Traitement et prise en charge du saturnisme infantile

Le saturnisme infantile : définition

Le saturnisme infantile est une intoxication par le plomb de l’enfant. Cette intoxication est due à l’état insalubre des logements comme la dégradation des murs, la présence d’humidité et de peinture à base de céruse. L’intoxication chronique par le plomb est provoquée par une exposition à long terme à ce métal.

Le mot saturnisme désigne tous les symptômes qui résultent d’une intoxication au plomb. L’absorption de ce dernier se fait par voie respiratoire sous forme de poussière et de vapeur. Le plomb peut également être ingéré par voie digestive et sanguine (fœtus).

Le saturnisme est connu depuis plusieurs centaines d’années, mais a été classé comme une maladie professionnelle. Ce n’est seulement que dans les années 80 que l’on a constaté qu’elle touche les enfants et est mortelle.

Elle touche effectivement plusieurs centaines de personnes chaque année, mais majoritairement des enfants de 6 ans et plus ainsi que les femmes enceintes. L’absorption de plomb est importante chez les enfants surtout les jeunes (jusqu’à 40 à 55 % des cas).

Suite à son absorption, l’organisme de l’enfant commence à présenter une carence en fer, en calcium et en vitamine D. L’organisme élimine pourtant difficilement le plomb qui, en s’accumulant, intoxique les tissus.

Le plomb n’a pas de rôle physiologique dans l’organisme donc, sa présence est synonyme de contamination.

 

Comment peut-on l’attraper ?

Bien évidemment, le saturnisme infantile est contracté par une exposition au plomb pendant une longue période. On peut donc l’attraper :

  • En vivant dans un bâtiment recouvert d’une peinture composée de plomb. En se dégradant, la peinture laisse échapper des fragments ingérés par voie respiratoire.
  • En vivant aux alentours de sites industriels qui sont encore en activité
  • En buvant une eau distribuée par des canalisations en plomb
  • En mangeant des aliments contenant du plomb (foie, rognons, etc.)
  • En utilisant des médicaments et des cosmétiques à base de plomb
  • En jouant avec des jouets contenant du plomb.

 

Quels sont les symptômes ?

Le saturnisme infantile présente deux types de symptômes : des symptômes moins graves et des symptômes très graves.

Parfois, le saturnisme infantile passe inaperçu avec des symptômes non spécifiques et non graves comme :

  • Des maux de tête
  • Une sensation de fatigue
  • Des maux de ventre
  • Une perte d’appétit
  • Une constipation
  • Des sensations de nausées suivies de vomissements
  • Un manque d’attention
  • Une nervosité
  • Des troubles du sommeil
  • Une pâleur se manifestant comme une anémie.

Lorsque l’intoxication évolue, elle présente ensuite des symptômes bien plus graves comme :

  • Des troubles du langage
  • Des troubles de motricité
  • Des troubles du comportement comme l’hyperactivité
  • Des troubles d’apprentissage
  • Une baisse considérable de performances scolaires
  • Un ralentissement considérable de la croissance.

 

Quels sont ses effets sur la santé ?

Puisque le plomb n’est pas un métal utile pour la vie cellulaire, il vient perturber plusieurs voies métaboliques et les processus physiologiques. Une fois présent dans l’organisme, le plomb se diffuse très rapidement dans la circulation sanguine des cibles comme :

  • Les os
  • La moelle osseuse
  • Le système nerveux central
  • Le rein.

Une fois ingéré, le plomb va directement dans les globules rouges et la minorité restante est contenue dans le plasma. Plus de 90 % du plomb dans l’organisme s’accumule dans les os d’où le ralentissement de croissance des enfants. Dans un premier temps, il ne va pas provoquer d’effet pathogène. La présence importante de plomb se diffuse dans les compartiments osseux et va ensuite vers le sang pendant la résorption osseuse physiologique.

Le plomb se propage vers les organes, les systèmes cardiovasculaires et le tube digestif. Il atteint ensuite les organes de stockage comme les dents. Cette transmission perturbe la synthèse de l’hémoglobine pouvant entraîner une anémie. En atteignant les fonctions du rein et du système nerveux, celui-ci peut provoquer :

  • Des troubles de la mémoire
  • Une irritabilité
  • Une anxiété
  • Des difficultés de concentration, etc.

L’évolution de la présence de plomb dans l’organisme se manifeste par :

  • Une toxicité pour le développement
  • Une protoporphyrine érythrocytaire
  • Une vitesse de conduction nerveuse
  • Un métabolisme de la vitamine D
  • Une synthèse de l’hémoglobine
  • Des douleurs abdominales
  • Une anémie franche
  • Une néphropathie
  • Une encéphalopathie
  • Et ensuite survient la mort.

 

Quel traitement ?

Le traitement du saturnisme infantile fait l’objet d’une surveillance particulière. Lorsqu’une plombémie est détectée chez l’enfant, le médecin doit impérativement remplir une fiche en renseignant ses sources potentielles.

La fiche est ensuite amenée au laboratoire afin d’évaluer le dosage du plomb présent dans son organisme. Une fois complète, la fiche est retournée vers le médecin qui pourra prescrire un traitement adéquat.

Le premier traitement contre le saturnisme infantile consiste à diminuer l’exposition de l’enfant au plomb. À savoir :

  • Éviter de boire de l’eau du robinet
  • Éviter de consommer des aliments d’animaux élevés sur sols contaminés
  • Éviter de consommer des légumes provenant de potager situé dans des zones contaminées
  • Prendre l’habitude de bien laver tous les aliments surtout les fruits et les légumes
  • Adopter une alimentation à base de poisson frais
  • Adopter une bonne hygiène corporelle (surtout en coupant les ongles de l’enfant régulièrement)
  • Se laver régulièrement les mains
  • Adopter l’habitude de ne jamais porter les mains vers la bouche
  • Ne pas laisser les enfants jouer dans des endroits contaminés
  • Éviter de fréquenter des endroits où il y a du tabagisme
  • Recouvrir les peintures dégradées
  • Lutter contre l’humidité
  • Ne surtout pas boucher les ventilations de son habitation
  • Ne pas poser de moquette chez soi
  • Nettoyer régulièrement le sol de la maison.

Il existe également une stratégie de traitement médicamenteux consistant à réduire le niveau de plomb dans le sang. Ce traitement est également appelé la chélation et a pour but de restaurer toutes les fonctions cognitives. Il est conçu pour :

  • Éviter la survenue de complications graves
  • Restaurer toutes les fonctions enzymatiques inhibées par le plomb
  • Diminuer tous les stocks contenus dans les os.

Ces médicaments sont entre autres de l’acide dimercaptosuccinique, le dimercaprol et le calcicodisodique.

 

Le traitement est-il pris en charge ?

Le traitement du saturnisme infantile est pris en charge par la Sécurité sociale, mais le taux de remboursement ne couvre pas entièrement tous les frais. D’où la nécessité de souscrire à une mutuelle afin de couvrir tous les dépassements d’honoraires.

Le saturnisme infantile est une intoxication chronique par le plomb d’un enfant. Les effets sont très variés, mais sont tous très graves. Les effets négatifs sur le système nerveux entrainent des retards d’apprentissage et des difficultés scolaires. Il est alors indispensable de consulter dès les premières apparitions des symptômes afin de guérir l’enfant.

 

Sources 

https://sante.journaldesfemmes.fr/fiches-sante-du-quotidien/1432055-saturnisme-infantile-adulte-symptome-traitement-consequences/ 
https://solidarites-sante.gouv.fr/sante-et-environnement/batiments/article/saturnisme 
https://www.inserm.fr/information-en-sante/dossiers-information/saturnisme

Ces articles pourraient également vous intéresser !

Tout savoir sur la migraine ophtalmique

La migraine ophtalmique peut rapidement devenir invalidante sans traitement adapté. On vous expl…

Les différences entre l’arthrose et l’arthrite

L’arthrose et l’arthrite sont deux pathologies distinctes qui touchent de nombreuses personnes e…

Tout savoir sur la diverticulite

La diverticulite est une inflammation à priori bénigne mais qui peut provoquer des problèmes plu…

Tout savoir sur les calculs rénaux

Pathologie courante qui affecte environ 10 % des Français, les calculs rénaux peuvent être sourc…

Tendinite de l'épaule : que faut-il faire en cas de douleur ?

Vous souffrez d’une tendinite de l’épaule ? Découvrez les différents symptômes d’une tendinite e…

Soigner le zona : ce qu’il faut savoir

Le zona est une maladie redoutée qui provoque de vives douleurs. On vous fait découvrir les trai…

Découvrez les tarifs des assurances santé 2022 pratiqués dans votre région et comparez ! Découvrez les tarifs des assurances santé 2022 Télécharger le guide