Accueil > Les affections > Angiome : quels sont les symptômes et traitements ?

Angiome : quels sont les symptômes et traitements ?

Les causes des angiomes

Les angiomes proviennent soit d’une malformation soit d’une tumeur vasculaire dont l’origine reste encore incertaine. Chez les nouveau-nés, il s’agit généralement d’une tumeur sans danger qui peut encore disparaître. L’apparition de ces taches violacées ou rouges peut résulter d’une grossesse tardive ou difficile. Chez les adultes, une anomalie des vaisseaux sanguins peut être à l’origine de cette affection dermatologique courante.

Bien qu’il soit courant, l’angiome peut présenter un danger pour les adultes et personnes âgées. Cette affection peut effectivement cacher divers troubles de l’organisme. Afin d’en avoir la certitude, prenez rendez-vous chez un spécialiste afin de déterminer les causes réelles de vos taches de vin.

 

Les traitements des angiomes

Les angiomes se présentent sous la forme de taches de vin ou d'une fraise écrasée sur la peau. Chez les nourrissons, on parle de l’angiome infantile ou de tache de naissance qui se développe dès la naissance jusqu’à l’âge de 3 mois. Le traitement de l’angiome chez le bébé n’est pas indispensable, car celui-ci disparaît généralement au fil du temps.

Il est cependant recommandé de consulter un spécialiste lorsque l’angiome se situe près des yeux ou de la bouche de l’enfant. Le pédiatre prescrira un bêtabloquant afin de limiter les complications. Le traitement dure environ de 6 mois.

D’autres types d’angiomes peuvent se manifester chez les adultes : l’angiome plan, l’angiome rubis, l’angiome stellaire et l’angiome veineux. Une consultation médicale n’est pas obligatoire surtout s’il s’agit d’une malformation vasculaire. Vous devez néanmoins vous assurer que l’angiome ne couvre pas une maladie. Consultez votre médecin traitant lorsque le volume de l’angiome dépasse les 2 cm.

Prenez également rendez-vous chez un spécialiste si votre tache saigne ou que vous ressentez une douleur. Votre médecin traitant peut enlever votre angiome si ce dernier se localise autour des yeux et des voies respiratoires.

Il est, en effet, possible de se débarrasser de l’angiome en pratiquant une coagulation au laser esthétique vasculaire. Une chirurgie vasculaire est également envisageable afin de limiter les séquelles de l’angiome.

 

Qui consulter ?

S’il s’agit d’un enfant, il est recommandé de se rendre chez un dermato-pédiatre. Pour les adultes, la première étape consiste à se rendre chez son médecin traitant afin que ce dernier détermine les causes de la rougeur. Le médecin pourra ainsi vous orienter vers un dermatologue ou un phlébologue.

Dans le cas d’un angiome veineux, le spécialiste peut recommander la chirurgie vasculaire ou la sclérothérapie en complément.

 

La prise en charge des angiomes

Dès l’apparition des angiomes, il est conseillé de demander l’avis d’un médecin. Afin de jouir d’un remboursement auprès de la Sécurité sociale, il convient de passer par votre médecin traitant qui pourra vous orienter vers un autre spécialiste si besoin.

Si vous comptez éradiquer votre angiome par laser, l’Assurance vous rembourse (à hauteur de 70 %) à condition d’obtenir une entente préalable remplie par le dermatologue. Notons qu’une séance laser coûte entre 80 et 150 euros.

La prise en charge est plus importante si le choix se porte sur le laser à colorant pulsé. Il convient toutefois de demander et de préciser par devis un complément d’honoraire si le taux de remboursement est jugé trop faible.

La Sécurité sociale rembourse également le traitement des hémangiomes ulcérés. Elle ne prend cependant pas en charge les autres types d'angiomes comme l’angiome rubis. Il vous faut donc trouver un complémentaire santé afin d’amortir les dépenses santé supplémentaires surtout si votre médecin pratique le dépassement d’honoraires.

Les angiomes doivent toujours être suivis de près par le médecin traitant afin d’éviter de mauvaises surprises. Sachant que le traitement de certaines affections dermatologiques n’est pas pris en charge par l’Assurance maladie, il convient de chercher et de comparer les forfaits proposés par les mutuelles santé afin de limiter le reste à charge.