Accueil > Guide bon maitre > Un chien qui tire sa laisse : que faire pour changer son comportement ?

Un chien qui tire sa laisse : que faire pour changer son comportement ?

Pourquoi promener son chien ?

Beaucoup pensent qu’avoir un jardin constitue la condition suffisante pour garantir le bien-être d’un chien. Ce n’est pas totalement vrai. En fait, un chien qui vit dans un appartement, mais qui profite d’au moins une heure de balade quotidienne sera plus épanoui qu’un chien vivant dans une maison avec jardin, mais qui ne sort jamais. Tout cela pour dire que promener son chien est essentiel, et le fait qu’il tire la laisse n’est pas une excuse pour l’en priver. Voici les principales raisons :

  • Un chien qui sort régulièrement se dépensera plus tant sur le plan physique (en courant, en sautant ou en jouant) que sur le plan psychique (en usant de son flair et de son intelligence). L’avantage sur le long terme est que votre chien présentera peu de risque de développer des troubles du comportement et des troubles physiologiques ;
  • L’autre grand avantage des sorties est que ces dernières constituent l’occasion idéale de renforcer la relation entre vous et votre chien. Vous pourrez en profiter pour lui apprendre des gestes éducatifs (marche, assis, stop…), et bien évidemment, pour jouer (pistage, jeux de la balle…) ;
  • Enfin, un chien qui ne sort que rarement peut réagir de façon très imprévisible à un changement important (arrivée d’un bébé, adoption d’un chat) survenant dans son quotidien. Ce type de situation le stressera et peut même le rendre agressif.

Les balades sont l’occasion pour votre chien de rencontrer de nouvelles personnes et de faire connaissance avec ses congénères. Elles seront également l’occasion pour lui de découvrir de nouvelles choses. Tout cela va aider à augmenter son seuil de tolérance face au stress et sa faculté à s’adapter à de nouvelles situations.

 

Les premières promenades avec le chien

Il est tout à fait possible d’apprendre à un chien à marcher en laisse. Il faut seulement être méthodique et adopter la bonne approche. Voici les étapes à suivre pour vous aider à y arriver facilement :

 

Habituer le chien à porter un collier et une laisse

Avant de réaliser les exercices qui aideront votre chien à marcher sans tirer sur sa laisse, il faut déjà l’habituer à porter un collier et une laisse. Vous n’arriverez à rien si votre chien n’a pas un rapport amical avec ces deux éléments. Dans cette optique, ne frappez jamais votre chien avec sa laisse, au contraire laissez-le jouer avec.

 

Trouver un coin tranquille

Lorsque vous apprenez à votre chien à marcher en laisse, choisissez un endroit tranquille pour faire les exercices. C’est à dire un endroit où il y a peu de passants. L’idée est d’aider votre chien à se concentrer sur vos indications en limitant au strict minimum les éventuelles distractions. Retenez que les passants qui caressent votre chien ou encore les enfants qui courent un peu partout sont autant de distraction pour votre chien. Si possible, allez-y par étape, entraînez d’abord votre chien dans votre appartement, puis dans la cour de votre immeuble, dans le jardin et ainsi de suite. De plus, pour faciliter l’assimilation, augmentez le temps et la difficulté des exercices progressivement.

 

Le choix du positionnement

Si vous désirez que votre chien marche du côté gauche, tenez la laisse par votre main droite, cela vous permettra d’avoir la main gauche libre pour caresser votre chien. Inversement, si vous désirez que votre chien marche à votre droite, tenez la laisse par la main gauche. Une fois que vous aurez choisi le positionnement, ne le changez plus afin de ne pas déstabiliser votre chien.

 

Bien manier la laisse

Lorsque vous promenez votre chien, marchez d’abord à un rythme modéré tout en veillant à ce que la laisse soit détendue : faites en sorte d’avoir toujours un peu de mou entre votre main, la laisse et le point d’attache du collier.

Une fois que votre chien tire sur la laisse, tirez doucement sur cette dernière afin de ramener votre animal près de vous. Après, si votre chien commence à marcher près de votre jambe, n’oubliez surtout pas de le récompenser en le caressant ou en lui donnant une friandise.

 

Deux méthodes efficaces contre les chiens les plus tenaces

Si votre chien est particulièrement turbulent au cours de vos promenades, voici deux méthodes qui pourraient très vite calmer ses ardeurs :

 

La méthode du stop

La méthode du stop est l’une de techniques les plus efficaces pour habituer un chien à ne plus tirer sur la laisse. Elle consiste tout simplement à tirer sur la laisse et à s’arrêter net lorsque l’animal tire dessus. En faisant cela, vous montrer que ce qu’il fait ne vous plaît pas. Une fois que votre chien s’arrête, récompensez-le avec une friandise.

Si vous répétez cet exercice régulièrement, votre chien comprendra bien assez tôt que tirer sur la laisse ne mène à rien et qu’au contraire, prêter attention à son maître lui vaudra toujours une récompense. En générale, il faut un mois à un chien pour apprendre à ne plus tirer sur la laisse lors des promenades. Cela peut prendre moins de temps si vous sortez votre animal tous les jours.

 

La méthode du changement de direction

Cette méthode peut être utilisée comme alternative à la méthode du stop. Elle consiste à changer de direction à chaque fois que votre chien tente de tirer sur sa laisse. Voici les étapes à suivre pour l’appliquer :

  • Faites d’abord quelques pas ;
  • Au moment où votre chien s’apprête à tirer sur la laisse, changez de direction tout en tournant le corps et en appelant votre compagnon d’une voix forte et entraînante ;
  • Faites cet exercice le plus souvent possible afin de faire comprendre à votre chien que c’est vous qui dirigez la promenade ;
  • Et surtout, n’oubliez pas de récompenser votre animal à chaque fois qu’il réalise les bons gestes.

 

Ne perdez pas de vue l’intérêt des promenades

S’il est toujours très plaisant de se balader avec un chien bien docile, il ne faut pas oublier le principal intérêt des promenades : aider le chien à découvrir de nouvelles choses. Comme dit au début, votre chien a besoin de courir, de sentir de nouvelles odeurs et de rencontrer ses congénères pour s’épanouir et garder la forme.

Et souvenez-vous, ne brusquez jamais les choses : « ne forcez pas votre chien à marcher à vos côtés sans tirer sur la laisse, faites plutôt en sorte qu’il préfère marcher à vos côtés sans tirer sur la laisse ». Ce sont deux choses totalement différentes.

 

Protégez votre chien en souscrivant une mutuelle pour chien

Outre les promenades, les visites régulières chez le vétérinaire sont également indispensables pour garantir la bonne santé de votre chien. Elles protègent vos finances si votre animal est atteint de maladie grave puisque cette dernière sera détectée tôt. Bien évidemment, les visites chez le vétérinaire ont un prix. Et pour y faire face plus sereinement, on vous conseille vivement de souscrire une mutuelle pour chien.

En effet, suivant les conditions de votre contrat, vous avez la possibilité de bénéficier d’une prise en charge totale ou partielle des frais de soin de votre chien. Santors, comparateur d’assurance reconnu, se met à votre disposition pour vous aider à trouver la mutuelle pour animal la plus adaptée à vos besoins. Cela grâce à une équipe de conseillers en assurance très expérimentés. N’hésitez pas à nous contacter pour de plus amples informations, nous nous ferons une joie de vous aider à protéger votre animal.