Accueil > Guide bon maitre > Comment prendre soin de mon chien lorsqu’il se gratte ?

Comment prendre soin de mon chien lorsqu’il se gratte ?

Dans quels cas s’inquiéter ?

Un grattage répétitif et de manière prolongée n’est pas un comportement anodin chez un chien. C’est inquiétant, qu’il insiste sur une zone en particulier ou sur toutes les parties de son corps.

Pour faire face aux démangeaisons de votre animal de compagnie, votre chien peut manifester son malaise à travers de nombreux gestes. Il peut par exemple : 

  • Frotter avec ses pattes ;
  • Mordre avec ses dents ;
  • Se lécher excessivement ;
  • Se frotter contre le mur ou le sol ;
  • Se frotter contre son maître, etc.

Sachez aussi qu’un chien qui adopte ce comportement va entretenir ce réflexe. Plus il se gratte, plus l’envie de se gratter devient plus forte. La démangeaison est alors accompagnée de lésions secondaires de la peau, comme : 

  • Les écorchures,
  • Les saignements,
  • Les rougeurs,
  • Les irritations,
  • Les boutons,
  • Les croûtes,
  • Les squames,
  • Les pertes de poils,
  • Les excoriations,
  • Les surinfections bactériennes, etc.

 

Quelles sont les origines des démangeaisons ?

Les démangeaisons d’un chien peuvent être causées par diverses raisons. La plus courante est l’existence des parasites externes comme les puces, les poux, les aoûtats, et les tiques qui sont présents dans son pelage.

Aussi, il peut souffrir d’une tumeur cutanée ou d’une allergie cutanée. Cette dernière pouvant survenir à cause d’une alimentation qui ne lui convient pas.

D’autres situations peuvent aussi l’amener à se gratter continuellement, dont :

  • La dermite,
  • L’abcès dentaire,
  • L’otite,
  • La rhinite,
  • La conjonctivite,
  • L’abcès dentaire,
  • L’engorgement des glandes anales,

Le grattage en permanence est également un signe d’ennui ou d’anxiété chez un chien.

 

Comment se déroule le traitement ?

Lors de la consultation chez le vétérinaire, il va chercher à connaître les causes du prurit du chien afin de choisir un traitement adapté. Les démarches à suivre pour déterminer le problème de votre chien sont plusieurs :

 

L’antécédent médical du chien

Il va d’abord vérifier l’historique médical de votre chien incluant le mis à jour des vaccins, les éventuelles opérations, etc.

 

L’examen complet

Le vétérinaire procèdera ensuite à un examen complet qui portera sur des tests allergologiques et des examens sanguins. Au niveau de la peau, le vétérinaire va analyser les poils à travers une observation au microscope afin d’identifier l’existence potentielle de parasites et de bactéries internes et externes.

Il peut également procéder à des raclages cutanés et la mise en culture d'échantillons de peau pour identifier des levures ou des bactéries.

 

Le choix du traitement

Le traitement sera alors ciblé en fonction des résultats des analyses. Généralement, le vétérinaire va conseiller des produits antiparasitaires à appliquer sur le pelage du chien pour éliminer les éventuels puces, les poux, les tiques, etc.

Les réflexes d’un bon maître incluent d’ailleurs l’application de traitements antiparasitaires tous les mois pour optimiser la santé du chien. 

Pour éliminer les allergènes en cas d’allergie, votre chien va être traité avec des médicaments  à base d’antihistaminiques ou de corticoïdes. Lorsqu’une infection cutanée est diagnostiquée, le vétérinaire va procéder à un traitement antibiotique qui peut être combiné à un traitement antimycosique.

En complément, le vétérinaire peut recommander le port d’une collerette, l’utilisation de  shampooings spécifiques lors du toilettage ou l’application de lotions calmantes sur les zones qui démangent.

 

Que faire lorsque les raisons du prurit ne sont pas identifiées par les analyses ?

Toutefois, les raisons pour lesquelles le chien se gratte peuvent ne pas être identifiées par le vétérinaire. Les raisons du prurit peuvent alors être relatives à une élimination des toxines quand ces derniers sont présents en très grande quantité dans l’organisme.

En effet, la peau est un organe émonctoire, comme les reins, le foie ou les poumons. Elle sert de voie d’élimination des toxines, et lorsque les autres organes sont saturés, les toxines sont éliminées au niveau de la peau. Cela peut alors être la cause du prurit.

Cette possibilité est d’ailleurs fort probable en raison de la présence élevée de substances toxiques chez les chiens plus que chez d’autres êtres vivants. Cela peut être accentué par une alimentation inadaptée qui donne lieu à l’irritation et à l’hyperperméabilité intestinale.

Les substances toxiques qui doivent être rejetées par l’organisme peuvent venir s’accumuler dans le sang et le système lymphatique. Un rééquilibrage alimentaire est alors nécessaire en prêtant plus d’attention sur les ingrédients de ses croquettes, la qualité des protéines qu’il consomme et aussi l’ajout de fruits et légumes dans ses plats.

Vous pouvez aussi soigner les démangeaisons de votre chien avec des remèdes naturels, comme :

  • L’application d’une décoction de bouillon blanc sur les zones qui grattent pour calmer les irritations;
  • L’application de gel d’aloe vera qui calme les brûlures superficielles entraînant des démangeaisons.

 

Pourquoi souscrire à une assurance animale ?

Les examens pour identifier les causes du prurit du chien engendrent des dépenses pouvant être importantes, sans parler des traitements qui vont s’en suivre. Pour faire des économies tout en offrant les meilleurs soins pour votre chien, il est en votre avantage de souscrire à une assurance.

Comptez sur Santors pour vous proposer l’offre qu’il vous faut. Courtier en assurance spécialisé dans le domaine de l’assurance animale, Santors.fr  vous met à disposition différentes  propositions d’assurances obligatoires et d’assurances facultatives. Une souscription peut alors vous permettre d’être couvert en totalité ou en partie quant aux dépenses relatives à la santé de votre chien.