Accueil > Environnement vie > Comment créer un bon environnement de vie pour son chat ?

Comment créer un bon environnement de vie pour son chat ?

Quels sont les habitudes et les besoins des chats ?

D’intérieur ou d’extérieur, les chats ont des habitudes qui leur sont propres. Territoriaux et particulièrement joueurs, les chats domestiques aiment évoluer dans un environnement sain où ils pourront manger, dormir, faire leurs besoins et jouer.

Les félins se sentent également à leur aise dans un environnement stimulant leur permettant de : 

  • Vagabonder
  • Guetter des proies
  • Marquer leur territoire
  • Grimper et observer
  • Se cacher pour roupiller ou pour un peu de tranquillité…

Bref, le chat est un animal, la plupart du temps, très occupé ! Mieux vaut donc respecter ses différents besoins et faire preuve d’imagination pour que le chat se sente rapidement à son aise chez vous.

 

Comment créer un environnement de rêve pour son chat et l’enrichir ?

En prenant en compte les habitudes et les besoins de votre minou, vous pourrez facilement lui offrir un environnement de vie adéquat. Pensez à procéder par étapes.

 

L’espace de jeu

De nature très joueur, le chat a besoin de se dépenser. Les jeux stimulent également sa créativité. Si vous souhaitez épargner vos rideaux et canapés lorsque votre chat fait ses griffes, pensez à installer un ou plusieurs griffoirs. N’hésitez pas également à ajouter quelques installations ludiques comme un arbre à chat mural (si vous manquez d’espace).

Bien que le chat puisse jouer seul, il est toujours recommandé de passer du temps avec lui. En jouant avec lui, vous renforcez sa sociabilité.     

 

Divers endroits où dormir

Le chat domestique est un animal qui dort beaucoup. Ce dernier dort en moyenne 16 heures par jour. Dormir lui permet de se régénérer pour chasser, faire sa toilette, s’amuser et manger. Ce dernier dort souvent à des endroits différents.

Aimant garder un œil sur son territoire, notamment durant sa sieste, le chat préfère s’allonger en hauteur. Vous pouvez donc lui préparer un petit lit douillet dans un placard. La tranquillité prime chez le chat ! Celui-ci peut donc s’intéresser aux endroits cachés, loin des enfants bruyants, pour dormir. N’oubliez donc pas d’aménager un petit coussin sous le lit.

 

Un espace de liberté

Même si votre chaton apprécie la vie en appartement, celui-ci a besoin d’un espace lui permettant d’accéder à de l’air frais. Si vous possédez un jardin, habituez-le doucement à son environnement extérieur. Laissez-le sortir à son rythme, mais gardez toujours la porte ouverte afin de lui permettre de rentrer à tout moment.

Si vous n’avez pas de jardin, sécurisez votre fenêtre ou votre balcon avant de le laisser s’y promener. N’hésitez pas à déposer de l’herbe à chat afin de faciliter sa digestion, mais aussi sa vie active.

 

Une zone alimentation

Le chat doit avoir un espace spécial pour jouer, faire ses besoins et manger. Il vous faut donc prévoir un espace supplémentaire, suffisamment loin de sa litière, où il pourra manger et boire à sa guise. Souvenez-vous que le chat est un animal qui apprécie la propreté.

Prédateurs nés, les chats sont faits pour chasser. Présenter à votre chat sa nourriture à même le sol, dans la même gamelle et au même endroit chaque jour peut nuire à son bien-être. N’hésitez donc pas à lui créer différentes zones pour s’alimenter, éventuellement, à des hauteurs variées. Pensez aux bols dits « interactifs » qui stimulent sa créativité.

 

Faut-il surveiller son alimentation ?

Offrir un environnement stimulant et une alimentation saine permet au chat de rester en bonne santé. En parlant d’alimentation, celle-ci est primordiale pour le maintenir en pleine forme et lui éviter de tomber malade.

En effet, consommer une grande quantité de nourriture peut accélérer sa prise de poids ou le rendre diabétique. Si vous habitez en ville, vous devez faire attention à la quantité, mais aussi à la qualité des aliments que vous proposez à votre chat.

Le chat consomme en moyenne chaque jour 300 grammes de pâtée et environ 75 grammes de croquettes. Évitez les aliments contenant des additifs chimiques. N’hésitez pas à demander conseil au vétérinaire pour lui concocter des plats plus complets et équilibrés.

Souvenez-vous également que le chat domestique est par nature un grignoteur. Vous pouvez donc lui laisser des croquettes à volonté. Pour contrôler sa consommation, pensez à doser les portions ou à acheter un distributeur de croquettes. Pour un chat adulte, limitez ses repas à 2 fois par jour.

 

Doit-on amener son chat chez le vétérinaire ?

Vous avez réussi à offrir un environnement de rêve à votre chat ? Son alimentation est contrôlée ? Il ne vous reste plus qu’à faire une ou plusieurs visites chez le vétérinaire pour que ce dernier soit en pleine forme. Même les chats d’appartement évoluant dans un environnement de vie sain peuvent contracter des maladies.

Ces maladies peuvent être transmises par d’autres animaux domestiques ou sauvages (oiseaux, rongeurs, insectes…). La nourriture ou de l’eau sale, qu’il peut boire ou consommer lors de ses sorties nocturnes, peuvent également nuire à sa santé.

Il est donc important de l’emmener chez un vétérinaire, ne serait-ce que pour le vacciner et le vermifuger. Une visite chez le vétérinaire vous permet également de détecter les symptômes d’une éventuelle maladie ou de déterminer la présence de parasites externes comme les tiques ou les puces.

Les rendez-vous chez le vétérinaire font vite grimper la facture. Bilan de santé, rappel des vaccins, castration, soins et traitements en cas d’accident ou de maladie…, élever un chat implique aussi des dépenses supplémentaires afin de le maintenir en bonne santé. Pour réduire vos dépenses, le mieux reste encore de le souscrire à une mutuelle pour chats. N’hésitez pas à réaliser un devis afin de comparer et de choisir les offres qui répondent aux besoins de votre chat.

N’oubliez pas, si vous voulez que votre choix soit heureux, créez-lui un environnement de vie adéquat et gardez-le en bonne santé !