descendre grâce à un moteur électrique alimenté par des batteries. Les modèles les plus communs peuvent supporter jusqu’à 250 kg. L’utilisateur est protégé des risques de chute à l’aide de porte, de bras articulés ou de barres escamotables (tout dépend du type de plateforme).

 

Les différents types de plateformes élévatrices

Il existe aujourd’hui 2 grands types de plateformes élévatrices.

 

La plateforme verticale

Ce type de plateforme équipe généralement les lieux et établissements publics. Son fonctionnement est très proche de celui d’un ascenseur privatif. Elle se compose généralement d’un plateau qui peut monter ou descendre verticalement pour déplacer la personne à mobilité réduite d’un étage à un autre.

 

La plateforme monte-escalier 

Aussi connu sous le nom de plateforme oblique, ce type de plateforme élévatrice se rencontre surtout chez les particuliers. Son fonctionnement est très similaire à celui d’un fauteuil élévateur. Il est installé sur un escalier à l’aide de plusieurs rails fixés au mur ou sur les marches par des pilotis.

Les plateformes monte-escalier sont disponibles en 3 versions : 

  • Les plateformes élévatrices pour escalier droit,
  • Les plateformes élévatrices pour escalier tournant,
  • Les plateformes élévatrices extérieures.

 

Comment choisir une plateforme élévatrice ?

Vous l’aurez sans doute compris, avec les nombreux modèles disponibles, choisir une plateforme élévatrice n’est pas si facile. Avant de faire un choix, il convient d’abord de vérifier si la plateforme est bien adaptée au handicap de l’utilisateur. Par la suite, il faut réaliser une étude de faisabilité pour vérifier si la configuration des lieux permet l’installation de la plateforme. Si vous projetez d’acheter une plateforme oblique, vérifiez plusieurs points : 

  • La largeur de votre escalier
  • Sa forme, son inclinaison ou encore la surface de dégagement
  • Votre mur peut-il supporter les rails où sera fixée la plateforme ?

Pour faire des économies, n’hésitez pas à demander plusieurs devis auprès de plusieurs professionnels. Vérifiez également les conditions de maintenance. Certains installateurs proposent une garantie de maintenance sur deux ans, alors que d’autres non.

 

Prix d’une plateforme élévatrice

Pour un établissement recevant du public, le prix moyen d’une plateforme élévatrice verticale (pose compris) va de 13 000 à 14 000 euros. Pour les particuliers, le coût d’une plateforme monte-escalier oscille entre 9 000 et 18 000 euros. Notez que ces prix sont donnés à titre indicatif. De nombreux facteurs peuvent les abaisser ou les augmenter : les aides étatiques, l’entreprise responsable de l’installation, les conditions de l’installation, l’importance des travaux à faire, la capacité d’accueil, le design, l’ergonomie et la puissance de la plateforme… C’est pourquoi il est impératif de faire une étude de faisabilité précise avant de faire installer une plateforme élévatrice. Cela vous évitera bien des mauvaises surprises !

 

Les avantages d’une plateforme élévatrice

Installer une plateforme élévatrice au sein de son logis offre de nombreux avantages, surtout si l’on a des problèmes de mobilité : 

  • Elle permet de se déplacer avec plus d’autonomie
  • Elle permet d’économiser beaucoup d’énergie (plus besoin de gravir les escaliers) ;
  • Elle limite les risques de chutes : les chutes depuis les escaliers constituent l’un des accidents domestiques les plus courants chez les personnes âgées.

 

Les aides pour financer l’achat d’une plateforme élévatrice

Bien que très pratiques, les plateformes élévatrices coûtent relativement cher. Heureusement, il existe aujourd’hui de nombreuses aides financières qui peuvent aider les personnes à mobilité réduite à acheter une plateforme élévatrice. Voici quelques-unes d’entre elles : 

  • Le crédit d’impôt de 25 % : les locataires, les propriétaires et même les occupants à titre gratuit peuvent bénéficier d’un crédit d’impôt de 25 % s’ils souhaitent équiper leur résidence principale d’une plateforme élévatrice. Ce crédit est appliqué sur les dépenses d’installation et est plafonné à 5 000 euros pour une personne et à 10 000 euros pour un couple.
  • Une TVA de 5,5 % : vous pouvez bénéficier d’une réduction de 5,5 % de votre TVA pour l’achat d’équipements destinés aux personnes handicapées et pour leur installation dans votre habitation, sous réserve que cette dernière ait été achevée depuis plus de 2 ans.
  • Les aides de l’ANAH : cette agence octroie un accompagnement et des aides aux seniors et handicapés propriétaires pour la réalisation de travaux nécessaires à leur maintien à domicile (installation d’une plateforme élévatrice comprise). Les aides financières de l’ANAH peuvent couvrir jusqu’à 50 % des travaux nécessaires (plafond à 10 000 euros)

 

Une plateforme élévatrice présente bien des avantages pour les seniors et personnes à mobilité réduite. Afin de profiter d’une prise en charge sur l’achat du produit, demandez à un professionnel de la santé de vous prescrit ce matériel médical de maintien à domicile. Renseignez-vous ensuite auprès de Santors pour dénicher la mutuelle offrant un meilleur remboursement.