Accueil > Guide bon maitre > Tout savoir sur la morsure d’un chien : causes, dressage, législations, etc.

Tout savoir sur la morsure d’un chien : causes, dressage, législations, etc.

Comprendre ce comportement violent

La morsure figure parmi les comportements instinctifs et naturels des chiens. Au sein d’une meute, il n’y a que le chef qui est autorisé à mordre les autres membres. De manière générale, cet acte exprime un mal-être de la part de l’animal. Pour les chiens de compagnies qui ont une fâcheuse tendance à mordre, son propriétaire doit tenter de comprendre la raison de la morsure.

 

Les facteurs qui provoquent le passage à l’acte

Nombreux sont les facteurs qui poussent l’animal à commettre un tel acte, le premier étant l’amusement. En effet, il se peut que votre petite bête poilue ait simplement besoin de démontrer son excitation à sa manière. C’est le genre de comportement d’un chiot qui souhaite capter votre attention.

Une autre cause est l’âge de votre chien. Quand il se fait vieux, ses articulations provoquent des douleurs. Il suffit d’un mauvais geste de la part d’un enfant ou du propriétaire pour susciter cette douleur et le pousser à mordre.

Le facteur le plus probable est que votre chien ressent une forme de menace. Ce qui l’incite à répliquer par une attaque. Il peut également ressentir de la peur face aux étrangers.

 

Comment faire pour y remédier ?

Les meilleures solutions pour corriger un tel comportement sont l’éducation et la socialisation.

 

Une bonne éducation du chiot/chien

Pour instaurer une bonne base, l’éducation doit s’opérer dès le plus jeune âge. À défaut de dressage, vous pouvez entamer un rappel à l’ordre à l’âge adulte. Cette méthode permet de le ramener à la raison quand il commence à montrer des signes d’agressivité.

Vous devez lui faire comprendre que son acte provoque chez la victime une sensation de douleur. Pour ce faire, assurez-vous qu’il entend vos cris quand vous êtes mordus.

 

Un arrêt immédiat

Si l’animal se met à mordre pendant le jeu, il faut stopper immédiatement ce dernier. Vous devez l’arrêter dès qu’il tente d’attraper la main ou la jambe de la personne. Empêchez-le simplement en criant « Stop ! » fermement. Laissez-le comprendre son erreur le temps de quelques secondes avant de reprendre le jeu.

S’il recommence ses mauvaises habitudes, arrêtez-le encore et répétez l’opération jusqu’à ce qu’il s’y conforme.

 

Éviter les punitions

Il est déconseillé de punir votre chien en raison de ses comportements agressifs. La punition peut aggraver la situation de crise ou inhiber les comportements liés à son agressivité. De plus, punir son acte provoque :

  • Un arrêt des tentatives de communication avant d’attaquer
  • Une redirection de son agressivité vers un autre objet ou une autre personne
  • Un encouragement des attaques impulsives
  • Le développement du trouble de panique généralisée
  • Le syndrome de l’impuissance acquise.

Pensez plutôt à d’autres méthodes, comme la pratique d’activités physiques, de promenades ou de jeux moins violents.

 

Que disent les lois à propos de la morsure de chien ?

Une blessure suite à la morsure d’un chien peut s’aggraver, surtout si la vaccination de celui-ci n’est pas à jour. Précisons que le vaccin y afférent peut être onéreux. Afin de vous prémunir contre les risques, pensez donc à souscrire une assurance pour votre chien.

 

La morsure encadrée par la loi

Selon le Code rural, le propriétaire du chien mordeur doit mettre l’animal sous une surveillance vétérinaire 15 jours après la morsure. Il est dans l’obligation de déclarer l’acte auprès de la mairie. L’animal doit subir une évaluation comportementale pour garantir l’absence de risques. En cas de besoin, le propriétaire doit suivre une formation et obtenir une attestation d’aptitude.

Le manquement à ces obligations entraîne le retrait de la garde du chien, voire l’euthanasie. Par ailleurs, la plaie de la victime doit être désinfectée en urgence auprès d’un centre de santé ou d’un hôpital. Les frais de soins sont principalement à la charge du propriétaire de l’animal.

 

La garantie responsabilité civile

Pour éviter ce genre d’incident, pensez à bien dresser votre chien. La responsabilité civile peut être importante selon la situation. C’est également la raison pour laquelle, nous vous recommandons la souscription à une mutuelle pour chien. En effet, cette forme de couverture protège contre les conséquences pécuniaires des préjudices perpétrés à autrui.

Il faut rappeler qu’un chien qui mord n’a rien d’un chien méchant. L’acte peut parfois faire référence à une morsure-réflexe ou un geste maladroit causé par la victime elle-même. Peu importe la raison de ce comportement, le mieux serait d’offrir à votre animal de compagnie le dressage nécessaire pour limiter son agressivité.