Accueil > Conseils obsèques > Tarifs obsèques : comment s’y retrouver ?

Tarifs obsèques : comment s’y retrouver ?

La solution ? Solliciter l’aide d’une agence funéraire. Ce service n’étant pas gratuit, différentes questions subsistent alors : combien ça coûte ? Quelles sont les prestations incluses ? On vous propose un tour d’horizon sur les prix des obsèques dans cet article.

 

Pourquoi faire appel à une agence funéraire ?

L’organisation de l’enterrement est difficile pour les proches du défunt. Aussi, pour les assister dans les diverses tâches incontournables, les entreprises des pompes funèbres proposent leurs prestations. L’agence funéraire s’occupe partiellement ou intégralement des procédures à suivre comme :

  • Les actes administratifs nécessaires comme l’acte de décès ou encore la demande d’autorisation d’inhumer.
  • Le transport du corps du lieu du décès vers la chambre funéraire.
  • L’organisation de la cérémonie d’hommage
  • Les soins du corps du défunt (toilette, habits)
  • Les achats des monuments funéraires au cimetière
  • La fourniture du cercueil
  • La publication de l’annonce nécrologique dans le journal
  • La réalisation des faire parts

 

Comment déterminer le prix moyen des obsèques ?

Donner une fourchette de prix sur les dépenses à prévoir pour l’enterrement d’un proche est complexe. Plusieurs éléments sont pris en compte par les entreprises de pompes funèbres dans leur tarification (régions, types de cérémonies, taxes).

Selon une étude comparative menée par les assureurs, la famille du défunt doit avoir un budget compris entre 2 500 euros à 8 000 euros. Néanmoins, il ne s’agit que d’une estimation, car le coût oscille selon les types de prestations prévues (obligatoires et facultatives).

 

Quel est le prix d’une crémation ?

 

Qu’est-ce que la crémation ?

La crémation désigne une technique funéraire consistant à réduire en cendre le corps d’un défunt. Cette pratique connaît actuellement un regain d’intérêt pour sa praticité et son coût. D’après un sondage IPSOS, la majorité des Français préfèrent aujourd’hui la crémation à l’inhumation.

 

Combien cela coûte ?

Les frais des crématoriums varient selon les départements. A Lyon par exemple, le tarif tourne autour des 550 euros, en région parisienne c’est largement plus onéreux.

 

Quel est le prix d’une inhumation ?

L’enterrement est un rite funéraire pratiqué dans la majorité des cultures religieuses. Le but ici consiste à enfouir le défunt dans le sol ou dans un caveau aménagé. Cette méthode est relativement bien plus chère en comparaison avec la crémation.

Il convient donc d’avoir un budget bien plus robuste, car il faudra payer les monuments funéraires, la concession auprès du cimetière, le transport (avant et après la mise en bière) du défunt. Pour être un peu plus précise, les prix oscillent entre 3 000 euros à 8 000 euros.

 

Combien coûtent les prestations obligatoires d’une agence funéraire ?

Lorsque vous engagez une entreprise des pompes funèbres, celle-ci doit proposer quelques services obligatoires en vertu de la réglementation en vigueur. Il s’agit entre autres de la mise à disposition d’un cercueil. Le prix de cet équipement peut atteindre les 2 000 euros en fonction des modèles proposés.

L’utilisation d’un véhicule adapté (corbillard), les démarches administratives à la mairie, ou encore le transport du défunt font également partie des prestations obligatoires.

Le prix de ces services fluctue en fonction de plusieurs paramètres comme la durée du trajet, le type de corbillard ou encore la qualité du cercueil proposé.

 

Qu’en est-il des prestations facultatives ?

Quelques services peuvent vous être proposés de manière légale par les entreprises de pompes funèbres. Il s’agit d’action supplémentaire en vue de vous faciliter les obsèques d’un de vos proches. Si vous choisissez donc d’inclure une ou plusieurs de ces prestations, des frais additionnels seront ajoutés sur la facture finale. Voici quelques exemples :

  • Les soins du défunt (entre 50 euros à 600 euros)
  • Les fleurs à mettre dans la chambre funéraire et durant la cérémonie religieuse
  • La location journalière du funérarium (entre 90 euros à 750 euros par jours)
  • La réalisation et la distribution des faire parts
  • Les amuse-gueules et les boissons durant la cérémonie (entre 50 et 200 euros)
  • La plaque commémorative
  • La pierre tombale (entre 1 000 euros à 4 000 euros)
  • Les demandes spécifiques de la famille

 

Comment réduire les coûts des obsèques ?

En additionnant les différents frais liés à l’organisation des funérailles d’un proche, la facture se révèle être importante.

La question qui se pose est la suivante: existe t’il des astuces pour alléger les dépenses liées aux obsèques? La réponse est oui, si vous agissez malin!

 

Comparez les prix

Le principe est assez simple, vous devez sélectionner trois ou quatre agences se trouvant dans votre département ou dans votre ville. Demandez ensuite un devis complet, grâce à ce document vous aurez une estimation plus ou moins exacte des tarifs proposés par l’entreprise des pompes funèbres.

Vous n’aurez plus qu’à comparer les différents devis en votre possession pour identifier l’offre la plus compétitive. Cette méthode demeure simple, mais elle vous servira à baisser d’environ 100 euros à 200 euros les frais d’obsèques.

Une petite astuce, avant de faire votre choix, faites une petite recherche sur le site internet de l’agence que vous avez choisie, vous pouvez ainsi lire les retours d’expérience des clients. Ce sera alors plus facile de se faire une idée du professionnalisme de la société en question.

 

Demandez de l’aide auprès des organismes sociaux

Si le défunt était un travailleur ou avait une activité professionnelle déclarée, il a surement cotisé auprès de la Sécurité sociale. Si c’est le cas, les héritiers peuvent introduire une demande d’une somme appelée « capital décès ». Cette aide prend la forme d’une somme d’argent qui est calculée à partir de plusieurs paramètres comme le montant de la cotisation de la personne décédée.

Certaines mairies proposent également des aides financières pour les familles « sans ressources suffisantes ». Ici, la famille du défunt doit se conformer à certaines exigences de la part des autorités locales.

 

Bénéficiez d’un contrat de prévoyance funéraire

Il arrive que le défunt anticipe les dépenses liées à son enterrement pour éviter que les héritiers soient pris au dépourvu. Dans ce cas, la personne décédée a contracté une convention avec une entreprise des pompes funèbres lors de son vivant.

Ce type de contrat peut prévoir le paiement de plusieurs prestations proposées par les pompes funèbres ce qui allège grandement les frais liés aux funérailles. Faites donc une recherche sur la question lorsque vous perdez un proche.

 

Êtes couverts par votre assurance

Certains contrats d’assurance prévoient certaines garanties liées aux funérailles d’un proche. Ainsi, l’assureur propose le paiement d’une partie des dépenses en cas de décès d’un proche. Cette technique reste assez rare, mais elle peut être salvatrice lorsque les dépenses sont mirobolantes.

En résumé, l’organisation des obsèques d’un proche s’avère onéreuse dans la plupart des cas. Les prix des services funéraires peuvent être élevés surtout lorsqu’ils sont additionnés. Heureusement qu’il existe des moyens pouvant réduire la facture comme réaliser un comparatif des tarifs ou encore souscrire à une assurance obsèques. Sur ce point, pour trouver l’offre adéquate à vos besoins, utilisez Santors. À l’aide de cet outil, déterminez en quelques clics les différentes offres qui vous conviennent.