Accueil > Guide bon maitre > Partir en voyage avec son chien

Partir en voyage avec son chien

Les types de voyage

En voiture

Vous envisagez peut-être de visiter un membre de la famille dans une autre région de la France ou en Europe. Cela constitue un voyage en voiture assez long qui requiert une préparation pour votre chien. En effet, ce dernier doit rester calme tout au long du voyage. Pour ce faire, vous pouvez utiliser une caisse ou une chaise pour chien. Dans les deux cas, il faudra habituer le canidé avant le départ.

Un petit conseil si vous comptez voyager en voiture :

  • Ne laissez surtout pas votre animal dans la voiture si vous avez décidé de manger ou de faire une pause. Les chiens peuvent attraper des coups de soleil et en mourir. Donnez-lui souvent un bol d’air frais et dégagez-le de sa place de temps en temps.
  • Ne vous éloignez pas plus de 5 minutes de la voiture lorsqu’il fait chaud. Ayez toujours un œil sur votre chien et soyez attentif à ses besoins.
  • Ne laissez pas sortir la tête du chien lorsque l’automobile est en mouvement. Des insectes ainsi que d’autres particules peuvent se coincer dans la gueule de l’animal.

Prévoyez un produit anti-stress pour votre animal. En effet, il se peut que votre compagnon soit anxieux durant le voyage. Il lui faudra alors donner, par exemple, des jouets afin de le rassurer.

 

En avion

Si voyager avec votre chien vous semble naturel, sachez que cette expérience peut se révéler complexe, surtout sur le plan administratif.

En premier lieu, il faut connaître la politique de la compagnie aérienne que vous avez choisie. Certaines sociétés refusent d’embarquer des animaux de compagnie. Il vous incombe donc de trouver et de choisir la société qui accepte les compagnons à quatre pattes.

En second lieu, renseignez-vous sur la politique d’accueil des animaux du lieu de destination. Par exemple, si votre compagnon fait partie d’une race dangereuse (chien de combat), ce sera très difficile de l’emmener avec vous au Royaume-Uni ou encore en Nouvelle-Zélande. Prenez donc le temps de bien analyser la situation avant de prendre une décision.

En troisième lieu, il faut connaître les normes de transport. Si votre chien pèse moins de 8 kilos, il peut voyager avec vous en cabine. Par contre, s’il excède les 8 kilos, il aura une place dans la soute. Tout va dépendre de la compagnie aérienne en question.

 

En bateau

Que ce soit pour une croisière ou pour une traversée, il est possible d’emmener votre animal de compagnie dans le navire. Cependant, les compagnies maritimes peuvent demander le respect de certains règlements comme :

  • Tenir toujours en laisse le chien afin qu’il ne saute pas par-dessus bord
  • S’assurer de la propreté de votre animal
  • Nettoyer les éventuels excréments laissés par le chien
  • Mettre une muselière pour éviter les aboiements ou une éventuelle morsure

Certaines compagnies vous proposent de mettre votre chien dans un secteur spécifique durant tout le voyage. Renseignez-vous au préalable des conditions de circulation de votre chien à bord avant de choisir votre ferry.

 

En train

Un voyage en train avec votre chien est également possible. Vérifiez d’abord toutes les garanties ainsi que les conditions des compagnies de transport. Faites une petite visite sur le site officiel de l’entreprise en question (Eurostar, SNCF…).

Vous aurez ainsi les informations nécessaires pour le voyage avec votre chien. Un petit conseil : lors des divers arrêts du train, pensez à sortir de temps en temps votre animal de compagnie. Cela lui fera énormément de bien.

N’oubliez surtout pas de lui donner un peu d’eau, car le risque de déshydratation est assez élevé pour les animaux durant un voyage.

 

La préparation du voyage

 

Habituez le chien à la caisse de voyage

Peu importe le type de moyen de transport que vous allez employer (voiture, bateau, avion ou train), il faut toujours préparer le chien au long voyage. Voici la procédure à suivre : 

  • Chaque matin, avant la promenade, essayez de faire entrer le chien dans sa caisse de voyage. S’il est obéissant, donnez-lui un peu de friandises.
  • Laissez pendant 5 minutes l’animal dans sa caisse et essayez de simuler un voyage en portant la caisse.
  • Assurez-vous de faire cette habitude pendant au moins cinq jours avant le départ. Cela préparera l’animal au voyage.

Si vous n’utilisez pas une caisse de voyage, essayez de l’habituer au port d’une muselière ou encore d’une laisse.

Ainsi, lorsque le jour du départ arrivera, votre chien saura comment se comporter durant tout le trajet. N’ayez pas peur, car il s’agit d’un animal très intelligent qui arrive à identifier facilement les situations dangereuses.

 

Assurez-vous que le chien fasse des exercices avant le voyage

Un voyage pour un chien est une expérience éprouvante surtout s’il n’est pas habitué. Pour éviter les problèmes liés à la faiblesse de son organisme, assurez la bonne forme de votre animal. Concrètement : 

  • Jouez le plus de temps possible avec votre chien. Utilisez un Frisbee ou encore une balle.
  • Emmener votre chien au parc afin qu’il puisse courir en toute liberté.

 

La nourriture et les accessoires du chien avant le voyage

Avant le voyage, donnez une alimentation saine et équilibrée à votre animal. Cependant, ne lui administrez plus aucun aliment environ 5 heures avant le voyage. C’est très important qu’il ait l’estomac vide durant le trajet.

Ne vous inquiétez pas, les chiens sont des animaux résistants et ils peuvent survivre sans eau et sans aliments pendant des heures. À titre d’information, de nombreux vétérinaires préconisent un seul repas par jour. En effet, c’est largement suffisant pour eux.

Si vous voyagez par bateau ou par avion, il y a de fortes chances que ce soit les employés des compagnies de transport qui s’occupent des collations du canidé.

 

Vérifiez les paperasses

Pour voyager avec un chien, il faut se munir de quelques documents attestant certaines caractéristiques de votre animal : 

  • Votre chien doit être identifié avant ses quatre mois. En effet, en France il existe un fichier national d’identification canine disponible pour l’État et pour les vétérinaires. Votre animal doit forcément figurer dans ce registre grâce à un marquage. Ce dernier peut être un tatouage indélébile sur la peau.
  • L’animal doit être vacciné contre la rage (injecté aux chiots aux environs de 3 mois). C’est obligatoire en France. D’autres vaccinations existent, mais ne sont pas obligatoires.

Ces deux conditions sont obligatoires. D’autres conditions sont cependant à prendre en compte en fonction du pays d’accueil. Par exemple, dans certains pays, il faut que le chien soit vermifugé afin d’éviter de transmettre certaines maladies à l’homme (parasites).

Dans certains États, les chiens sont mis en quarantaine lorsque vous arrivez sur leurs territoires. Le délai varie en fonction du pays (Australie, Japon…). Dans la plupart des cas, vous devez payer une redevance pour la quarantaine (transport, examen vétérinaire, frais journaliers, etc.).

 

Visite chez le vétérinaire avant le départ

Avant d’envisager un voyage avec votre animal de compagnie, il convient de l’emmener d’abord chez le vétérinaire. Ce spécialiste se chargera de mener certains examens afin d’assurer que tout va bien. Il vérifiera également que tous les vaccins sont à jour.

N’hésitez pas à lui demander quelques médicaments pour que le chien puisse se sentir mieux au départ et à l’arrivée. En effet, il existe des calmants de faible intensité adaptés à ce genre de situation. Peut-être que vous en aurez besoin au cours du trajet.

 

L’importance de souscrire à une assurance animale

 

Pour couvrir les frais médicaux de l’animal à l’étranger

Pour une quelconque raison, votre chien peut tomber malade au cours du trajet. Cela risque de provoquer des frais supplémentaires. En effet, vous allez payer des sommes importantes concernant les médicaments et les soins pour votre animal de compagnie.

 

Pour couvrir les éventuels dégâts causés par l’animal

Votre chien peut paniquer autour de votre voyage. À cause du stress, il peut faire des actes inhabituels comme attaquer d’autres personnes. La prise en charge de ce genre d’accident est votre responsabilité. Vous devez donc indemniser la victime.

Le montant de cette somme est parfois élevé. Raison pour laquelle la souscription à une assurance garantissant votre responsabilité civile pour les faits de votre animal de compagnie est indispensable.

 

Comment choisir son assurance pour son chien durant un voyage ?

Les offres d’assurance couvrant votre animal de compagnie sont nombreuses. Autant dire que ce n’est pas aussi simple de s’y retrouver parmi toutes les propositions. La solution face à ce problème consiste à se tourner vers un comparateur fiable, gratuit et facile à utiliser. Le courtier Santors est celui qui répond à tous ces critères.

N’hésitez pas donc à contacter ce spécialiste, son aide vous sera indispensable pour trouver une assurance adaptée à vos besoins et à ceux de votre petit compagnon à quatre pattes.