Accueil > Guide bon maitre > Le toilettage du chien : les bons gestes à adopter

Le toilettage du chien : les bons gestes à adopter

Les gestes importants

Que vous décidiez de confier le toilettage de votre toutou à un professionnel ou envisagiez de le faire vous-même, découvrez les différentes parties à nettoyer ainsi que l’intérêt de prodiguer ces soins à votre chien :

 

Le nettoyage des yeux

Le nettoyage des yeux s’effectue en fonction de la race de votre chien. Dans le cas des carlins, des boxers, des bouledogues et des autres chiens à face plate et aux yeux proéminents, cela doit se réaliser quotidiennement. Par contre, pour les autres races, vous pouvez procéder au nettoyage de leurs yeux toutes les semaines. Utilisez un coton propre, une lingette oculaire, de l’eau tiède et du sérum physiologique. N’oubliez pas de toujours vous laver les mains. Veillez à toujours vous servir d’un nouveau coton à chaque fois que vous enlevez les impuretés des yeux de votre chien. Le nettoyage des yeux de votre chien doit toujours commencer de l’angle interne en continuant vers l’extérieur.

 

Le nettoyage des oreilles

La fréquence du nettoyage des oreilles des chiens varie également en fonction de leur race. Dans le cas des chiens à oreilles tombantes, il doit s’effectuer toutes les semaines. En revanche, cela doit se réaliser tous les mois pour les autres races. Servez-vous d’un produit auriculaire sous forme de gouttes pour nettoyer les oreilles de votre chien. Veillez à ce que celui-ci soit bien déposé à l’entrée du conduit des oreilles de votre toutou avant de masser l’extérieur des oreilles. Vous pouvez également nettoyer le pavillon des oreilles de votre chien avec un coton imbibé de vinaigre de cidre et d’eau tiède. Changez systématiquement de coton à chaque lavage.

 

L’entretien des dents

De nombreux problèmes peuvent survenir si les dents de votre chien ne sont pas entretenues correctement : abcès, point de sang, grosseur, etc. Ce sont les chiens de petite race qui présentent souvent des dents déchaussées, des gingivites ou des accumulations de tartre. Pour remédier à cela, donnez à votre toutou des pastilles de dentifrice à croquer ou des os à mâcher. En ce qui concerne l’entretien des dents du chihuahua, du yorkshire, du caniche et des autres chiens sensibles au tartre, un brossage toutes les trois semaines avec un dentifrice et une brosse à dents spécifique est de mise. Pensez également à procéder au détartrage tous les 1 à 3 ans ou de donner à votre chien des croquettes spéciales.

 

Les griffes et l’examen des pattes

Pour couper les griffes de votre chien, servez-vous d’un coupe-ongles spécifique. Afin d’éviter de blesser votre toutou, apprenez d’abord à manipuler cet outil chez un vétérinaire.  En principe, il faut enlever l’ergot et la zone translucide. Profitez de ce moment pour examiner les pattes de votre chien. L’examen des pattes de votre toutou doit s’effectuer systématiquement après chaque balade, surtout au niveau des coussinets. Si vous remarquez une blessure, appliquez une crème spécifique. En hiver, vous pouvez appliquer de la vaseline.

 

Le brossage du pelage

Le brossage du pelage de votre chien varie en fonction du type de poils et de la race. La fréquence augmente en période de mue. Dans le cas d’un chien à poil courts ou mi-longs, il s’effectue tous les 15 jours. En ce qui concerne les toutous à poils longs, une fois par semaine suffit. L’hiver, le brossage doit se réaliser deux fois par semaine. Cela évite à votre chien de perdre ses poils. Vous pouvez aussi lui donner un bain en utilisant un shampooing sec.

 

L’intérêt de toiletter régulièrement son chien

Laver son chien est avant tout une question d’hygiène et de santé, même s’il est parfois conseillé pour des raisons thérapeutiques.

 

Le toilettage d’un point de vue hygiène

Laver régulièrement votre chien permet de supprimer les saletés, les allergènes et les autres irritants. En outre, cela évite la présence de nœuds sur son pelage. Le nettoyage systématique de votre chien permet également d’améliorer les problèmes de sécheresse cutanée. Il réduira aussi d’éventuelles odeurs émanant de votre toutou.

 

Les vertus éducatives du toilettage

Le toilettage importe beaucoup sur la relation entre le maître et son chien, et permet à ce dernier de développer une sorte de sentiment de hiérarchie. Même s’il change de toiletteur, il ne grognera ou ne montre plus ses crocs quand on le brosse par exemple.

 

Les vertus thérapeutiques du toilettage

Le toilettage de votre chien peut être aussi réalisé dans un but thérapeutique, surtout pour les chiens qui souffrent de démangeaisons ou qui sont atteints de parasites. Veillez toujours à utiliser des shampooings spéciaux et conçus à destination des canidés. Toutefois, les matériels et produits nécessaires au toilettage du chien peuvent coûter cher. De plus, parfois l’intervention d’un spécialiste en la matière s’avère être incontournable. Pour offrir à votre toutou les soins dont il a besoin tout en limitant les dépenses, pourquoi ne pas souscrire une mutuelle santé spécial chien ? Il existe de nombreux forfaits en fonction de votre budget et de vos priorités. Santors vous aide à choisir celle qui vous convient le mieux !