Accueil > Innovation médicale > La transition du monde de la santé vers le numérique

La transition du monde de la santé vers le numérique

Le numérique répond-il à quel défi ?

La santé numérique est en bonne voie, car les attentes se développent de jour en jour. Les enjeux seront donc énormes.

 

Qu’est-ce que la santé numérique ?

La santé numérique, ou « l’e santé » correspond à l’utilisation des technologies de la communication et de l’information dans le domaine médical. Si les chercheurs y font appel pour accélérer leurs études cliniques. Les patients de leur côté y recourent pour faciliter la prise en charge.

La transition vers le numérique a commencé vers les années 70 pour le secteur médical. Actuellement, elle continue ses avancées, grâce à l’apparition de nouveaux objets connectés, et à la mise en place des prestations en ligne.

Focus sur ce sujet !

 

La gestion des dossiers médicaux

Il s’agit là du premier défi auquel répond la santé numérique. En effet, la gestion des dossiers médicaux est un domaine avec lequel plusieurs patients s’en sortent mal. Et pour preuve ! 50 % des patients oublient d’apporter leur carnet médical lors de la consultation chez un professionnel de santé.

Un cas qui est loin d’être isolé, car 30 % des Français ne se rappellent même pas de la date de leur dernière vaccination. Ces mêmes individus n’arrivent pas non plus à mettre à jour leur calendrier vaccinal.

Face aux risques d’oubli, 25 % des patients décident de pallier aux problèmes, en procédant aux scans et à l’archive de leurs analyses médicales.

 

Les défis de la santé numérique

Même si la santé numérique vient de faire son entrée en médecin, elle répond déjà à de nombreuses attentes. Effectivement, les patients souhaitent y recourir afin de :

  • Pouvoir prendre des rendez-vous sur Internet (72 % des patients préfèrent effectuer cette démarche en ligne, sans se déplacer dans les centres de santé)
  • Accéder et gérer le carnet médical en ligne (70 % des utilisateurs souhaitent avoir leurs données médicales à portée de main)
  • Consulter leur médecin directement sur Internet (71 % d’entre eux désirent le faire, afin de faciliter la communication)
  • Utiliser les objets connectés (59 % des patients sont prêts à employer les dispositifs médicaux connectés, afin de faciliter la prise en charge de leur maladie)
  • Employer directement sa carte vitale sur Internet (45 % des malades souhaitent procéder de cette manière)

 

L’amélioration des soins à domicile

Malgré l’amélioration des soins dans les centres hospitaliers, 80 % des patients souhaitent rentrer directement chez eux après une opération chirurgicale. C’est là l’enjeu majeur de la santé numérique. Celle-ci doit proposer des outils qui permettent aux patients de poursuivre les soins à domicile.

 

Quels sont les domaines intervention de la santé numérique ?

La révolution numérique s’élargit progressivement vers le secteur médical, dont les principaux domaines se situent :

 

La télémédecine

La télémédecine est une pratique médicale qui utilise les technologies de l’information et de la communication (Internet, téléphone…). Ce concept répond aux contextes médicaux actuels, notamment sur le vieillissement de la population, l’existence du covid 19… La télémédecine regroupe généralement 5 actes médicaux, dont :

  • La téléconsultation qui offre la possibilité aux patients de consulter un professionnel de santé directement en ligne ou par téléphone
  • La téléexpertise qui permet à un expert médical de solliciter l’avis d’un autre sur un sujet particulier
  • La télésurveillance qui consiste à interpréter à distance les données médicales d’un patient
  • La téléassistance qui offre la possibilité à un praticien d’assister un collègue dans la réalisation d’un acte médical
  • La régulation médicale

 

Les dispositifs technologiques destinés aux patients

Actuellement, de nombreux dispositifs technologiques font leur apparition afin de faciliter la prise en charge des maladies. On peut prendre l’exemple des applications de santé mobile qui mesurent le taux d’oxygène dans le sang, le nombre de calories englouties, etc.

Sinon, il existe des objets connectés qui vous assistent au quotidien. C’est le cas d’un thermomètre intelligent qui transmet l’électrogramme via Bluetooth, ou une montre connectée qui mesure le rythme cardiaque

Et plus encore, les patients se regroupent actuellement pour former une communauté dans laquelle, ils peuvent discuter entre eux.

 

La télésanté

La télésanté facilite la prévention, le diagnostic, la prise en charge et le suivi médical d’un patient. En tant que telle, elle s’étend à de nombreux domaines. Par conséquent, elle fait appel à :

  • Télémédecine afin d’améliorer le traitement d’une maladie
  • Applications mobiles pour la prévention ou le suivi de votre état de santé
  • Objets connectés afin de faciliter le diagnostic, ou la prise en charge de votre maladie, surtout s’il s’agit d’un trouble chronique.

 

Les systèmes d’information en santé

Si la révolution numérique s’étend aux systèmes d’information en santé, elle permet d’améliorer la coordination des soins dans un centre de santé. Les établissements hospitaliers en mesure d’utiliser les informations dont il dispose pour l’amélioration des services, etc. sont ici des exemples concrets.

 

Les dispositifs technologiques à la disposition des professionnels de santé

Au-delà de ses bienfaits pour les patients, la santé numérique répond aux exigences du corps médical. De ce fait, de nouveaux dispositifs ont été mis en place, comme :

  • Les systèmes d’information partagés (permettant aux établissements de santé d’échanger des informations entre eux)
  • Les systèmes d’information embarqués (ex. : SMUR)
  • La télémédecine

 

Quels sont les avantages de la santé numérique ?

Si la santé numérique répond à toutes les attentes, elle présente d’énormes avantages :

 

Les points positifs pour les patients

La numérisation de la médecine présente d’énormes avantages pour les patients. Les raisons sont simples : ils peuvent désormais accéder à des soins à distance, ce qui réduit le nombre de déplacements dans les centres de santé. Une situation plutôt avantageuse pour les seniors en perte d’autonomie.

En plus, la santé numérique facilite également la prise en charge des maladies grâce à l’existence des dispositifs médicaux, comme la montre connectée, la balance, etc.

 

Les avantages pour les professionnels de santé

La santé numérique est aussi avantageuse pour les professionnels de santé. Ces derniers peuvent actuellement :

  • Échanger leur expertise entre eux
  • S’informer davantage sur les données médicales de leur patient
  • Proposer de nouveaux dispositifs de suivi, ou de prévention…

 

Les intérêts pour les assurances

Grâce au numérique, les patients prennent conscience de leur état de santé. Ils sont capables de prendre les mesures nécessaires pour éviter l’apparition ou la complication d’un trouble. Cette meilleure prise en charge, ou suivi réduit le coût des soins de santé. Résultat ! Les assurances interviennent de moins en moins.

 

Conclusion

La transition numérique est actuellement en bonne voie, car 3 Français sur 4 sont prêts à utiliser leur outil technologique au service de leur soin (SMS, téléphone…). Elle fait appel à de nombreux dispositifs (les objets connectés, les applications mobiles, etc.) qui peuvent être remboursés par la sécurité sociale. Mais, pour bénéficier d’une intervention complète, comptez sur l’aide de votre mutuelle. Santors vous aide à trouver la meilleure.