Accueil > Guide bon maitre > Pourquoi est-ce que mon chat se gratte ?

Pourquoi est-ce que mon chat se gratte ?

Accueillir le chaton à la maison

Il est important de l’habituer à sa nouvelle demeure. Cela se fait par étapes. Le laisser dans une chambre dans un premier temps. Par la suite le laisser découvrir petit à petit les autres pièces de l’appartement. Si la maison est entouré d’une cour ou d’un jardin, à la troisième étape seulement, lui donner la permission de sortie à l’extérieur.

 

Faire connaissance avec le nouveau venu dans la famille

Le premier contact avec le chaton nouvellement adopté est important pour espérer une cohabitation réussie avec lui. Pour ne pas l’effaroucher, multiplier les caresses et les gestes d’affection. Il ne faut surtout pas le forcer s’il n’est pas dans le bon tempérament pour se lier d’amitié de suite avec les membres de la famille d’accueil. La recommandation c’est de lui laisser le temps de venir par lui-même.

 

Asseoir le principe de l’autorité

Le chaton va avoir tendance à se conduire comme le roi. Dès son arrivée, lui faire comprendre qui commande sur le bateau. Il faut établir les règles quant à ce qu’il lui est permis ou interdit de faire. Un non dit d’un ton ferme et catégorique devrait le dissuader de commettre une bêtise comme monter sur la table à manger pour subtiliser un peu de nourriture, par exemple.

Éviter toutefois les gestes brusques et les cris qui peuvent être perçus comme une forme d’agressivité dirigée contre lui. Il va prendre peur et fuir.

 

Toilettage du chat

S’il est vrai que le chat est propre par nature, il n’en demeure pas moins qu’il faut l’aider un tout petit peu pour un entretien au top  de son pelage. C’est pourquoi il est recommandé d’établir un programme régulier de brossage des poils du chaton ou du chat adulte. Ces séances éliminent les poils morts. En se léchant, le chat va les avaler.

A la longue il y a risque d’occlusion intestinale. D’ailleurs prévoir de lui donner régulièrement de l’herbe à chat pour lui permettre de se purger. Ce qui nous amène tout naturellement aux soins de santé à donner à votre animal de compagnie préféré.

 

Le chat se gratte : pourquoi ?

Le petit matou se gratte plus que de raison. C’est le signe qu’il a un problème de démangeaisons. Reste qu’il faut en découvrir la raison. Le mieux placé pour poser le diagnostic précis est le vétérinaire. Au moins trois maladies peuvent être à la source de ce désagrément pour le chat : 

  • Les parasites tels que puces, les vers.
  • Les allergies provoquées par les acariens ou les allergies alimentaires.
  • Les champignons à l’origine de dermatoses.
  • Sinon il présente un trouble du comportement qui fait qu’il se défoule en se grattant jusqu’à se blesser la peau.

 

Les complications possibles

Au minimum il va perdre ses poils. Au maximum ce sont surtout les lésions de grattage. En voulant se soulager coûte que coûte, le chat risque de se dilacérer la peau avec ses griffes acérées et pointues. Ces lésions, non traitées, vont s’infecter.

 

Le chat se gratte : conduite à tenir

Une consultation chez le véto s’impose dès constat de problème de peau chez le chat.

Après examen physique minutieux, il peut alors ordonner toute une batterie d’examens microscopiques et biologiques pour arriver au bon diagnostic. De ce diagnostic va dépendre, bien entendu, le traitement adéquat à administrer : antibiotique, antiallergique, antiprurigineux. La recommandation c’est de terminer jusqu’au bout le traitement même s’il y a un semblant d’amélioration de son état.

 

Les mesures préventives

Rien ne vaut la prévention pour s’éviter de devoir payer une facture assez élevée pour la prise en charge vétérinaire. Sans compter éventuellement les frais de séjour dans une clinique pour animaux. Le toilettage dont il a été question plus haut compte déjà parmi ces mesures préventives. Autre moyen de protection est de veiller à servir au bon vieux chat une alimentation équilibrée pour qu’il ait des poils en bonne santé.

Et bien sûr utiliser des produits contre les puces en visant autant celles qui sont sur le chat que celles susceptibles d’être disséminées dans le foyer familial. Les choisir parmi ceux dits rémanents.

 

Faire face aux dépenses occasionnées par le chat qui se gratte

Pour que le gentil chat de la famille retrouve la santé, des frais de médicaments, de consultation sont incontournables. Comme mesure préventive pour le porte-monnaie familial, le conseil c’est encore de prendre les devants en souscrivant une assurance mutuelle chat. Une visite sur les sites comparateurs sur le net suffit pour trouver les meilleures polices, celles qui offrent un taux de remboursement le plus élevé possible, allant de 50 à 100%.

 

Au final, si le chat se gratte, différentes raisons sont à la base. En principe elles peuvent se régler par des mesures préventives et curatives adéquates.