Accueil > Guide bon maitre > Le guide complet pour bien s’occuper de son vieux chat

Le guide complet pour bien s’occuper de son vieux chat

Comment détecter les premiers signes de vieillesse

Un chat est considéré comme étant âgé à partir de son huitième anniversaire. La bonne nouvelle est que, si vous prenez bien soin de lui, il aura de longues années devant lui.

Pour savoir si votre chat a atteint l’âge qui fait de lui un sénior, voici quelques indices faciles à repérer :

  • La formation de petites « touffes » sur le poil : causée par une déshydratation du chat et une toilette moins fréquente,
  • Un amaigrissement : le système digestif de l’animal devient moins actif et plus fragile. Le félin peut également perdre progressivement l’acuité de ses sens, au point où il aura des difficultés à sentir l’odeur de la nourriture, ce qui peut entraîner une importante perte de l’appétit,
  • Une certaine lenteur dans les mouvements : le chat devient beaucoup moins dynamique,
  • Des signes repérables sur le visage du chat : des iris voilés, perte des incisives, des canines abîmées et du tartre au niveau des dents entre autres.

 

Le besoin d'effectuer des contrôles réguliers

Bien sûr, il ne faudra pas attendre l’apparition des premiers signes de vieillesse pour consulter un vétérinaire. Les bilans sont importants et doivent être réguliers afin de garantir la santé et le bien-être de l’animal à long terme.

Quand un chat atteint un certain âge, les bilans de santé doivent être effectués plus   fréquemment, dans la mesure où les risques de maladie sont plus élevés. En fonction de l’âge de votre matou, voici les soins à privilégier :

  • À partir de 9-10 ans

Il est conseillé d’effectuer un diagnostic de santé complet tous les ans. Vous pourrez profiter des séances de rappels de vaccins annuels pour demander au praticien de faire un bilan complet.>/p>

  • Vers l’âge de 12 ans

Les bilans de santé doivent être beaucoup plus fréquents. Il est recommandé de consulter le vétérinaire tous les six mois. Ce check-up périodique permet de repérer en avance les éventuelles maladies auxquelles est sujet votre chat. Ainsi, en cas de problèmes, il sera plus facile de prendre les précautions nécessaires et éviter les risques de complications.

  • Autres points essentiels

Les chats âgés peuvent présenter des problèmes dentaires assez courants qui les empêchent de bien mâcher leur nourriture. De ce fait, un bilan régulier de la santé bucco-dentaire de votre compagnon peut être nécessaire.

 

Une alimentation adaptée à son âge et à son organisme

Une alimentation saine et équilibrée contribuera à améliorer le fonctionnement des organes de votre chat, surtout si celui-ci a déjà atteint un certain âge. Dans le cas particulier d’un vieux félin, les spécialistes recommandent de donner les repas de façon fréquente, mais en plus petite quantité.

Et puisque les risques d’insuffisance rénale et de diabète sont élevés chez les chats âgés. Il est toujours important de bien veiller à la qualité de la nourriture que vous donnez à votre compagnon, étant donné que celui-ci devient moins actif lorsqu’il vieillit.

Les experts préconisent une alimentation adaptée à l’âge de votre chat. Les apports nutritifs contenus dans ces types d’aliments sont bien équilibrés et adaptés à l’organisme de votre matou âgé. Quoi qu’il en soit, privilégiez toujours les aliments moins caloriques et plus riches en vitamines ainsi qu’en minéraux et en fibres.

Votre chat doit également avoir à sa disposition de l’eau fraîche. Son corps a besoin de s’hydrater régulièrement. Si votre félin ne boit pas beaucoup, vous pourrez lui donner de temps à autre des nourritures humides.

 

Une activité physique régulière

Avec l’âge, les chats deviennent moins actifs et passent la majorité de leur temps à dormir. Et pourtant, comme nous les humains, ils ont besoin de bouger et de faire de l’exercice physique pour rester en forme.

Chez les félins âgés de 8 à 9 ans, un manque d’exercice peut engendrer un gain de poids considérable. L’obésité peut être à l’origine de nombreux problèmes de santé au fur et à mesure que l’animal vieillit.

Pour aider votre compagnon à se dépenser, réservez 15 minutes par jour pendant lesquelles vous pouvez jouer avec lui et, ainsi, l’inciter à bouger quotidiennement. Ces petites séances apporteront de nombreux bienfaits à votre chat. L’activité physique va améliorer la circulation sanguine, mais également renforcer ses muscles et ses articulations.

 

Une couverture santé adaptée

Il ne faut pas négliger la nécessité d’une couverture santé pour votre chat. En effet, plus votre compagnon gagne en âge, plus il sera susceptible de contracter des maladies, de subir des accidents et d’être victime de fractures et de chutes.

La prise en charge de ces problèmes de santé et incidents peut occasionner d’importantes dépenses. En souscrivant une assurance santé adaptée pour votre chat, vous pourrez lui fournir tous les soins dont il aura besoin.

Les frais médicaux et chirurgicaux peuvent être pris en charge à hauteur de 100 % avec les formules intégrales. Bien sûr, l’idéal serait que votre matou bénéficie d’une mutuelle dédiée dès son plus jeune âge. Si ce n’est pas le cas, il n’est jamais trop tard pour en souscrire une.