Accueil > Conseils obsèques > Comment choisir un cercueil ?

Comment choisir un cercueil ?

Choisir un cercueil en fonction du type de funérailles

 

Le premier critère à prendre en compte pour bien choisir un cercueil est le type de funérailles :

  • Pour une crémation, inutile de choisir un cercueil résistant. Vous pouvez opter pour un cercueil en pin, en carton ou en matière agglomérée ;
  • Pour une inhumation, il est préférable de choisir un cercueil en bois doté de poignées en métal. Pour l’essence, privilégiez l’orme, le chêne et l’acacia, ces essences ont une plus grande résistance à l’humidité.

 

Les différents modèles de cercueil

Actuellement, on peut trouver sur le marché de nombreux modèles de cercueils, ils se différencient par leurs formes et par leurs matières de fabrication.

 

Différentes formes

On dénombre 4 principales formes de cercueil :

  • Lyonnais ou lorrain : les cercueils de cette forme se distinguent par leur couvercle en pente continue ;
  • Parisien : les modèles de cette forme sont les moins chers du marché. On les reconnaît à leur couvercle plat ;
  • Américain : ce type de cercueil se caractérise par 2 capots, dont l’un s’ouvre aux trois quarts. Les modèles les plus chers sont parfois dotés d’une vitre qui permet de voir le défunt ;
  • Tombeau : c’est la forme de cercueil la plus répandue. Les cercueils de ce type se caractérisent par leur couvercle surélevé.

 

Différents matériaux

Les cercueils peuvent être conçus à partir de différentes matières :

  • Bois massif : les cercueils en bois sont certainement les plus répandus. Les modèles les plus résistants et les plus chers sont faits à partir d’orme et de chêne. Ceux d’une résistance moyenne sont faits en hêtre. Enfin, les cercueils en bois les moins résistants sont ceux fabriqués avec le pin et le peuplier ;
  • Panneaux de particules : les cercueils faits à partir de panneaux de particules ont pour principal avantage d’être particulièrement légers. Cela en fait le choix idéal pour une crémation ;
  • Panneaux de fibres : les fibres utilisées sont dites lugnocellulosiques et sont principalement fabriquées à partir d’un processus combinant chaleur et pression ;

Carton : depuis ces dernières années, les cercueils en carton ont connu une certaine popularité, principalement en raison de leur caractère très économique. Toutefois, ils peinent à convaincre. En effet, beaucoup ne se font pas à l’idée de mettre un proche décédé dans une boîte en carton avant la crémation.

 

Les ornements et accessoires

Tous les cercueils, peu importe leur matière de fabrication ou la forme, peuvent être personnalisés avec divers ornements :

  • Les poignées : elles peuvent se décliner en de nombreux designs. Mais, quel que soit celui que vous choisissez, les poignées doivent toujours être au nombre de 4 ;
  • La plaque fixe avec les informations sur le défunt (nom, date de naissance, date de décès…) est également obligatoire depuis janvier 2011 (décret n° 2011-121 du 8 janvier 2011) ;
  • Les capitons : ils forment l’ensemble des tissus habillant l’intérieur du cercueil, vous avez la possibilité de choisir leur couleur ;
  • Les emblèmes religieux : différents suivant la religion du défunt ;

Les hommages personnalisés : lettres sculptées, images particulières, motifs sur le cercueil...

 

Cercueil : le prix selon votre budget

Vous aurez sans doute deviné que le prix d’un cercueil dépend de plusieurs critères, dont la forme, l’épaisseur, la matière de fabrication et les accessoires. Malgré tout, les cercueils pour la crémation sont généralement moins chers que les cercueils pour l’inhumation. Ils coûtent généralement entre 200 et 1000 euros. Ceux destinés à l’inhumation peuvent coûter de 1 500 à 3 000 euros. La facture peut facilement atteindre les plus de 8 000 euros suivant la qualité de la personnalisation. Pour dire que le marché propose aujourd’hui des modèles de cercueils adaptés à tous les besoins.

 

Cercueil : une réglementation à respecter

Il existe une réglementation bien précise portant sur les caractères des cercueils à utiliser pour l’inhumation ou la crémation.

 

Pour l’inhumation

Voici les caractéristiques auxquels doivent répondre les cercueils pour l’inhumation : 

  • L’épaisseur d’un cercueil doit être de 22 mm ;
  • La matière de fabrication doit être résistante, étanche et biodégradable ;
  • Le cercueil doit être hermétique lorsque le défunt a été atteint par une maladie contagieuse ou lorsque le dépôt du défunt dans le cimetière survient plus de 6 jours après le décès ou lorsque le préfet l’exige.

 

Pour la crémation

Les cercueils à utiliser pour une crémation doivent : 

  • Avoir une épaisseur de 18 mm, garniture incluse ;
  • Une durée maximum d’incinération de 90 minutes.

Pour conclure, vous savez à peu près tout ce qu’il faut savoir pour bien choisir un cercueil. Si la tristesse de la perte de votre proche ne vous permet pas de prendre une décision éclairée, les services de pompes funèbres existent pour vous aider à faire face à ce type de situation. Dans tous les cas, sachez qu’avec une bonne mutuelle prévoyance, vous pourrez financer tout ou partie de vos futures obsèques ou celles de l’un de vos proches. Pour trouver la mutuelle la plus adaptée à vos besoins, n’hésitez pas à recourir aux services de Santors, un comparateur d’assurance performant.