Accueil > Conseils obsèques > Tout savoir sur les assurances obsèques

Tout savoir sur les assurances obsèques

Les avantages d'une assurance obsèques

 

Les funérailles peuvent représenter une dépense très importante. En effet, les dépenses s'élèvent aux alentours de 2500 euros pour les obsèques les plus simples, voire même dépasser 5000 euros lorsque le défunt doit être transporté vers une autre région. C'est pour cette raison qu’il est judicieux de préparer ses propres obsèques.

Une assurance obsèques consiste à verser un capital réservé à l'organisation des funérailles. Le montant reçu par l'assureur sera entièrement versé à une personne désignée par le souscripteur.

Dans ce cas, il convient de prescrire la personne qui garantira les éventuelles préparations des obsèques dans un testament de prévoyance. Il est également possible de désigner tout de suite l’opérateur funéraire qui bénéficiera du capital.

Une mutuelle obsèques ne peut en aucun cas demander une somme supplémentaire aux proches ou à la famille du défunt, même si celui-ci n'a pas versé la totalité du capital prévu.

Lorsque vous rejoignez une compagnie d'assurance obsèques, vous aurez le choix entre une prestation standard ou personnalisée. La seconde option garantit la prise en compte de tous vos souhaits : le lieu de la cérémonie, les chorales et les musiciens lors de la messe, les fleurs, et les photos pour n’en citer que quelques-uns.

Au moment du décès de l'assuré, la compagnie d’assurances mobilise ses équipes pour l'organisation des funérailles, en respectant les détails du contrat signé permettant ainsi de libérer la famille des soucis inhérents liés aux obsèques.

 

Les types de contrats de prévoyance obsèques

Le contrat obsèques offre plus de liberté aux souscripteurs par rapport à la mutuelle santé. Il n'est pas question de contraindre l’assuré avec des règlements stricts : ce dernier a le choix entre plusieurs options concernant la contribution du capital nécessaire à l'organisation de ses obsèques.

 

La cotisation unique

La cotisation unique, comme son nom l’indique, implique un seul paiement. L’assuré déboursera le montant total de ses funérailles au moment de sa souscription et peut choisir la prestation adaptée à son budget.

Chaque offre présente les droits des proches de l'assuré. Un enterrement sans cérémonie sera bien évidemment moins cher. Il convient tout de même de prévoir un montant considérable si vous prévoyez une mise en beauté pour le défunt, une messe, des couronnes de fleurs, ou une réception.

 

La cotisation temporaire

La cotisation temporaire implique un paiement régulier du capital de l’assurance obsèques. Le souscripteur a le droit d'étaler le versement de sa cotisation en fonction d’un calendrier préétabli.

Il est possible de contribuer un pourcentage du montant total de l'assurance tous les semaines, les mois ou même les ans, jusqu'au décès du souscripteur. Lorsque le montant des funérailles que vous désirez est atteint, vous n'aurez plus à verser de cotisation.

Avec ce type de cotisation, vous aurez le temps de préparer vos funérailles selon vos envies. Parmi les prestations figurent principalement le cercueil, la toilette mortuaire, la location de chambre funéraire, le transport du corps vers le domicile du défunt ou à l'église, etc.

Il convient également de prévoir les frais administratifs liés aux obsèques et la taxe de crémation ou d'inhumation. Afin de connaître le montant total que vous devez verser, demandez une facture proforma émise par une entreprise de pompes funèbres lors d'un enterrement d'une connaissance. Vous aurez ainsi une liste de toutes les prestations et des montants correspondants.

 

À partir de quel âge souscrire une assurance obsèques ?

En général, les particuliers commencent à s'intéresser à la question de leurs funérailles à partir de 50 ans. À cet âge, nombreux sont ceux qui se préparent déjà à la retraite, en pensant par la même occasion à prendre des précautions afin de protéger leurs proches au moment de leur décès. Entre 50 et 60 ans, il convient de songer à souscrire à une mutuelle obsèques. De cette manière, vos proches ne rencontreront pas de difficultés financières liées à l'organisation de vos funérailles.

Vous pouvez choisir votre cotisation en fonction de votre budget. Dans le cadre d’un contrat temporaire, vous pourriez déposer 250 euros par trimestre. Si vous commencez à verser cette somme à l'âge de 50 ans, votre capital s'élèvera à 25 000 euros vingt-cinq ans plus tard.

Il est conseillé de souscrire une mutuelle obsèques le plus tôt possible. Cela vous permettra de cotiser une petite somme à chaque versement, puis de changer les termes du contrat selon vos souhaits.

Dans certains cas, on peut souscrire une assurance obsèques à partir de l’âge de 35 ans, par exemple lorsque l’on souffre d’une maladie grave ou incurable.

De manière générale, l’âge maximal pour souscrire un contrat obsèques est 75 ans. Chez certaines mutuelles, une personne de 80 ans peut encore bénéficier du contrat à condition qu'elle procède au paiement unique de la totalité du montant.

 

Est-il nécessaire d’établir un testament ?

L'assuré a tout intérêt à rédiger un testament afin d'informer ses proches de ses dernières volontés. Le bénéficiaire du capital déposé auprès de la mutuelle obsèques devra figurer dans ce testament.

Cette démarche évitera toute forme de litige entre les proches du défunt. Vous pouvez préciser dans ce document les détails de l'organisation des funérailles que vous avez prévus avec une entreprise funéraire.

Pour légaliser le testament, vous devez contacter un notaire ou un professionnel juridique de votre région. Cedit document sera prononcé devant les bénéficiaires dès votre décès. Cependant, vous avez le droit d’imposer le délai à respecter avant de dévoiler ce testament.

Vous avez également tout intérêt à informer votre famille de l'existence d'une assurance obsèques ainsi que d'un testament. Quels que soient les motifs, aucune personne ne pourrait modifier ou annuler ces deux contrats sans votre accord signé.

 

Comment bénéficier de l'assurance obsèques lors du décès du souscripteur ?

À la souscription d’une mutuelle obsèques, il est judicieux d'informer une personne de votre famille. De cette manière, il sera plus facile d'informer l'assureur de votre décès.

Afin de jouir des avantages du contrat obsèques, l'un de vos proches doit présenter quelques pièces justificatives. L'assureur demandera un acte de décès, un certificat post mortem, la carte d'identité et le relevé d'identité bancaire du défunt. Selon les cas, d'autres documents peuvent être demandés.

Par exemple, un simple rapport du médecin légiste pourrait suffire à l'assureur pour débloquer le capital lié à l'organisation de l'enterrement ou de l'incinération. Ce montant sera ainsi versé au bénéficiaire désigné par le défunt. Par ailleurs, les fonds seront directement versés à une société de pompes funèbres si tel est la volonté de l'assuré.

Le délai de versement de ce capital, que ce soit à une proche ou à une enseigne de pompes funèbres, varie entre 2 et 30 jours après le décès du souscripteur.

 

Les mentions obligatoires inscrites dans un contrat obsèques

Dans la mesure où un enterrement ou une crémation représente une somme considérable, souscrire à une assurance obsèques soulagera votre famille. Les détails des funérailles seront déterminés en amont avec l'assureur. Vos proches n'auront pas à s'inquiéter des charges financières lors de votre décès.

Lorsque vous décidez de souscrire une mutuelle obsèques, il y a quelques démarches à accomplir. Vous devrez signer un contrat qui présente les détails de l'organisation des obsèques, dont les demandes spécifiques. Par exemple, vous pouvez choisir la crémation ou le lieu de l’enterrement.

Au fil du temps, il est possible de procéder à quelques modifications du contrat. Votre assureur vous permettra de changer de prestation, d'entreprise funèbre, de mode de sépulture, de la nature des obsèques et du bénéficiaire du capital.

Avant la signature du contrat obsèques, vérifiez les clauses d'exclusion. Cela évitera les mauvaises surprises qui pourraient bouleverser l'organisation de vos funérailles. Par exemple, certaines mutuelles obsèques peuvent retenir le capital au cas où vous auriez versé moins de 25% du montant total de la somme prescrite dans le contrat avant votre décès.

 

Est-il possible d'annuler votre contrat ?

Le contrat obsèques peut être résilié selon les préférences de l'assuré. Les conditions liées à l'annulation totale ou partielle dépendent de chaque mutuelle. Le souscripteur obtient la décision de la mutuelle à partir de deux jours après le dépôt de son dossier.

 

Le rachat total

L'annulation de la mutuelle obsèques dépend de l'assureur. Il s'agit d'un rachat total de contributions.  Certains acceptent de rembourser le montant total de la cotisation versée selon les situations de l'assuré. Ce cas est valable lorsque le souscripteur déménage à l'étranger.

D'autres cas particuliers peuvent également être considérés sous peine de pénalité. Toutefois, seuls les frais de gestion prévus dans les conditions générales du contrat seront prélevés par l’assureur. Après une demande manuscrite, le contrat obsèques sera totalement résilié.

 

Le rachat partiel

Il est possible de modifier le contenu du contrat obsèques. En France, le souscripteur a le droit de modifier les contrats obsèques à tout moment, selon la loi n° 2004-1343 du 9/12/2004. Si par exemple le souscripteur souhaite des funérailles plus simples qu’il avait prévu initialement, il a le droit de reprendre une partie de sa cotisation.

Par ailleurs, il convient de vérifier les termes du contrat de remboursement en cas de rachat partiel. Vous aurez besoin d'envoyer une lettre recommandée à votre assureur. Quelques pièces justificatives sont également obligatoires, à savoir une copie de votre carte d'identité ou permis de conduire ainsi que votre contrat signé.

 

La différence entre un contrat obsèques et un contrat décès

Le contrat obsèques a pour objectif de régler d'avance le coût des dépenses liées à l'enterrement ou à l'incinération en cas de décès. Par contre, un contrat décès prévoit le versement d'une sorte de capital pour les proches de l'assuré après son décès.

Le versement peut être réparti entre plusieurs personnes, selon la volonté de l'assuré, de son vivant. Ce type d'assurance peut garantir une rente équivalente à la pension de réversion. Cependant, aucune garantie n'est accordée pour les funérailles.

En somme, le contrat obsèques se concentre sur les funérailles alors que le contrat décès offre un coup de main pour les proches en ce qui concerne le financement de leurs besoins quotidiens. Ces deux assurances n’ont pas d’impact sur le testament.

Santors, le meilleur comparateur d’assurances obsèques

Vous êtes à la recherche d’une assurance obsèques, mais ne savez pas laquelle choisir ? C’est tout à fait normal : au-delà de la multitude d’offres disponibles sur le marché à l’heure actuelle, il s’agit d’une étape pas toujours facile à appréhender, que ce soit pour vous ou pour vos proches.

Vous l’aurez compris, la souscription d’un contrat d’assurance est une démarche importante qui vous permettra de vivre vos dernières années en toute tranquillité, sans vous soucier du poids financier que pourraient représenter vos funérailles pour vos proches. Mais comment trouver le contrat qui répond à tous vos besoins ?

Santors, comparateur de mutuelle en ligne, est là pour vous accompagner dans votre choix de mutuelle obsèques. En seulement quelques minutes, vous pourrez identifier les offres d’assurances adaptées à vos exigences et à votre budget. Réalisez un devis dès maintenant.