Accueil > Guide bon maitre > Être un bon maitre : Comprendre le comportement de votre chien

Être un bon maitre : Comprendre le comportement de votre chien

Adopter la bonne attitude d’un maître

Vous voulez nouer une bonne relation avec votre chien ? Être un bon maitre nécessite un comportement spécifique qu’il faudra avoir au fil du temps. Voici 10 points que vous devriez suivre pour, en même temps, comprendre le comportement de votre chien et devenir un bon maître.

  • Apprendre le langage de votre chien : Le chien a sa propre manière de communiquer. Il est primordial que vous appreniez les différentes expressions canines pour instaurer la confiance entre maître et chien.
  • Ne pas obliger votre chien à avoir des comportements humains : Un chien n’est pas un enfant. De ce fait, évitez de punir votre animal de compagnie s’il fait des bêtises comme on punit un enfant.
  • Ignorer les idées reçues sur les chiens : Ne prenez pas en compte les clichés négatifs sur les chiens. Les mauvaises expériences vécues par certaines personnes avec leurs chiens, ne vous arriveront pas forcément. Tout est dans l’éducation.
  • Sociabiliser le chiot dès son jeune âge : Pour que votre chiot ne soit pas trop solitaire ou pour éviter les risques d’agression, il est important qu’il rencontre d’autres chiens, et d’autres personnes hors du foyer. Les sorties canines lui seront idéales.
  • Consulter le vétérinaire régulièrement : Le respect des périodes de vaccination est fondamental pour le bien-être de votre chien. Il est impératif de consulter un vétérinaire une fois par an. Parfois, il arrive que votre chien présente des problèmes de santé, évitez l’automédication et emmenez votre chien chez le vétérinaire.
  • Utiliser les méthodes douces d’éducation : L’agressivité ne sera jamais une méthode d’apprentissage. Si vous voulez instaurer un climat de confiance entre vous et votre chien, adoptez la méthode douce. Cette méthode est basée sur l’utilisation de jouets pour, à la fois divertir et éduquer votre chien.
  • Promettre à votre chien que vous serez toujours là pour lui : Des milliers de chiens sont abandonnés par leurs maîtres par an. Ne faites pas partie de cela. Parfois, les maîtres ont tendance à baisser les bras quand les chiens ont des problèmes de santé, ou quand les frais d’éducation et de soin sont exorbitants etc. Comme lui, soyez tout aussi fidèle.
  • Éviter la violence dans l’éducation :La différence entre un chien qui a reçu une éducation violente et un apprentissage doux se lit facilement dans le comportement. Un chien qui a été malmené durant son apprentissage peut se montrer agressif contre son propre maître. La violence accentue cette agressivité.
  • Nourrir le chien correctement : Avant d’adopter un chiot, vous devez être conscient de l’engagement que vous allez avoir en termes de dépenses et de temps. Pour éviter la sous-alimentation ou l’obésité canine, pensez à consulter un vétérinaire qui vous conseillera un régime alimentaire équilibré.
  • Pratiquer de l’exercice avec votre chien : Consacrer du temps pour promener votre chien. Une exercice physique régulière l’aidera à éviter la prise de poids mais aussi les maladies liées à l’obésité.

 

Chien et solitude : Les solutions

Avec vos occupations, votre travail, il arrive un moment où vous devez laisser votre chien tout seul chez vous. Si votre chien n’a pas eu l’habitude de se séparer de vous pour des heures ou des jours, il présentera des difficultés à faire face à la solitude. Pour l’animal, le fait d’être seul peut provoquer un stress et un sentiment d’anxiété. Ce stress peut s’exprimer de plusieurs manières :

  • Votre chien détruit vos affaires dans la maison quand il se sent trop seul.
  • Dès votre départ, il va hurler, aboyer et pleurer et cela peut durer toute la journée
  • Durant votre absence, il risque de faire ses besoins partout
  • A votre retour, vous risquez même de le voir s’automutiler les pattes, la queue.

Pour ne pas vivre tous ces désagréments, il existe des solutions pour apprendre à votre chien à garder son calme pendant votre absence. Ci-après les solutions proposées pour habituer votre chien à la solitude :

  • L’éducation de base du chiot devra se faire dès son jeune âge et dès que vous accueillez chez vous. Déjà pour qu’il puisse s’habituer à votre odeur, pour ses premières nuits chez vous, n’hésitez pas à le prendre dans votre chambre.
  • Faire en sorte que l’apprentissage s’effectue progressivement
  • En le laissant tout seul, si votre chien a fait des dégâts dans une pièce de la maison, évitez de lui crier dessus et de le punir. Cela ne fera qu’aggraver son stress et accentuera une attitude agressive. Un chien ne comprendra pas la raison de la punition comme les enfants.
  • Occuper sa journée pendant votre absence en mettant à sa disposition des jouets qui peuvent le distraire. Votre chien pourra ainsi rester chez vous tranquillement.
  • Si vous disposez d’une grande cour chez vous, il est essentiel de laisser la porte ouverte pour qu’il puisse faire le va et vient entre la maison et la cour. Toutefois, préservez les pièces de votre maison que vous ne voulez pas qu’il touche.

 

Mutuelle santé pour chien

Les frais du vétérinaire, le respect d’une alimentation équilibrée, une éducation adéquate pour le bien-être de votre chien, les médicaments et les vaccins etc. Tout cela constitue une charge assez lourde pour les propriétaires.

Il est alors fortement conseillé pour les familles de souscrire leurs chiens à une mutuelle santé.

En effet, en souscrivant votre animal de compagnie à une assurance, vous pouvez bénéficier de plusieurs avantages:

  • L’assurance allège vos dépenses annuelles : Il existe plusieurs mutuelles santé pour votre animal de compagnie. Vous aurez ainsi un large choix selon vos besoins.
  • Les vaccins pris en charge : Le coût des vaccins est assez cher, tout en sachant que vous seriez contraint de vacciner votre chien chaque année. L’assurance prend de ce fait en charge les dépenses relatives à la vaccination.
  • Assistance assurée : En cas de problème, d’accident ou d’hospitalisation, l’assurance s’occupera de votre chien. Dans le cas inverse, si vous devez faire face au décès de votre animal, l’assurance apporte un soutien psychologique aux propriétaires.
  • Remboursement des frais du vétérinaire : Que cela soit un contrôle de routine ou un soin particulier chez le vétérinaire, l’assurance assure le remboursement des frais dépensés.

En conclusion, donner de l’affection et de l’amour à votre chien est la base d’une bonne éducation. Son apprentissage peut commencer dès que vous l’accueillez jusqu’à ce qu’il devienne vieux. Une fois que vous ayez appris les facettes et les détails de l’éducation d’un chien, pensez à le souscrire à une mutuelle santé qui vous permettra de réduire vos dépenses. Il faudra noter que les tarifs et les avantages varient selon les mutuelles.