Accueil > Innovation médicale > La e-santé et les attentes des seniors

La e-santé et les attentes des seniors

Les seniors et le Web santé

Les statistiques démontrent que 9 seniors sur 10 utilisent Internet et différents moyens numériques mis à leur disposition (les applications sur smartphone, les e-mails, etc.) pour s’informer sur leur santé et le domaine médical. Ils se servent aussi de ces outils pour réaliser des échanges concernant le domaine de la santé.

Les seniors sont plus nombreux à consulter régulièrement les sites de santé, au moins une fois par semaine pour certains, voire quotidiennement pour d’autres. Les personnes âgées ayant une affection longue durée (ALD) visitent le Web santé à cause de leur maladie chronique ou grave. Internet les aide à mieux connaître les effets indésirables ou néfastes que peut causer un traitement précis. Environ 26 % des personnes âgées, de sexe masculin, consultent le Web santé. Ces dernières sont en quête de témoignages des individus présentant les mêmes affections et maladies.

Une consultation plus fréquente des Web santé est constatée après une consultation chez le médecin. En effet, 37 % d’entre eux la font avant une consultation et 55 % après. Cette forte utilisation du web santé par les seniors a un effet complémentaire à la consultation.

En effet, le web santé permet de bien comprendre les propos évoqués par le professionnel de santé durant l’auscultation, d’être bien informé et de prendre les mesures nécessaires. Les informations qu’ils trouvent les rassurent et elles sont plus détaillées et compréhensibles. De plus, ils sont mieux informés sur leur situation et sont en mesure de discuter davantage sur le sujet avec leur médecin.

 

Utilisation d’un smartphone et d’objets connectés de santé

20 % des seniors utilisent des applications mobiles qu’ils ont préalablement téléchargées. Cependant, ils désirent que leur médecin les indique la ou les applications idéales qu’ils doivent utiliser en fonction de leur maladie. Ces applications sont utilisées et téléchargées par les personnes âgées, car elles en ont besoin par rapport à leur santé, pour une gestion plus efficace de leur maladie, mais aussi parce qu’elles sont simples à utiliser.

D’autres applications ont aussi été téléchargées, mais n’ont pas été utilisées par ces personnes, car elles ne coïncident pas avec ce qu’elles espéraient ou qu’elles sont peu intéressantes.

Concernant les objets connectés, les statistiques sont différentes par rapport à l’utilisation d’applications mobiles de santé ou du web santé. Les seniors qui les utilisent sont encore moins nombreux. On peut citer le glucomètre connecté, notamment par les diabétiques, le tensiomètre automatique connecté, le capteur d’activité ou encore la balance connectée.

Mais même si l’utilisation de ces produits n’est pas encore véritablement répandue chez les personnes âgées, on s’aperçoit que ceux qui les utilisent déjà les ont inclus dans leur discussion avec leur médecin. 60 % des seniors qui se servent de ces objets ont indiqué avoir communiqué les données enregistrées par ces produits à leur médecin.

 

Les attentes des seniors en matière de e-santé

Les seniors s’intéressent progressivement à la e-santé et constatent son importance et sa place pour bien vieillir. Dans un futur très proche, ils aspirent à ce qu’il y ait plus de fiabilité sur les données et les informations trouvées sur le web santé. Ils désirent aussi aborder la question des DMP ou Dossier Médical Partagé. Les seniors ont aussi une forte attente concernant la prise de rendez-vous en ligne.

Les seniors souhaitent que les informations concernant la santé sur le Net soient plus fiables et garanties par leur médecin. La fiabilité de ces informations les apportera plus d’aide. Ils auront moins de doute et seront plus sûrs dans leur prise de décision et les mesures à prendre concernant leur santé. Concernant le dossier médical partagé ou DMP, 80 % des seniors trouvent qu’il est plus pratique d’accéder à leur dossier médical en ligne.

La prise de rendez-vous en ligne est très appréciée et encouragée par les seniors. On peut, par exemple, citer des plateformes comme MonDocteur ou Doctolib. Ils souhaitent l’amélioration de ce type de rendez-vous pour résoudre les contraintes de mobilité et de déplacement, mais aussi l’absence de médecin dans certaines régions. De plus, ils sont plus intéressés à un échange par e-mail avec leur médecin et la possibilité d’envoyer leurs ordonnances au pharmacien.

Ils espèrent aussi que les objets connectés feront l’objet de suivi par leur médecin pour recueillir des données essentielles à leur santé.

 

Actuellement, une personne sur cinq en France est âgée de 65 ans ou bien plus. Dans quelques dizaines d’années, ce chiffre sera de plus en plus important. La e-santé a une place importante pour le bien-être des seniors, mais aussi pour assurer une bonne communication entre eux et leur médecin. De plus en plus de mutuelles innovent d’ailleurs dans ce sens en proposant des téléconsultations. Afin de trouver la complémentaire santé offrant une meilleure prise en charge pour ce nouveau service, tournez-vous vers notre comparateur d’assurances.