Accueil > Les affections > Comment soigner une infection urinaire ?

Comment soigner une infection urinaire ?

Qu’appelle-t-on infection urinaire ?

Une infection urinaire, aussi appelée cystite, est une infection provoquée par un agent bactérien parasitaire ou viral. Les parties concernées par cette infection sont l’urètre, les reins, les uretères ainsi que la vessie. Généralement, ce type d’infection se manifeste par des douleurs ou une sensation de brûlure lors de l’émission d’urine. Des douleurs abdominales ainsi que de la fièvre peuvent également survenir.

En outre, il existe différents types d’infections urinaires que l’on peut les catégoriser en 3 grands types.

 

La cystite infectieuse

Ce type d’infection urinaire est sûrement le plus courant. Soulignons que ce sont les femmes qui sont surtout touchées par la cystite infectieuse. Il s’agit d’une inflammation de la vessie due à la prolifération de bactéries intestinales (Escherichia coli) habituellement présentes dans l’anus.

Ces bactéries passent de la région anale à la vessie en remontant l’urètre. Notons qu’une cystite s’accompagne toujours d’une inflammation de l’urètre.

 

L’urétrite infectieuse

L’urétrite est une infection de l’urètre, le conduit reliant la vessie avec le méat urinaire. Cette infection est courante chez les hommes. On parle généralement d’une IST (Infection Sexuellement Transmissible). Bien entendu, les femmes ne sont pas protégées de cette maladie.

Différents agents sont la cause d’une urétrite. On peut citer la chlamydia ou encore le gonocoque. Chez les hommes, une urétrite s’accompagne souvent d’une infection de la prostate.

 

La pyélonéphrite

La pyélonéphrite est l’une des formes les plus graves d’une infection urinaire. Il s’agit de l’inflammation du bassinet qui est la cavité du rein collectant les urines. Les femmes, surtout les femmes enceintes, sont les plus concernées par cette forme d’infection.

On parle de la forme aggravée d’une cystite. On peut également retrouver ce type d’inflammation chez les enfants souffrant d’une malformation des uretères.

 

Qui est concerné ?

D’une manière générale, les infections urinaires concernent autant les hommes que les femmes. Seulement, les femmes sont plus touchées par ce type de maladie. La fréquence des infections urinaires repose majoritairement sur l’âge ainsi que le sexe de chaque individu.

 

Chez la femme

Encore une fois, les femmes sont plus sujettes à ce type d’infection. La raison est que l’urètre chez la femme est beaucoup plus court que celui de l’homme facilitant ainsi l’arrivée des bactéries dans la vessie.

Il n’est pas rare qu’une femme contracte plusieurs fois une infection urinaire au cours de sa vie. En outre, les statistiques affirment que 2 à 3 % des femmes adultes ont une cystite annuelle.

 

Chez l’homme

D’une manière générale, les jeunes hommes ne sont presque jamais touchés par une infection urinaire. Généralement, ce sont les hommes d’âge mûr qui sont souvent à risque. Ici, on parle surtout de prostatites.

Concernant les enfants, il est très rare qu’ils soient touchés par ce type d’infection. D’après les derniers chiffres seuls, 2 % des nouveau-nés et des nourrissons contractent une infection urinaire. Encore une fois, ce sont les filles de moins de 6 ans qui sont les plus touchées par cette infection.

 

Quels sont les symptômes d’une infection urinaire ?

Bien entendu, pour détecter une maladie, il est indispensable d’en connaître les symptômes. Concernant l’infection urinaire, il y a des symptômes qui ne trompent pas.

 

Les symptômes communs

Ici, on parle de douleurs ou de brûlures lorsque vous urinez. La fréquence de miction est aussi anormalement élevée, même la nuit. Vous avez toujours ce sentiment de vouloir uriner qui s’accompagne d’une forte odeur désagréable. Un sentiment de pesanteur au bas-ventre, du sang dans l’urine et parfois de la fièvre peuvent aussi être révélateurs.

 

Les symptômes d’une infection des reins

Concernant l’infection des reins, on peut parler :

  • D’une forte fièvre
  • De frissons
  • De douleurs intenses au niveau des organes sexuels, de l’abdomen et du bas du dos
  • De vomissements
  • D’une altération de l’état général.

 

Les symptômes chez les enfants

Chez les enfants, les symptômes d’une infection urinaire peuvent être étranges. Par exemple, une cystite entraîne seulement une fièvre et rien d’autre. Une infection urinaire peut également amener à un mal de ventre. Un enfant peut faire soudainement pipi au lit. Une sensation de brûlure peut apparaître chez l’enfant.

Malheureusement, les symptômes d’une infection urinaire chez le nourrisson sont très délicats à déceler. Généralement, ce mal force bébé à refuser de s’alimenter et s’accompagne d’une forte fièvre ainsi que des troubles gastro-intestinaux.

 

Les symptômes chez les personnes âgées

Exactement comme chez les enfants et les nouveau-nés, les symptômes d’une infection urinaire peuvent être difficiles à détecter chez les seniors. Il faut donc rester à l'affût des moindres symptômes comme une fièvre soudaine sans autre symptôme, une incontinence urinaire ou des troubles digestifs.

 

Les traitements

Les traitements se divisent en deux parties distinctes : le traitement des infections bénignes et des infections graves.

 

Le cas des infections urinaires bénignes

Les infections comme l’urétrite et la cystite peuvent être traitées facilement et rapidement en consommant des antibiotiques prescrits par votre médecin. Après tout, ce type d’infection est causé par des bactéries. C’est en fonction des résultats de l’analyse d’urine que votre médecin peut choisir un traitement efficace. Notons que ce traitement peut se faire par l’administration d’une dose unique ou s’étendre sur 3, 7 voire 14 jours.

 

Le cas des infections urinaires graves

Ici, on parle surtout de la pyélonéphrite. Si vous êtes à ce stade, prévoyez une prise en charge d’urgence.

Si au bout d’une semaine de traitement aux antibiotiques votre cystite persiste, vous êtes sujet à une infection résistante aux antibiotiques. Là encore, votre médecin vous prescrira des antibiotiques mieux adaptés après l’analyse d’un échantillon d’urine.

Pour le cas d’une infection des reins, le traitement se fait avec des antibiotiques à forte dose par voie orale.

Une infection urinaire peut être une maladie courante surtout chez la femme. Le mieux reste encore de consulter votre médecin traitant afin qu’il puisse vous prescrire le meilleur traitement en cas de complications ou même en début d’infection. N’étant pas à l’abri d’une éventuelle infection nécessitant un traitement sur une longue durée, pensez à souscrire à une mutuelle santé afin de profiter d’une meilleure prise en charge. L’Assurance maladie ne rembourse effectivement pas la totalité des dépenses liées au traitement des infections urinaires.