Accueil > Guide bon maitre > Comment dresser efficacement son chien à être propre ?

Comment dresser efficacement son chien à être propre ?

Pourquoi mon chien ne fait-il pas ses besoins dehors ?

Avant de faire le nettoyage nécessaire, il est essentiel de se poser la question suivante : pourquoi mon chien (ou chiot) ne sort-il pas pour faire ses besoins ? Ces cinq raisons sont les plus courantes :

- Encore trop jeune, votre chiot ne possède pas les capacités physiques suffisantes pour contrôler ses sphincters et donc pour se retenir. Si c’est le cas de votre chien, patience et bonne attitude seront les maîtres mots pour lui apprendre progressivement la propreté.

- Votre chien peut avoir des problèmes médicaux tels que des calculs ou une infection des voies urinaires qui cause l’incontinence. Si tel est le cas, vous observerez chez votre chien divers symptômes qui ne sont pas à prendre à la légère. Consultez rapidement votre vétérinaire pour les tests d’urine.

- Votre chien peut être inquiet lorsque vous partez et cela se traduit par des comportements dépassés durant votre absence. Cela s’accompagne souvent d’une destruction notamment des objets qui sentent mauvais. Si tel est le cas, il s’agit d’un symptôme d’anxiété liée à la séparation. Ce cas concerne notamment les chiens qui sont très attachés à leur maître.

- Dans la même logique ci-dessus, il se peut que votre chien ait du mal à gérer sa frustration lorsque vous partez, ce qui peut aussi entraîner des salissures. Ils seront souvent accompagnés de destructions, notamment au niveau des sorties.

- Votre chien ne peut pas se retenir, car vous ne le sortez pas suffisamment. C’est souvent le cas pour les chiens qui vivent dans un appartement et sont laissés seuls la majeure partie de la journée. Pour ces chiens, l’entraînement à la propreté peut être plus long.

 

Commencez l’apprentissage très rapidement

L’apprentissage de la propreté ne peut pas attendre et doit être effectué dès l’arrivée du chiot à la maison. Si nécessaire, emmenez-le dans votre jardin ou dans la rue en laisse. Ses besoins doivent être faits toutes les heures à cause de sa vessie de petite taille. Vous devez l’inciter à en faire en surtout quand il vient de se réveiller.

Vous avez à délimiter un espace très précis dans votre maison pour ses besoins. Un endroit que vous pouvez tapisser de feuilles de papier journal par exemple. Ainsi, cela lui permettra de s’habituer à votre absence et facilitera son apprentissage de la propreté.

Faites-lui comprendre avec un mot-clé ou une courte phrase ce que vous attendez de lui. On parle ici des mots d’ordre simples comme « pipi » ou « popo ». Répétez-le et soyez patient jusqu’à ce que votre chiot fasse ses petites affaires. Cela peut prendre du temps, mais n’oubliez pas de le récompenser à la fin.

 

Soyez indulgent envers les petits accidents

Comme susmentionné, l’apprentissage de la propreté à un chien, peu importe son âge, nécessite de la patience et de la persévérance.

Au cours du dressage, des accidents peuvent se produire, surtout s’il s’agit d’un chiot. Dans ce cas, ne le grondez pas et surtout ne le punissez pas. Ne mettez pas son nez dans son urine. Cela n’aura pour effet que de rendre votre chiot craintif et vulnérable. Celui-ci recommencera avec anxiété. Il n’hésitera pas à se cacher pour faire ses besoins et aura plus peur de votre réaction.

 

Nettoyez sans sa présence

Si votre animal de compagnie a sali votre tapis de salon, assurez-vous de nettoyer le sol sans sa présence. Il pourrait prendre cela comme un jeu et recommencer. Assurez-vous de neutraliser l’odeur. Pour ce faire, n’hésitez pas à utiliser un désodorisant.

Après une ou deux semaines, votre chien commencera à comprendre et agitera pour vous avertir d’un besoin urgent. Pour le reste, comme indiqué ci-dessus, n’hésitez pas à féliciter votre chiot chaque fois qu’il urine à l’extérieur. Ce faisant, vous accélérez l’apprentissage et réduisez les risques d’accident.

 

Les erreurs à éviter lors de l’apprentissage de la propreté à un chien

De simples règles de propreté sont à suivre pour éduquer votre chiot. Évitez les actes de violence. Quel que soit son âge, il risque de ne pas comprendre et de recommencer. Voici 3 erreurs à ne pas faire pour l’éducation à la propreté de votre chien :

 

Réprimander le chien des heures après qu’il ait fait ses besoins dans la maison.

Encore une fois, c’est la base de la formation des chiens. Vous ne devez jamais punir un chien de manière agressive. Petit à petit, vous lui faites comprendre qu’il ne doit pas salir la maison.

Si vous le réprimandez souvent, il peut associer cela à votre retour à la maison et développera des problèmes d’anxiété et de comportement.

 

Ne jamais nettoyer en sa présence.

En effet, il n’est jamais nécessaire que votre chien vous voie nettoyer son urine ou ses excréments devant lui, il pourra associer cela à une invitation au jeu. Ce qui va l’inciter à recommencer pour vous faire plaisir.

 

Ne pas utiliser de l’eau de Javel

C’est une grosse erreur de nettoyer la défécation de votre chien avec de l’eau de Javel, celui-ci peut prendre cette substance pour de l’urine. Il sera attiré par cette odeur et souhaitera laisser un message olfactif.

 

Et s’il continue d’être en désordre ?

Malgré la pertinence de l’adoption d’un chiot, vous pouvez opter pour un chien adulte. Cependant, vous devrez avoir en tête que lui apprendre à se comporter bien est loin d’être une tâche facile.

Si votre chien continue d’être en désordre en grandissant, sachez que l’origine de ce comportement est multiple, à savoir :

 

Un mauvais apprentissage

Il y a eu un déséquilibre dans la relation entre le maître et le chien. Par exemple, en l’absence du maître, le chien a eu la possibilité de monter sur le lit, le canapé... C’est un comportement qui a pu être acquis par votre chien au cours de sa vie dans votre foyer.

Vous devrez le corriger en offrant un panier. Vous pouvez entre autres établir, par exemple, une pièce interdite dans votre maison.

 

L’anxiété

L’anxiété est généralement due à votre absence. Elle se distingue par la production de selles molles ou la multiplication de la diarrhée. Sachez qu’un chien ne peut pas être inquiet sans aucune raison. En effet, ce comportement est le fruit de votre attitude et de vos habitudes.

 

Une maladie

La malpropreté peut être causée par des problèmes de santé. Dans ce cas, allez voir votre vétérinaire. Pour un chien adulte, il est important de revenir aux bases de l’entraînement aux toilettes. Le libérer, le féliciter, ne pas le gronder et réduire autant que possible ses angoisses et ses peurs sont efficaces pour le dressage.

Si votre chien a encore des oublis à l’âge d’un an, consultez un vétérinaire. En effet, cette négligence peut être liée à un problème de comportement (anxiété de séparation, peur, domination excessive…) ou médical (incontinence, notamment chez la femelle après stérilisation ou même calculs).

Éduquer son chien demande de la patience et une grande volonté. Pour lui inculquer les règles de la propreté, faites-le-lui comprendre dès son arrivée chez vous. Il faut donc vous préparer à des frais médicaux supplémentaires d’où l’importance de souscrire à une assurance canine.