Accueil > Guide bon maitre > Prendre soin d’un chat : comment bien nourrir son chat ?

Prendre soin d’un chat : comment bien nourrir son chat ?

À quelle fréquence un chat doit-il être nourri ?

La fréquence à laquelle vous devez nourrir votre chat dépend de son âge. Un chaton de 3 mois, par exemple, doit consommer 6 petits repas en une journée. Il est conseillé de toujours demander l’avis d’un vétérinaire afin de connaître la fréquence la mieux adaptée à l’âge du félin.

Une fois adulte, la fréquence diminue. Il est nécessaire d’adopter un changement graduel afin que son organisme s’habitue. À partir de 6 mois, il peut être nourri à une fréquence de deux repas par jour (idéalement matin et soir).

Dans certains cas, le chat adulte peut manger jusqu’à 4 fois en une journée. Son alimentation est, à ce moment-là, à surveiller afin d’éviter que l’animal souffre d’obésité. Les chats qui ont des problèmes de santé ont des besoins alimentaires différents. Un chat diabétique, par exemple, doit être nourri en fonction des injections d’insuline.

 

Quelle est la quantité adéquate pour un chat ?

Là encore, il vous faut l’avis du vétérinaire pour définir avec précision la quantité adéquate d’aliments pour votre chat. Afin de calculer ses besoins alimentaires, le médecin prend en compte plusieurs critères incluant :

  • Son âge
  • Son type de métabolisme
  • Son poids
  • Les exercices qu’il pratique
  • L’environnement dans lequel il vit.

Jusqu’à l’âge d’un an, un chat est dans une phase de croissance. Sa nourriture doit donc être proportionnelle à son poids.  Si l’animal souffre d’obésité, une visite régulière chez le vétérinaire permettra d’ajuster la quantité de sa nourriture. Grâce à une consultation de routine, le médecin peut aussi déterminer si votre chat est doté d’un métabolisme plus lent facilitant la prise de poids.

L’environnement de vie de l’animal est aussi à prendre en compte. Un chat évoluant, par exemple, dans un environnement à basse température ou frais a besoin de consommer une plus grande quantité de nourriture.

 

De quoi se compose la nourriture d’un chat ?

On a souvent tendance à nourrir notre chat avec des aliments préparés que l’on peut se procurer dans les supermarchés ou à l’épicerie du coin comme :

  • Des croquettes
  • Des aliments en boîtes
  • Des aliments en barquette
  • Des aliments en sachets fraîcheur.

Si vous souhaitez offrir une alimentation saine et adéquate à votre boule de poils, il est cependant recommandé de lui offrir des aliments de qualité et qui correspondent à son état de santé et son mode de vie.

Prêter attention à la qualité de sa nourriture améliore son bien-être sur le long terme. Souvenez-vous que ce carnivore a besoin d’un apport quotidien équivalant à 10 souris par jour. Un chat qui pèse environ 4 kg, en termes d’apports nutritifs, a besoin de 250 kcal par jour. Cet apport doit contenir :

  • 40 à 45 % de protéines
  • 20 à 25 % de lipides
  • 15 % ou un peu plus de glucides
  • Des sels minéraux
  • Des vitamines
  • Des oligo-éléments
  • De la taurine (présente dans la volaille et utile pour le bon fonctionnement de son cœur et de ses yeux)
  • Des acides aminés.

Comme mentionné plus haut, la nourriture d’un chat dépend aussi de son mode de vie. Il faut donc adapter son alimentation en fonction de ses dépenses énergétiques et de son âge. Pendant son âge de croissance, par exemple, il est conseillé de lui donner plus de protéines pour améliorer son développement corporel. Si vous élevez un chat adulte, faites davantage attention à son hydratation. Privilégiez la nourriture humide comme :

  • Un aliment en sauce en matinée
  • Une terrine lors du déjeuner
  • Une gelée pour le dîner.

Les croquettes doivent être proposées seulement en complément et en quantité raisonnable. Les croquettes ne sont pas à bannir, mais doivent être consommées en petite quantité à cause de leur composition trop grasse. Souvenez-vous, les croquettes doivent toujours être accompagnées d’un bol d’eau fraîche.

 

Les friandises sont autorisées dans l’alimentation d’un chat. Préférez les friandises pauvres en graisses, mais riches en protéines. Évitez les friandises contenant des féculents parce que le chat ne les digère pas très bien.

Gardez aussi à l’esprit que l’alimentation du chat doit impérativement être à base de protéines maintenant sa bonne santé, à savoir :

  • La santé de sa peau
  • La beauté de son pelage
  • Le maintien de ses différentes défenses immunitaires
  • La réduction de la mauvaise digestion
  • Un meilleur contrôle de son poids
  • Sa santé urinaire (dans le cas d’un chat qui souffre de calculs urinaires et de cystite).

 

Pourquoi une assurance est-elle utile dans l’alimentation de votre chat ?

Vous comprenez à présent qu’il est important de surveiller la quantité et la qualité de la nourriture pour son chat afin que ce dernier reste en bonne santé. Seul un vétérinaire peut néanmoins vous prescrire le dosage adéquat selon l’âge, la race et l’environnement de vie du félin. Le spécialiste peut également proposer des compléments alimentaires riches en vitamines.

Selon l’état de santé de l’animal, les visites et les dépenses chez le vétérinaire peuvent rapidement augmenter. En souscrivant à une assurance pour chat, vous pouvez bénéficier d’un remboursement intégral si votre chat souffre d’une maladie comme l’obésité ou le diabète.

Le diabète étant une pathologie lourde, un chat souffrant de cette maladie a besoin de soins assez contraignants. Il faut prévoir un budget minimum de 40 euros par mois rien que pour l’insuline. S’ajoutent à cela les tigettes avoisinant les 5 euros, la prise régulière de sang et une alimentation spécifique. Au total, les frais de santé de votre chat peuvent s’élever jusqu’à 200 euros par mois.

Si vous souhaitez que les frais vétérinaires soient remboursés dans leur intégralité, souscrivez votre chat dès son plus jeune âge, avant qu’une éventuelle maladie, comme le diabète, ne soit déclarée. Prenez néanmoins le temps de comparer les forfaits, notamment ceux concernant l’achat de l’alimentation, en cas d’obésité, et les différents soins en cas de diabète ou autres maladies liées à son alimentation comme les démangeaisons cutanées.

 

Maintenez votre chat en bonne santé en prêtant une attention particulière à son alimentation. Souvenez-vous que le chat est un animal difficile et maniaque. Il ne touchera pas à un aliment qui manque de fraîcheur. Optez pour une gamelle de préférence en porcelaine ou en verre. N’oubliez pas de changer son eau tous les jours. N’hésitez pas à demander conseil au vétérinaire et à réaliser des examens périodiques afin de surveiller son poids.