Accueil > Conseils obsèques > Sélectionner une agence funéraire : tous nos conseils

Sélectionner une agence funéraire : tous nos conseils

Grâce à cet article, découvrez les astuces pour bien sélectionner votre entreprise de pompes funèbres.

 

Connaître les types d’agence funéraire

Selon la zone géographique où vous vous situez et les services que vous recherchez, vous avez l’embarras du choix :

  • Une entreprise familiale indépendante ;
  • Une propriété d’investisseurs étrangers ;
  • Une société d’économie mixte ;
  • Un organisme coopératif, mutualiste ou associatif.

Une liste doit être affichée dans les chambres mortuaires, les chambres funéraires et les crématoriums. Si nécessaire, vous pouvez demander un double.

Pour trouver l’agence funéraire qui correspond à vos attentes, n’hésitez pas à demander aux entreprises de pompes funèbres le coût d’une inhumation, d’une crémation ou d’un rapatriement. Renseignez-vous également sur le prix du cercueil, le coût du transport du cercueil dans le cas d’un rapatriement ou d’un déplacement local.

 

Demander des devis à plusieurs entreprises

Avant de choisir une agence funéraire, la demande de devis est obligatoire. Pour pouvoir trouver le bon professionnel, comparez plusieurs devis. Cependant, ils doivent indiquer les mêmes prestations :

  • Préparation et organisation des obsèques ;
  • Transport du défunt sans cercueil ;
  • Choix du cercueil et ses accessoires ;
  • Mise en bière et fermeture du cercueil ;
  • Déplacement du corps avec cercueil ;
  • Cérémonie funéraire ;
  • Inhumation ou crémation.

 

Fournir les documents nécessaires à votre agence funéraire

Une entreprise de pompes funèbres qui connaît ses missions doit demander à la famille du défunt certains documents tels que la carte mutuelle du défunt, le certificat médical de décès et le livret de famille du défunt. Si vous envisagez de payer par carte bancaire, vous devez aussi lui communiquer un RIB. Dans le cas d’une inhumation, demandez un titre de concession de la tombe.

 

Le prix des prestations dans une agence funéraire

Le prix est un critère important afin de pouvoir choisir votre entreprise de pompes funèbres. Il inclut l’inhumation ou la crémation, la fourniture de cercueil et d’urne cinéraire. Toutefois, dans le cas d’un rapatriement de corps du défunt, la thanatopraxie peut être indispensable. Elle s’élève environ à 400 €.

Selon le type de cercueil que vous avez choisi, le prix est variable. Pour un cercueil en carton, il est de 300 € à 700 €. Pour un cercueil pour une crémation, le prix peut aller de 500 à 900 €. Cela dépend du matériau de votre choix. Pour un cercueil en chêne, le prix est compris entre 500 et 2 000 €.

D’un point de vue général, le coût d’une crémation s’élève entre 1 500 et 7 000 €, tandis que le prix d’une inhumation est compris entre 1 300 et 7 000 €.

 

Les prestations proposées par une entreprise de pompes funèbres

Selon la loi, une entreprise de pompes funèbres doit fournir certaines prestations à ses clients : mise en bière, transport du corps, fourniture du cercueil, réalisation de crémation ou d’inhumation.

Toutefois, cela ne les empêche pas de proposer d’autres services complémentaires tels que l’application de produits réfrigérants et les soins de conservation.

La mise à disposition de la famille du défunt d’un maître de cérémonie présente aussi une prestation supplémentaire d’une agence funéraire. Il s’occupe de l’habillage du cercueil, de la mise en place d’un registre à signatures pour les personnes présentes à la cérémonie funéraire et de la diffusion de musiques.

 

Le transport du corps du défunt

Le transport du défunt est indispensable dans le cas où la personne est morte dans un hôpital, dans une maison de retraite ou dans un autre endroit hors de son domicile.

 

Le transport avant la mise en bière

Le transport avant la mise en bière est le déplacement du défunt sans cercueil, du lieu de décès vers son domicile ou vers une chambre funéraire. Il est aussi connu sous l’appellation transport à visage découvert.

En principe, il doit s’effectuer que dans les 48 h après la mort de votre proche. Pour les corps qui doivent être transportés à plus de 600 km, la thanatopraxie est indispensable.

 

Le transport après la mise en bière

Après la mise en bière, le cercueil doit être transporté via un corbillard, un véhicule adapté ou un véhicule agréé. Dans le cas d’un transport vers l’étranger, vous avez le choix entre la voie terrestre ou la voie aérienne. Dans tous les cas, un certificat de décès est obligatoire.

 

Le transport vers ou depuis l’étranger

Dans le cas où le corps d’un défunt vient de l’étranger, le transport du cercueil peut être pris en charge par l’agence funéraire. Celle-ci s’occupe surtout des démarches administratives. Le transport du cercueil ne s’effectue qu’après la réalisation des soins de conservation.

 

Le transport d’une urne funéraire

Le transport de l’urne funéraire peut s’effectuer via voie terrestre par un colis, par envoi postal ou par voie aérienne. Pour cette dernière option, vous devez l’emballer et y ajouter les certificats de crémation et de décès. Certaines compagnies aériennes peuvent refuser le transport de l’urne comme un bagage à main. Préparez-vous donc à cette éventualité pour éviter toute mauvaise surprise.

 

Le type de cercueil pour le défunt

La fourniture du cercueil fait aussi partie des éléments à considérer avant de choisir une agence funéraire. La plupart du temps, cette dernière propose des cercueils avec un habitacle, du capiton et quatre poignées. Pour le rendre plus résistant, ajoutez-y une épaisseur de zinc. Les styles de cercueils les plus répandus sont le style lyonnais, le style américain, le style tombeau ou le style parisien. Pour une crémation, privilégiez plutôt un cercueil en bois. Quel que soit le style de cercueils que vous avez sélectionné, n’oubliez pas les ornements. Par exemple, ajoutez-y des capitons ou un cache-vis. Le nombre de poignées peut être aussi augmenté si cela est nécessaire. Au niveau du capitonnage, choisissez bien la couleur et la matière pour recouvrir le cercueil du défunt. Pour les emblèmes religieux tels que le croissant, l’étoile ou la croix, optez pour des modèles en métal ou en bois. Pour ceux qui décident d’y intégrer une plaque nominative sur le cercueil, inscrivez-y la date de naissance et la date de décès de votre proche défunt. Il vous est aussi possible d’y mentionner des informations intimes. Veillez à bien choisir la police et la taille de gravure. Ne laissez aucun détail au hasard. Comme vous l’avez sans doute compris, il vous faudra avoir une certaine somme pour l’organisation des obsèques. Mais, votre assurance peut prendre en charge certaines dépenses. Sur ce point, pour connaître les différentes formules proposées par les compagnies d’assurance, tournez vous vers un comparateur fiable comme Santors.