Comment prévenir une carence en fer ?

Qu’appelle-t-on une carence en fer ?

La carence en fer, aussi appelée carence martiale, est une insuffisance du taux de fer dans l’organisme. À l’âge adulte, le corps d’un homme contient environ 4 g de cet oligo-élément.  En revanche, le corps d’une femme contient 2,5 g de fer.

Le fer joue un rôle capital pour l’organisme :

  • Le fer est un constituant de l’hémoglobine qui assure l’approvisionnement en oxygène dans tous les organes.
  • Il est également un composant de la myoglobine servant à stocker l’oxygène dans les muscles
  • Il intervient dans la structure et la réaction des enzymes à l’intérieur des cellules.

 

Quelles sont les populations à risque ?

La carence en fer est la carence qui atteint le plus de personnes dans le monde. On recense jusqu’à 2 milliards de sujets atteints.

Les plus enclins à être victimes de cette maladie sont les bébés et les enfants. Mais la carence peut également se manifester à n’importe quel âge :

  • Au début de l’adolescence en raison des divers changements et d’une croissance importante.
  • Les femmes sont aussi touchées par cette carence à cause des menstruations.
  • Les femmes enceintes : leur besoin en fer augmente pendant cette période surtout vers le dernier trimestre. Le besoin en fer entre le sixième et neuvième mois de grossesse est de 6,3 mg/jour. Or, le besoin d’une femme normale est en général entre 2 à 4 mg/jour.
  • Les personnes souffrant d’insuffisance rénale surtout si elles sont soumises à une dialyse.

 

Quelles sont les causes ?

En général, une carence martiale survient lorsque le corps ne reçoit plus la quantité suffisante de fer. Plusieurs causes peuvent être à l’origine de ce manque :

  • Une perte de sang abondante comme la menstruation, une blessure grave et les maladies hémorragiques.
  • Des diarrhées chroniques diminuant l’absorption de fer
  • La grossesse
  • Un régime végétarien ou une malnutrition
  • Les maladies parasitaires et les maladies des muqueuses intestinales provoquant une malabsorption de fer.

 

Comment reconnaître les symptômes ?

Le fer représente un élément capital dans le fonctionnement de l’organisme. Les symptômes d’une carence ne passent donc pas inaperçus :

  • La fatigue : le manque d’oxygénation dans le corps conduit à une fatigue inhabituelle
  • Une chute anormale de cheveux et des ongles cassants
  • Une fréquence cardiaque élevée, des palpitations ou des essoufflements
  • Des étourdissements
  • Le syndrome des jambes sans repos : une envie constante de faire bouger les jambes, des fourmillements.

Si la carence en fer devient plus prononcée, l’anémie ferriprive peut survenir ! Dans ce cas, la fatigue sera plus accentuée et accompagnée de maux de tête. La personne peut devenir pâle et intolérante aux efforts physiques.

 

Les préventions et traitements

On peut classer les préventions de l’anémie ferriprive en deux catégories.

 

Préventions de base ou en cas de carence ponctuelle

Il est recommandé de manger régulièrement des aliments riches en fer. Les viandes rouges, la volaille, les abats, les mollusques en sont particulièrement riches. Un adulte doit consommer par semaine deux portions de volaille, 2 portions de poisson, 4 portions de viande rouge et 4 œufs.

Pour les végétariens, les légumes verts, les légumineuses, les grains entiers sont des sources de fer. Notons que le fer contenu dans les végétaux est appelé fer non-héminique (faible biodisponibilité que le fer héminique contenu dans les viandes). Il convient donc de manger des aliments favorisant l’absorption de fer. La vitamine C permet une absorption optimale du fer. Consommer des légumes et fruits crus est donc conseillé !

 

Préventions de la carence martiale en cas de récidive

Pour les personnes qui présentent des risques de récidive et les femmes enceintes, il existe des mesures de prévention. Le respect de l’alimentation en prévention est toujours recommandé. À cette liste s’ajoutent :

  • L’exclusion temporaire du thé et du café de l’alimentation : ces boissons réduisent l’absorption du fer par l’organisme.
  • La consommation de supplément en fer ou de multivitamines riches en fer. Les femmes enceintes sont encouragées à en prendre (exemple : Tardyferon B9). La quantité sera prescrite par le médecin traitant pour éviter le surdosage.
  • Un dépistage pour les femmes enceintes afin d’anticiper les éventuelles carences. Cette carence est dépistée grâce à une analyse en laboratoire d’un échantillon de sang : l’hémogramme.

 

Traitement de l’anémie ferriprive

Pour corriger une carence en fer, trois solutions de traitements sont prescrites en fonction de la gravité de la carence :

  • Une prise de fer par voie orale sous forme de comprimés ou de sirop (pour les enfants). Ce traitement est à réaliser en dehors des repas pour une meilleure absorption du fer. Le traitement doit durer au moins trois mois.
  • La perfusion : on administre le fer par perfusion si le traitement par voie orale n’offre pas un résultat satisfaisant. Une perte de sang abondante et les maladies diminuant l’absorption de fer nécessitent également une perfusion.
  • La transfusion sanguine, réalisée en cas de perte abondante et accidentelle de sang.

Une carence en fer peut se manifester à n’importe quel âge, surtout chez les femmes. Une bonne mutuelle de santé peut vous aider à couvrir les dépenses liées à la prévention de cette maladie. Pour trouver la mutuelle qui vous correspond, surtout si vous êtes en âge de procréer, Santors vous aide à trouver les meilleures garanties. 

Ces articles pourraient également vous intéresser !

Tout savoir sur la migraine ophtalmique

La migraine ophtalmique peut rapidement devenir invalidante sans traitement adapté. On vous expl…

Les différences entre l’arthrose et l’arthrite

L’arthrose et l’arthrite sont deux pathologies distinctes qui touchent de nombreuses personnes e…

Tout savoir sur la diverticulite

La diverticulite est une inflammation à priori bénigne mais qui peut provoquer des problèmes plu…

Tout savoir sur les calculs rénaux

Pathologie courante qui affecte environ 10 % des Français, les calculs rénaux peuvent être sourc…

Tendinite de l'épaule : que faut-il faire en cas de douleur ?

Vous souffrez d’une tendinite de l’épaule ? Découvrez les différents symptômes d’une tendinite e…

Soigner le zona : ce qu’il faut savoir

Le zona est une maladie redoutée qui provoque de vives douleurs. On vous fait découvrir les trai…

Découvrez les tarifs des assurances santé 2022 pratiqués dans votre région et comparez ! Découvrez les tarifs des assurances santé 2022 Télécharger le guide