Accueil > Environnement vie > Comment s’occuper de son chien lorsque l’on vit à la campagne ?

Comment s’occuper de son chien lorsque l’on vit à la campagne ?

Caractère relationnel d’un chien vivant à la campagne

Loin du stress et du brouhaha de la vie citadine, un chien qui vit à la campagne est plus amical avec son maître, les enfants et les personnes qui l’entourent. Comme les humains, les chiens peuvent aussi être stressés et anxieux.

Étant constamment en contact avec la nature, gambadant souvent à l’extérieur ou dans la forêt et souvent en contact avec d’autres races, les chiens évoluant à la campagne sont moins agressifs !

 

Les risques de maladies pour les chiens de campagne

Nombreuses sont les maladies qui peuvent affecter un chien. Retrouvez ci-dessus celles que l'on rencontre couramment chez les chiens qui vivent à la campagne.

 

La leptospirose

La leptospirose est une maladie infectieuse qui provoque des troubles graves chez les chiens évoluant en milieu rural. Elle touche les canidés en contact avec des rongeurs comme les rats. Cette maladie est causée par des bactéries, en forme de spirales, appelées leptospires. Celles-ci vivent dans l'eau ou dans un sol chaud et humide.

Notons que cette maladie bactérienne peut se transmettre à d’autres animaux et même au propriétaire.

 

La rage

La rage est une polio-encéphalite virale mortelle qui affecte spécifiquement la matière grise du cerveau et du système nerveux central d'un chien. En France, la loi exige que tous les chiens soient vaccinés contre le virus de la rage, surtout ceux qui vivent à la campagne.

La rage ne touche effectivement pas que les chiens. Les renards, mouffettes et ratons laveurs et les animaux d’élevage peuvent contracter et transmettre cette maladie virale.

 

Infections parasitaires

D'autres infections peuvent également affecter un chien qui grandit à la campagne. Certaines infections peuvent être causées par des parasites internes, comme les :

  • Ankylostomes
  • Vers ronds
  • Vers solitaires
  • Vers du cœur.

D’autres infections résultent des parasites qui vivent sur la peau du chien incluant :

  • Les puces
  • Les tiques
  • Les acariens.

Bien qu’étant plus robuste et jouissant d’une meilleure santé (surtout mentale), un chien évoluant à la campagne est beaucoup plus susceptible de contracter une maladie ou de se faire quelques bobos qu’un chien de la ville. Il est donc recommandé de souscrire ce dernier à une mutuelle chien afin de rendre les visites fréquentes chez le vétérinaire moins contraignantes. N’hésitez pas à réaliser un devis afin de choisir la formule adéquate pour votre compagnon à quatre pattes évoluant en milieu rural.