Accueil > Guide bon maitre > Le budget annuel nécessaire pour un chien

Le budget annuel nécessaire pour un chien

Les soins vétérinaires

La majeure partie des dépenses, lorsque vous adoptez un chien, est consacrée aux frais de vétérinaires. Un chien a besoin de consulter régulièrement un vétérinaire tout au long de sa vie. Il y a, d’une part, les consultations régulières, habituellement une fois par an. Comptez environ 30 euros pour une consultation ordinaire.

Concernant les vaccins obligatoires, les prix peuvent varier de 50 à 80 euros. À part ces consultations régulières, il se peut que votre chien ait besoin de soins en urgence en cas de maladie ou d’accident. Comptez ainsi 50 à 100 euros pour des analyses en laboratoire et environ 40 euros pour une radiographie.

Votre chien peut également avoir besoin d’une échographie. Dans ce cas, comptez 40 euros pour l’échographie d’un seul organe, 75 euros pour une échographie complète ou encore 60 euros si votre chienne attend des petits. Il existe aussi des interventions beaucoup plus onéreuses, pouvant atteindre jusqu’à 1800 euros pour les séances de rééducation, par exemple.

D’autre part, il est très courant de nos jours de faire stériliser les chiens. Si vous souhaitez castrer votre chien, prévoyez environ 200 euros. Pour la stérilisation d’une chienne, par contre, le tarif dépend de plusieurs facteurs, mais comptez en moyenne 250 à 400 euros.

 

Le budget alimentation pour votre chien

L’alimentation de votre animal est une chose à ne pas prendre à la légère. Il est primordial de procurer à votre chien une alimentation équilibrée et variée. Pour cela, vous devrez y consacrer une enveloppe assez conséquente.

Toutefois, le choix de l’alimentation de votre chien dépend d’un certain nombre de facteurs. La race de l’animal, son âge et son poids entrent en compte dans le choix du régime alimentaire.

Une chienne en gestation ou en lactation aura, par exemple, besoin d’une alimentation adaptée à sa condition physique. Souvenez-vous également que les animaux ayant subi une stérilisation ont besoin d’un régime spécifique.

Cependant, la qualité a souvent un prix ! Le coût d’une alimentation industrielle pour un chien de taille moyenne s’élève à environ 50 euros par mois, soit 600 euros par an. Il s’agit là du prix des croquettes de moyenne gamme. Pour les produits haut de gamme destinés aux chiens de plus grande taille, il faudra rallonger le budget.

 

Le toilettage de son chien

On a souvent tendance à penser que le toilettage est réservé aux chiens de concours. En réalité, tous les chiens doivent être régulièrement toilettés pour leur hygiène. Plusieurs soins peuvent être compris dans une séance de toilettage.

D’abord le brossage qui est la première étape du toilettage. La fréquence du brossage dépend évidemment de la nature du pelage du chien. Vient ensuite le bain, qui est la base même du toilettage. L’essentiel est de choisir le bon shampoing, en fonction du pelage du chien.

Pour certaines races de chien, il est également possible d’effectuer une tonte. Cela permet de garder la bonne proportion et longueur des poils et réduit ainsi la gêne occasionnée par des poils trop longs. Une tonte peut néanmoins être réalisée dans un but purement esthétique, notamment pour les chiens qui participent à des concours de beauté.

Une autre étape du toilettage consiste à prendre soin de ses yeux et ses oreilles. Ces deux parties sont facilement la cible d’infection. Il est donc nécessaire d’effectuer un soin régulier avec les produits adaptés.

Enfin, le toilettage comprend aussi les soins bucco-dentaires. Réalisez régulièrement un brossage des dents, suivi d’un examen approfondi de la bouche, de la langue et des gencives.

Dans l’idéal, il est conseillé de s’adresser à un professionnel pour faire toiletter son chien. Un toiletteur maîtrise les bons gestes et vous épargne d’éventuels risques de blessure. Les tarifs varient en fonction des soins effectués, mais également de la taille et de la pilosité de l’animal. Pour un bain, comptez entre 10 et 60 euros. Pour un entretien simple, le tarif variera de 10 à 50 euros.  Enfin, prévoyez 30 à 80 euros pour une tonte.

Toutefois, vous avez la possibilité de toiletter vous-même votre chien, du moins pour les soins basiques comme le brossage et le bain. Assurez-vous d’avoir le matériel et les produits adéquats pour cela. N’hésitez pas à demander conseil auprès du vétérinaire.

Sachez, par exemple, que le prix d’un shampoing canin peut varier de 5 à plus de 50 euros. L’important est de choisir le mieux adapté à votre toutou. Enfin, afin d’éviter les accidents au moment de la tonte, il est conseillé de faire un tour chez un professionnel.

 

N’oubliez pas les jeux et loisirs

Un chien a aussi besoin de s’amuser ! N’hésitez donc pas à lui acheter des jouets canins. Choisissez un jouet adapté à l’âge, à la taille et au tempérament de votre animal de compagnie. Si vous vivez en appartement et que votre chien n’a pas l’opportunité de profiter de grands espaces, préférez des jouets qui ne prennent pas beaucoup de place.

Arrêtez également votre choix sur des jouets solides et qui ne risquent pas de se désintégrer dans la mâchoire du chien. Peluche, balle, os à mâcher…, vous avez l’embarras du choix du côté des jouets classiques !

Vous pouvez aussi choisir des jeux d’intelligence ou des jouets sonores et lumineux. Les fourchettes de prix peuvent, quant à elles, varier du plus accessible au plus onéreux. En fonction de l’objet que vous cherchez, vous dépenserez entre quelques centimes d’euro pour une balle jusqu’à une trentaine d’euros pour des jouets plus complexes.

En termes d’accessoires, un large choix est également disponible sur le marché. Un collier coûtera entre 5 et 50 euros.  Comptez à peu près le même montant pour une laisse. Pour les chiens plus indisciplinés, un harnais sera nécessaire lors de la promenade. Vous pourrez acquérir un harnais à partir de 25 euros, mais ce prix peut rapidement grimper selon la taille du chien et la marque du harnais.

 

Dressage et éducation canine

Le dressage est une nécessité pour apprendre à contrôler le comportement parfois impulsif de votre chien. En général, il n’y a pas d’âge limite pour commencer le dressage. Toutefois, dans l’idéal, commencez à dresser votre chien entre ses 9 et 18 mois. Ainsi, les comportements de votre chien ne seront pas encore façonnés par ses habitudes de vie. Il sera ainsi plus facile de le dresser. Comptez entre 25 et 40 euros par séance.

Dans certains cas, des consultations chez un comportementaliste sont également nécessaires. C’est notamment le cas pour les chiens agressifs, indisciplinés et difficiles à contrôler. Le prix d’une consultation chez un comportementaliste peut atteindre les 90 euros.

Toutefois, ces consultations sont primordiales pour le bien-être du chien si ce dernier présente des troubles comportementaux.

 

Une mutuelle pour chien pour alléger son budget

En mettant listant ces diverses dépenses, on arrive facilement à un budget important pour son chien. Pour aider votre portefeuille, il existe une solution simple : les mutuelles de santé pour chien ! En contractant une mutuelle santé pour votre chien, les dépenses liées aux soins vétérinaires sont prises en charge ou remboursées, tant pour les soins « de routine » comme les vaccins et les consultations annuelles, que pour les imprévus.

De même, certains accessoires peuvent être remboursés lorsqu’il s’agit en même temps de dispositif médical. C’est notamment le cas des colliers antipuces ou des accessoires prescrits par un comportementaliste.

Chez Santors, nous vous accompagnons pour garantir santé et bien-être à votre chien ! Nous vous accompagnons ainsi dans vos démarches pour trouver la meilleure assurance santé selon vos besoins et ceux de votre compagnon à quatre pattes. Ainsi, nous vous aidons à faire des économies tout en vous offrant la possibilité de garantir des soins de qualité à votre animal de compagnie !