Accueil > Guide bon maitre > Comment éduquer, faire garder et assurer votre chien

Comment éduquer, faire garder et assurer votre chien

Être un bon maître pour son chien

Être un maître responsable, c’est doubler d’efforts pour assurer la sécurité et le confort de votre animal. Vous devez être à même d’éduquer correctement votre chien.

 

Maintenir sa bonne santé physique et mentale

Commencez par proposer un lieu convenable où votre chiot ou votre chien pourra vivre et grandir sans contrainte. Procurez-lui toute la nourriture dont il a besoin. Les chiens réclament par la même occasion beaucoup d’attention de votre part. Pour ce faire, rien ne vaut quelques exercices matinaux afin de l’aider à garder une santé de fer et à favoriser son épanouissement. Certains propriétaires sollicitent l’aide d’un éducateur canin si le besoin se présente. Cependant, vous pouvez vous passer de ce genre d’intervention si vous savez imposer vos règles.

 

Favoriser la socialisation du chien

Votre chien doit être en harmonie avec son environnement, et c’est à vous de vous assurer qu’il ne constitue en aucune façon une menace pour votre voisinage. Afin de garantir une bonne socialisation, habituez votre chien à son environnement dès son plus jeune âge. Cette méthode facilite son adaptation, car il apprend mieux à vivre en harmonie avec son entourage. Il pourra également entretenir de bonnes relations avec les autres animaux et les êtres humains. Bien qu’il soit idéal de commencer la socialisation de votre chien le plus tôt possible, il est tout à fait possible de socialiser un chien adulte.

 

Dresser son chien

Le propriétaire occupe un rôle majeur dans la procédure de dressage d’un chien, et ce même avec l’intervention d’un dresseur canin. Il existe plusieurs méthodes de dressage. Le leurre consiste à offrir une friandise en guise de récompense pour guider le chien vers ce que vous lui demandez. La technique de la capture vise à récompenser l’animal s’il a adopté de manière spontanée le comportement recherché. La méthode de l’imitation repose sur l’apprentissage social. Il suffit de suivre un protocole bien défini pour encourager l’animal à imiter les actions de l’homme.

 

Faire garder son chien

Ce service est proposé lorsque vous partez en vacances ou en cas de déplacement urgent de votre part. La garde d’animaux et de chiens est un métier à part entière, certifié qui plus est par un diplôme : le CCAD ou l’Attestation de connaissances. Avant de choisir le personnel, demandez un justificatif de connaissance.

 

Choisir un proche

Pour garder votre animal de compagnie, la première solution est de choisir un proche, en l’occurrence un membre ou un ami de la famille. Cette méthode informelle vous permettra d’économiser dans les frais de garde, même si vous pourriez offrir une petite compensation financière au prestataire. Privilégiez une personne qui a coutume de voir et de fréquenter l’animal. Cela évite le risque de traumatisme et le sentiment de peur si l’animal rencontre un étranger. Si le chien est amené dans son domicile, apportez une caisse pour servir de cachette. Avant votre départ, donnez toutes les instructions nécessaires.

 

Choisir les pensions

La seconde solution est la pension. Il s’agit d’un centre d’accueil destiné aux animaux de compagnie. Ces établissements proposent des services variés, tels que des récréations avec d’autres chiens, des friandises, des promenades… Avant de valider votre choix, pensez à vous renseigner sur les vaccins exigés. En cas de doute, consultez un vétérinaire pour administrer les soins spécifiques réclamés par les pensions. Ensuite, demandez une visite de l’établissement pour vérifier la qualité de la ventilation et du confort thermique des pièces. Avec la compagnie des autres animaux, votre chien peut profiter d’une expérience agréable.

 

Choisir les pet sitters

Le service des dog sitters se décline en deux options : un service à votre domicile ou au domicile du prestataire. Si vous choisissez la première option, pensez à choisir un tiers de confiance. Cette option confère de nombreux avantages, tels que la disponibilité de jour comme de nuit, les soins, le confort de l’animal (car il reste dans sa propre maison). Dans le cas d’une garde dans le domicile du pet sitter, une visite des lieux s’impose pour garantir les bonnes conditions et les espaces disponibles. Il faut noter que ce genre de prestation est uniquement proposé par les particuliers qui ne possèdent pas forcément un diplôme ou connaissance certifiée en matière de garde d’animaux.

 

Assurer son chien

Contrairement aux autres types de contrats de couverture, l’assurance santé animale reste facultative, mais néanmoins indispensable pour garantir la santé et le bien-être de votre compagnon à long terme. Pour faciliter votre choix, orientez-vous vers le comparateur d’assurances Santors.

 

Bien choisir l’assurance

Pour bien choisir l’assurance, faites appel à Santors, courtier en assurance qui propose de rechercher, comparer et localiser la formule de couverture la plus en adéquation avec votre besoin. La plateforme vous propose plusieurs assurances en fonction de vos attentes et de vos besoins. Une fois votre choix effectué, Santors prend en charge les démarches de souscription. Au terme des procédures, vous n’aurez qu’à signer. Il faut noter que la signature s’opère de manière dématérialisée.

 

Pourquoi assurer son chien ?

Une assurance santé animale n’est pas la même chose qu’une assurance responsabilité civile (couvrant les conséquences pécuniaires des préjudices perpétrés à autrui). Cette couverture vous permet un remboursement des frais en cas de maladie ou d’accident de l’animal. À défaut d’assurance, la facture peut très vite monter en cas de maladie ou d’accident grave. Les frais d’hospitalisation à eux seuls atteignent entre 500 à 1 000 euros. Il en est de même pour une maladie chronique ou une infection. Les mutuelles santé proposées par les partenaires Santors vous permettent ainsi de réaliser de véritables économies.

 

Les points à vérifier dans la clause

Avant de signer la clause de garantie, pensez à vérifier les exclusions. Ce sont généralement les maladies héréditaires qui sont exclues d’une assurance santé animale. De plus, les complications causées par la castration ou la stérilisation ne sont pas prises en charge. Les contrats de couverture se déclinent en plusieurs formules. Il existe les forfaits prévention qui réduisent les coûts liés aux vaccins et aux autres soins préventifs. En outre, le montant, renouvelé annuellement, peut être utilisé pour financer l’achat de produits de soins, des traitements particuliers, l’entretien, l’alimentation…

La souscription d’une mutuelle santé animale fait partie des bons gestes à adopter pour garantir le bien-être de votre compagnon. Réalisez un devis dès maintenant!