Chien / Chat
Choisir une mutuelle en fonction de la race de son chat ?

Avoir un chat comme animal de compagnie représente un grand investissement. Lorsqu’on met de côté ses besoins alimentaires et corporels, le coût de ses besoins médicaux peut décourager plus d’une personne. Il n’est donc pas rare de voir des propriétaires emmener leur chat dans des refuges pour animaux. Certains n’hésitent pas à les faire euthanasier également. Avec une mutuelle pour chat, vous serez en mesure de répondre à tous les besoins de votre félin et sans pour autant en ressentir la charge financière qu’il représente.

La race de votre chat peut être un indicateur sur le prix de votre mutuelle. En effet certaines races sont considérées comme plus fragiles, ce qui en fait des animaux dont la  cotisation de mutuelle peut revenir plus chère. Si votre chat est LOF (c’est à dire pure race), il est possible de se renseigner sur divers forums animaliers des maladies fréquentes rencontrer. Si vous souhaitez adopter un chat d’un race bien particulière, pensez à vous renseigner à ce propos, cela vous permettra de vous rendre compte de ce à quoi vous aurez peut être à faire face suite à l’adoption.

Il est tout de même important de savoir que tous les chats pures races, ne sont pas systématiquement inscrits au fichier LOF. Offrant un certain nombre d’avantages, l’assurance pour chat vous permet de garantir le suivi médical de votre animal. Et ceci tout au long de sa vie. Elle vous prépare même à assurer sans difficulté tous les imprévus liés à l’état de santé de ce dernier. Mais comment choisir une mutuelle pour chat ? Et à quoi sert-elle concrètement ? Si vous souhaitez comparer les différentes assurances, n’hésitez pas à consulter notre article: Comparateur assurances chien et chat

À quoi sert une mutuelle pour chat ?

La mutuelle pour chat sert à prendre en charge tout ou une partie des frais médicaux de votre chat en cas de maladie ou d’accident. Elle prend en compte parfois les forfaits préventifs et les vaccins obligatoires. Pour faire simple, la mutuelle pour chat permet de soigner l’animal dans tous les cas ainsi que de faire face aux imprévus et aux coups durs financiers. En optant pour une mutuelle animalière, vous garantissez l’avenir médical de votre chat.

 

 

Pourquoi une mutuelle pour chat ?

 

Nombreux sont ceux qui se posent la question de savoir pourquoi assurer son chat, la réponse est aussi simple que la question. Car en optant pour une mutuelle pour votre chat, vous vous donnez le moyen de faire face à n’importe quelle dépense. Aussi, vous donnez à votre chat l’opportunité de bénéficier des meilleurs soins.

 

 

Gestion des dépenses et des imprévus

 

Avoir un chat comme animal de compagnie demande beaucoup d’implication, parce qu’il s’agit d’un animal qui a besoin d’une grande attention et d’un suivi médical régulier. Seulement, les frais produits par les actes médicaux et les rétributions des vétérinaires sont extrêmement chers, ce qui amène les propriétaires à abandonner leur chat ou simplement ne pas suivre ce dernier médicalement. En assurant votre animal, vous êtes en mesure de faire face à toutes les dépenses, ceci afin de lui garantir une bonne santé. Il en est de même, lorsque vous vous retrouvez dans des situations imprévues. Avec une mutuelle pour votre chat, quelle que soit l’heure, vous pouvez réagir et ainsi gérer la situation.

 

 

Bénéficier de meilleurs soins

 

En souscrivant à une assurance, vous mettez tout en œuvre pour que votre chat bénéficie des soins adaptés à son état de santé. L’assureur est en mesure de vous rembourser en partie ou la totalité des frais générés par sa maladie. Vous n’aurez donc plus de soucis à vous faire pour les interventions chirurgicales ou même pour les accidents. En résumé, la mutuelle pour chat permet au propriétaire de gérer facilement son budget tout en ne négligeant pas l’état de santé de son animal et ce, quel que soit le prix.

 

 

À quel moment doit-on assurer un chat ?

 

Un peu comme le contrat d’assurance des humains, le prix de l’assurance pour chat s’élève en fonction de son âge raison pour laquelle il est recommandé d’assurer son animal à partir de ses deux mois car il n’y a pas possibilité de le faire avant. Cependant, lorsque votre chat a plus de 5 ans, il est difficile de trouver une compagnie qui accepte son adhésion. Pour assurer aisément un chat, faites-le lorsqu’il se trouve dans la tranche d’âge de 2 mois à 5 ans. En assurant votre chat jeune, vous profiterez des avantages du contrat d’assurance et le principal, qu’il sera couvert à vie.

 

 

Quelles sont les conditions à remplir pour bénéficier d’une mutuelle pour chat ?

 

La protection d’un chat par une compagnie d’assurances dépend du paiement des cotisations ainsi que de certains critères importants imposés par les mutuelles.

 

  • Le chat que vous désirez assurer doit être identifié par une puce électronique ou un tatouage. Lorsque vous voyagez très souvent avec votre compagnon à quatre pattes, seul l’identification par puce électronique est acceptée…

 

  • ·Votre chat doit avoir tous ses vaccins à jour (la primo vaccination faisant foi).

 

  • Votre animal de compagnie doit être âgé de 2 ou 3 mois au moins et de 7 ans au plus.

 

  • Votre animal doit également posséder un passeport européen sur lequel figure les informations ci dessus. Ce dernier est obligatoire si vous souhaitez voyager avec votre animal.

Il est tout de même important de savoir que tous les chats pures races, ne sont pas systématiquement inscrits au fichier LOF. Offrant un certain nombre d’avantages, l’assurance pour chat vous permet de garantir le suivi médical de votre animal. Et ceci tout au long de sa vie. Elle vous prépare même à assurer sans difficulté tous les imprévus liés à l’état de santé de ce dernier. Mais comment choisir une mutuelle pour chat ? Et à quoi sert-elle concrètement ? Si vous souhaitez comparer les différentes assurances, n’hésitez pas à consulter notre article: Comparateur assurances chien et chat

Quels sont les différents types de mutuelles pour chat disponible sur le marché ?

La mutuelle pour chat est composée d’une assurance santé, couvrant vos besoins suite à un accident, une maladie et en option son décès.

L’assurance santé

La mutuelle santé pour le chat a pour objectif principal de couvrir les frais de santé de ce dernier en fonction de la formule que vous avez choisie. En cas de maladie ou d’accident, votre assureur s’engage à vous rembourser en partie ou totalement les frais d’hospitalisation et les frais de consultation chez le vétérinaire. Les soins médicaux et les actes chirurgicaux sont aussi pris en charge, si vous en avez fait la demande lors de la souscription. Avec cette assurance, vous disposez d’une certaine tranquillité d’esprit simplement parce que vous êtes certain d’arriver à financer tous les soins pour protéger votre chat quelles que soient les circonstances.

Toutefois, il est important de préciser que votre chat  n’est pas couvert par votre responsabilité civile. La responsabilité civile en matière d’assurance indemnisera les dommages causés à un tiers, que ce soit matériel ou physique. Elle ne couvrira donc pas les soins vétérinaires découlant de l’altercation pour votre animal. Si votre animal est responsable de dommages sous la garde d’une autre personne, c’est la responsabilité civile de cette personne qui indemnisera la victime.

En aucun cas la responsabilité civile ne prend en charge les frais médicaux de votre animal.

Comment fonctionne la mutuelle pour chat ?

La mutuelle santé pour le chat a pour objectif principal de couvrir les frais de santé de ce dernier en fonction de la formule que vous avez choisie. En cas de maladie ou d’accident, votre assureur s’engage à vous rembourser en partie ou totalement les frais d’hospitalisation et les frais de consultation chez le vétérinaire. Les soins médicaux et les actes chirurgicaux sont aussi pris en charge, si vous en avez fait la demande lors de la souscription. Avec cette assurance, vous disposez d’une certaine tranquillité d’esprit simplement parce que vous êtes certain d’arriver à financer tous les soins pour protéger votre chat quelles que soient les circonstances.

Toutefois, il est important de préciser que votre chat  n’est pas couvert par votre responsabilité civile. La responsabilité civile en matière d’assurance indemnisera les dommages causés à un tiers, que ce soit matériel ou physique. Elle ne couvrira donc pas les soins vétérinaires découlant de l’altercation pour votre animal. Si votre animal est responsable de dommages sous la garde d’une autre personne, c’est la responsabilité civile de cette personne qui indemnisera la victime.

En aucun cas la responsabilité civile ne prend en charge les frais médicaux de votre animal.

Quelles sont les formules disponibles dans la mutuelle pour chat ?

Les mutuelles pour chat, pour couvrir les besoins de votre félin, proposent trois formules. On retrouve donc sur le marché des assurances: la formule de base, celle intermédiaire et la formule complète.

 

 

 

La formule de base ou économique

Cette formule couvre généralement 50 % des dépenses créées par un accident (analyse, échographie, etc.). Elle vous acquitte des frais chirurgicaux ou lié à une fracture. La formule de base est souvent considérée comme celle qui fait face aux gros problèmes. Toutefois, elle ne rembourse pas les frais vétérinaires générés par les maladies et les soins préventifs.

 

 

 

La formule intermédiaire ou médium

Contrairement à la formule de base, celle-ci est plus vaste. Elle prend en charge non seulement les cas d’accident, mais aussi les maladies. Elle prend aussi en charge les honoraires vétérinaires de votre animal et couvre également les frais de stérilisation et de vaccination. Très intéressante, elle propose un remboursement de 70 à 80 % sur le montant total dépensé par le propriétaire. Avec cette formule, vous n’aurez plus à sortir de l’argent de votre poche lorsqu’il s’agira de régler les factures de médicaments, d’analyses et d’examens.

 

 

 

La formule complète ou haut de gamme

Comme son nom l’indique, cette formule est complète. Elle rembourse 100 % des frais vétérinaires engagés pour les soins de votre chat en cas d’accident ou de maladie. Compte tenu de la compagnie d’assurance que vous avez choisie, les frais d’obsèques peuvent également être pris en charge ainsi que ceux de nourriture spécifique et d’hospitalisation.

 

 

 

Formule complémentaire

En dehors des trois formules proposées par les compagnies, on retrouve des options supplémentaire entre autres la garantie décès et le forfait prévention.

 

 

 

La garantie décès

La garantie décès est une indemnité financière de prise en charge pour le cas où le chat meurt précocement. Elle fait partie des options qu’il ne faut pas négliger lors de la signature du contrat. Dans le cas où votre assureur ne l’aurait pas intégré dans les clauses de votre contrat, attirez son attention là-dessus.

 

 

 

Les forfaits préventions

Il s’agit d’un forfait qui permet à l’assurance de rembourser des frais supplémentaires.

Ils peuvent concerner des frais tels que : les vermifuges, les bilans de santé, la stérilisation, les soins antiparasitaires, l’alimentation thérapeutique. Renouvelé chaque année, il représente une somme d’argent non négligeable. Le propriétaire l’utilise auprès du vétérinaire librement, ce forfait se révèle très utile car il permet d’anticiper presque tous les problèmes de santé de votre animal.

Les différentes spécificités de la mutuelle pour chat

Le contrat d’assurance pour chat présente des particularités. Celles-ci sont les mêmes que celles que l’on retrouve au niveau de la mutuelle pour chien. Il s’agit du délai de carence, de la franchise et du plafond de remboursement et de la race du chat à assurer.

 

 

 

Le délai de carence

C’est la durée pendant laquelle vous ne recevez aucun remboursement de votre assureur. Que les frais avancés soient générés par une maladie ou une blessure, vous n’êtes pas remboursé. Variant d’une compagnie à une autre, le délai de carence peut aller d’une semaine à plusieurs mois, la majorité des assureurs laissent le contrat d’assurance prendre effet 2 à 3 mois après la signature.

Au cours de ce délai, les assureurs vérifient si les informations que vous avez fournies sont vraies. Cela leur permet aussi d’être sûrs que vous n’avez pas omis de faire des précisions d’usages, si votre chat souffre d’une maladie particulière par exemple. Aussi déterminent-ils par la même occasion si votre décision d’assurer votre chat n’est pas

dans l’optique de l’amener directement chez le vétérinaire par exemple pour un problème que n’auriez pas soumis sur le questionnaire médical.

Le meilleur moyen de ne rien omettre est de remplir les formulaires avec votre vétérinaire.

 

 

 

La franchise

Suivant la formule de souscription, la franchise varie de nulle à 150 euros. Elle représente le montant non remboursable des frais de soins de votre chat par la mutuelle. Il s’agit donc d’un élément très important que l’on doit prendre en compte lors du choix d’une formule d’assurance pour le félin. En fonction des formules ou du contrat, la franchise peut être exécutée par sinistre, par acte ou par an. Pour ne pas vous tromper, il est impératif que vous lisiez votre contrat d’assurance et que vous posiez des questions, ceci, afin d’être sûr que le choix que vous faites s’adapte non seulement aux besoins de votre chat, mais aussi à votre budget.

 

 

 

Le plafond de remboursement

Il s’agit du montant maximal remboursé pour les soins de votre félin par votre assurance. Généralement, le plafond de remboursement est fixé par an par les mutuelles variant entre 1000 et 2500 euros par an, il est interdit de le dépasser. Dans le cas où vos dépenses excèdent le plafond de remboursement, vous ne pouvez plus être pris en charge.

 

Les exclusions de la mutuelle pour chat

Les règlements varient d’une compagnie à une autre. Toutefois, celles-ci restent unanimes sur les critères d’exclusion. Les cas dans lesquels votre assureur ne vous sera d’aucune utilitée sont :

 

  • · Les frais générés par un accident ou une maladie survenus au cours du délai de carence.

 

  • · Les honoraires occasionnés par une maladie déclarée ou un accident qui s’est produit avant la souscription à votre contrat d’assurance.

 

  • · Les frais qui dépassent le plafond annuel établi par la compagnie d’assurance.

 

  • · Les soins de chirurgie esthétique même après un accident.

 

  • · Les frais induits par une maladie héréditaire ou génétique, l’implantation de prothèse, une malformation ou encore une négligence ou maltraitance.

 

  • Vous n’aurez pas de remboursement si votre chat est porteur du Sida du chat. Si un chat dans votre entourage proche qui sera amené à croiser régulièrement le vôtre est porteur de la maladie, des précautions s’imposent. En effet c’est une maladie extrêmement contagieuse, qui se transmet sexuellement mais également par les échanges salivaires (par exemple si les deux chats mangent dans la même gamelle).

 

  • · Les vaccins contre le typhus, la rage, la leucose et le coryza ne sont pas pris en compte non plus.

 

  • · Les frais engagés pour un animal autre que celui présent dans votre contrat d’assurance.

 

Quel est le coût d’une mutuelle pour chat ?

Il n’y a pas de prix fixe pour la mutuelle pour chat et l’on retrouve sur le marché plusieurs type de formules. C’est donc en fonction de la formule choisie que votre cotisation est fixée. Contrairement à l’assurance pour chien, celle-ci se révèle moins coûteuse. Pour une formule de base, attendez-vous à verser un montant inférieur ou égal à 10 euros par mois, le coût de la formule intermédiaire s’élève à environ 50 euros et celui de la formule complète peut aller jusqu’à 60 euros par mois.

 

De plus, le prix de l’assurance pour chat dépend aussi du taux de remboursement. Ce dernier se retrouve entre 50 et 100 %, le principe ici est simple mieux vos frais sont pris en charge, plus le taux de remboursement est élevé. Et, chose logique, la cotisation est plus chère. En plus de la formule choisie, vous verrez votre cotisation s’élever surtout compte tenu des options supplémentaires que vous y ajouterez comme : la stérilisation, la vaccination, les médicaments, les traitements antiparasitaires, les vermifuges.

 

Les avantages et les inconvénients de la mutuelle pour chat

Comme toute chose, la mutuelle pour chat présente des avantages et des inconvénients.

Les avantages d’une assurance pour chat

 

Adhérer à une mutuelle pour votre chat offre les avantages suivants :

 

  • Elle permet d’offrir à l’animal de compagnie une meilleure qualité de soins sans limitation de moyens financiers.

 

  • Elle donne la possibilité au propriétaire d’offrir à son chat un très bon suivi médical, que cela soit curatif ou préventif.

 

  • En cas de doute, vous êtes libre de consulter votre vétérinaire.

Les inconvénients d’une assurance pour chat

 

Les inconvénients issus de la mutuelle pour chat sont :

 

  • Il est impossible de faire assurer un chat qui n’est pas identifié par puce électronique ou tatouage. De plus il faut que l’animal soit vacciné (la primo-vaccination faisant foi).
  • Les soins de routine ne sont pas couverts par la mutuelle. Ce qui revient à la charge du propriétaire qui doit les payer de sa poche.
  • Il est extrêmement difficile d’assurer un chat malade il en est de même pour ceux âgés de 7 à 8 ans. À cet âge, les mutuelles considèrent leurs assurances comme une prise de risque car, plus le félin est âgé, plus il est prédisposé à un grand nombre de maladies. Les rares compagnies d’assurance qui acceptent les chats de cet âge réduisent les garanties.

 

  • Compte tenu de sa race, les compagnies d’assurance peuvent refuser de l’assurer  ou occasionner des frais supplémentaires sur vos cotisations.
Comment se faire rembourser par une mutuelle ?

Les inconvénients d’une assurance pour chat

 

Les inconvénients issus de la mutuelle pour chat sont :

 

  • Il est impossible de faire assurer un chat qui n’est pas identifié par puce électronique ou tatouage. De plus il faut que l’animal soit vacciné (la primo-vaccination faisant foi).
  • Les soins de routine ne sont pas couverts par la mutuelle. Ce qui revient à la charge du propriétaire qui doit les payer de sa poche.
  • Il est extrêmement difficile d’assurer un chat malade il en est de même pour ceux âgés de 7 à 8 ans. À cet âge, les mutuelles considèrent leurs assurances comme une prise de risque car, plus le félin est âgé, plus il est prédisposé à un grand nombre de maladies. Les rares compagnies d’assurance qui acceptent les chats de cet âge réduisent les garanties.

 

  • Compte tenu de sa race, les compagnies d’assurance peuvent refuser de l’assurer  ou occasionner des frais supplémentaires sur vos cotisations.

Il n’est pas du tout compliqué de se faire rembourser les frais de soins de son chat par la mutuelle. En fonction de votre formule, l’assurance se retrouve dans l’obligation de rembourser soit en partie ou en totalité, certains actes vétérinaires. Pour éviter les mauvaises surprises à la demande de remboursement, lisez bien votre contrat vous aurez ainsi une idée précise des actes remboursés et ceux exclus par la formule choisie.

 

Habituellement, le propriétaire doit d’abord avancer les frais générés par les soins vétérinaires de son chat. C’est après cela qu’il est en mesure de faire une demande de remboursement.

 

Le formulaire et les factures remplis pour le vétérinaire représentant sont les documents justificatifs des dépenses. Envoyez les deux documents assemblés à la mutuelle de votre chat. Par ailleurs, gardez à l’esprit que le délai de remboursement varie d’une mutuelle à une autre.

Comment choisir une mutuelle pour chat ?

Avant de choisir une mutuelle pour votre chat, prenez le temps de faire des devis gratuits en ligne, de comparer les différentes formules, cela vous permettra de trouver avec facilité la formule qui s’adapte à votre budget et aux besoins de votre chat. En dehors de cela, vous devez tenir compte des points importants, ceux qui vous aideront à opter pour la compagnie d’assurance qui répondra le plus à vos attentes.

 

Faire l’étude des offres

 

Les compagnies d’assurance dans le domaine animalier ne se comptent plus aujourd’hui, ce qui fait qu’on retrouve de nombreuses offres sur le marché. Dans un premier temps, cela est plutôt intéressant, car la matière pour faire un choix ne manque pas. Dans un second temps, on se retrouve face à un véritable embarras, parce que les offres sont variées et que toutes les assurances ne se valent pas. Cependant, il est très important d’étudier toutes les offres afin de mettre la main sur celle qui correspond aux besoins de votre chat.

 

Au cours de votre étude, intéressez-vous aux diverses couvertures proposées, lisez chaque offre posément. Faites de même pour les tarifs de l’assurance, les taux de remboursements, et les franchises.

Faire une évaluation et une comparaison des cotisations mensuelles

 

Vous n’avez plus besoin de souscrire à une assurance avant de connaître la valeur des cotisations, vous avez donc l’opportunité de comparer la cotisation mensuelle de plusieurs mutuelles. Lors de votre évaluation, n’oubliez pas que les cotisations sont fixées en fonction des offres proposées, il ne faut pas oublier de regarder les prestations comprises.

 

En vous conseillant de faire une comparaison, on ne vous demande pas d’opter pour l’offre la plus abordable. Mais, plutôt de choisir, pour un tarif raisonnable, l’offre qui prend en compte tous les besoins de votre chat, mais aussi votre budget. Prêtez aussi attention aux variations auxquelles la cotisation peut être exposée pendant la durée du contrat.

Les garanties que proposent les mutuelles

 

Vous devez faire attention aux garanties que la mutuelle propose. Celles-ci doivent être choisies dans le but d’être avantageuses pour votre félin, il est donc nécessaire d’opter pour une offre dont les garanties s’adaptent aux besoins de votre animal.

 

Votre choix doit donc se baser sur l’état de santé de votre chat, son âge, sa race. Celui-ci doit se baser aussi sur tous les besoins spécifiques qui seront présents tout au long de sa vie. Très souvent, ces garanties concernent les honoraires vétérinaires, les soins médicaux, les frais d’interventions chirurgicales, les frais d’hospitalisation, les frais d’analyses, d’examens et autres.

 

 

Vérifier les conditions de résiliation du contrat de la mutuelle

 

Il arrive qu’on soit déçu de la prestation de son assureur. Il est aussi possible de découvrir des offres plus intéressantes chez un autre assureur, dans les deux cas, vous avez la possibilité de mettre fin à votre contrat d’assurance. Mais pour en arriver là, il faut d’abord prendre connaissance des clauses liées à la rupture du contrat, surtout avant de signer ce dernier. Il arrive qu’à l’insu du propriétaire, les compagnies souscrivent le chat à une mutuelle à vie. Dans ce cas, il est impossible de résilier le contrat, prenez donc tout le temps qu’il faut pour lire toutes les conditions de ce dernier (général ou particulier).

 

Il est également possible si le contrat a été réalisé à distance de faire valoir son droit de rétraction qui est de 14 jours.

 

 

Comment résilier une mutuelle pour chat ?

 

 

Il peut arriver qu’on découvre une mutuelle qui propose des offres bien plus intéressantes. Comme tout contrat, celui de l’assurance se résilie aussi. Mais, elle doit se faire selon la clause de résiliation incluse dans votre contrat.

 

Pour résilier le contrat avec votre assureur, il faut suivre certaines règles. Vous devez envoyer la demande de résiliation trois mois avant la date de renouvellement de votre contrat. Celle-ci doit être faite par lettre recommandée avec un accusé de réception. Si vous désirez annuler le contrat de votre animal 7 mois avant sa date de fin, ce dernier peut être arrêté, mais vous vous retrouverez dans l’obligation de payer les mensualités restantes.

 

 

Enfin, il peut arriver que votre assureur décide d’annuler de lui-même votre contrat, ce cas survient lorsque vous ne payez pas vos cotisations. Il en est de même si lors de votre adhésion vous avez fait de fausses déclarations ou omis volontairement des informations sur l’état de santé de l’animal. Vous êtes-vous séparé de votre assureur dans l’une de ces conditions ? Il vous sera difficile de vous faire accepter par une autre mutuelle. C’est pour cela que nous conseillons au propriétaire de remplir avec précision et clarté les documents avant toute adhésion.

 

La résiliation en cas de décès ou de cession est naturellement plus aisée. Contrairement à la résiliation de la mutuelle lorsqu’on veut aller chez un autre assureur.

 

 

Décès

 

Lorsque votre chat meurt, il vous suffit d’envoyer une demande de résiliation par lettre recommandée complétée d’un accusé de réception. En plus de la lettre, vous devez ajouter l’acte d’incinération ou l’acte de décès signé par le vétérinaire.

 

Cession

 

En cas de cession c’est aussi facile. C’est un mois après que le nouveau propriétaire a la garde du chat, que vous pouvez envoyer la demande de résiliation. Ici aussi, vous devez envoyer la demande via une lettre recommandée avec un accusé de réception environ un  mois après, la résiliation prendra effet.