La spasmophilie : causes, symptômes et traitements

Trouvez dans cet article les causes et traitements de cette maladie.

 

Causes de la spasmophilie

Bien que la spasmophilie reste non classée scientifiquement et que son diagnostic soit encore flou, elle touche 10 à 15 millions de personnes en France. Les fatigues et les douleurs musculaires, les difficultés digestives, les fourmillements, les troubles de sommeil, les angoisses et les crampes sont des traits caractérisant la spasmophilie.

Outre le stress, les carences en oligo-nutriments, en magnésium, en calcium, en phosphore, en potassium, et en vitamines D et B6 sont les principaux facteurs déclenchant la spasmophilie.

De nombreux facteurs interviennent dans le mécanisme de la spasmophilie : psychologique, biologique, génétique et cardio-respiratoire. Qualifié d’« attaque de panique » par les professionnels, ce syndrome touche généralement les jeunes dans les pays industrialisés et les femmes stressées.

En général, la spasmophilie est associée à une grande tension nerveuse et une hyperémotivité. Cette tension nerveuse résulte d’une accumulation d’excitabilité neuro-musculaire ou de tension nerveuse.

Dès que le terrain physiologique est propice, les malaises s’installent et empoisonnent la vie du spasmophile. Le spasmophile est incapable de gérer le moindre stress !

Certaines théories supposent qu’il s’agit d’une réaction excessive ou inappropriée au stress, à une anxiété, ou à une angoisse déclenchant une hyperventilation. Cette réaction accélère le rythme respiratoire, amplifie la réaction d’hyperventilation et aboutit à la crise de tétanie musculaire.

Viennent ensuite les situations d’angoisse, de peur et de difficulté respiratoire, suivies des symptômes comme le vertige, l’engourdissement des membres, les tremblements et les palpitations.

 

 

Symptômes de la spasmophilie

La crise de spasmophilie est parfois spectaculaire pour les personnes qui en souffrent. Elle se manifeste souvent par : 

  • Des douleurs thoraciques (colonne vertébrale, bas du dos, dos…)
  • Des maux de tête ou des migraines
  • Des nausées
  • Des vertiges
  • Des malaises et des étourdissements
  • Des angoisses et de l’anxiété.

Le spasmophile peut également ressentir : 

  • Des picotements ou des fourmillements au niveau des pieds, des jambes, des mains et même du visage
  • Une fatigue profonde suite à des troubles du sommeil
  • Des crises de larmes ou des tremblements
  • Des crampes musculaires.

Les douleurs à la poitrine et à l’estomac s’accentuent et les caries dentaires apparaissent rapidement. Le patient peut aussi éprouver une sensation d’instabilité à la marche, des crampes ou des courbatures, mais aussi des sueurs ou des frissons. S’ajoutent à ces symptômes : 

  • Une impression de danger imminent
  • Une grande dépendance à son entourage
  • Une grande émotivité (mémoire défaillante, sautes d’humeur…)
  • Une sensation de peur de la foule (aller au cinéma, au supermarché, à l’église…)
  • Des cheveux et ongles secs et cassants
  • Des manifestations allergiques (urticaires, asthme, emphysème, eczéma…)
  • Une respiration ayant tendance à s’accélérer
  • Une sensation de gorge serrée
  • Des palpitations cardiaques
  • Des colites spasmodiques.

Chez les femmes, on constate un syndrome prémenstruel (douleurs durant les menstruations et seins douloureux).

 

Traitements de la spasmophilie

La spasmophilie est un état d´hypersensibilité des nerfs et des muscles et non une maladie. Elle ne se guérit donc pas ! La médecine douce est la plus connue pour atténuer les crises liées à la spasmophilie. Nous pourrons recourir aux traitements ci-après.

 

La phytothérapie

La phytothérapie est au premier rang dans le traitement la spasmophilie. La passiflore, la valériane et l’aubépine sont très efficaces pour réduire les crises liées à la spasmophilie.

 

L’homéopathie 

L’homéopathie traite efficacement la spasmophilie. Le médecin homéopathe procure à chaque patient un traitement personnalisé ou standard.

Parmi les traitements standard, le Spigelia Anthelmia calme les palpitations et le Coffea Cruda 4ch met fin aux problèmes d’insomnie. Pour des cas spécifiques, un homéopathe peut prescrire des traitements particuliers. 

 

Une bonne hygiène de vie 

Adopter une bonne hygiène de vie est impérative afin de rééquilibrer le terrain. Une alimentation saine et bien équilibrée (en évitant les sucres chimiques) est recommandée.

Privilégiez les aliments riches en phosphore, en magnésium et en calcium comme les produits laitiers. Les excitants (thé, café, cigarettes, etc.) et le tabac sont à bannir.

 

Faire du sport 

La pratique régulière du sport permet aussi d’avoir une bonne circulation sanguine et un bon équilibre.

 

Les oligoéléments

Les oligoéléments jouent un rôle important dans le bon fonctionnement de notre organisme. Le médecin prescrit des vitamines, du calcium, du magnésium, ainsi que d’autres oligo-éléments en cas de carence.

 

La méditation

Comme la spasmophilie est étroitement liée aux crises d’angoisse et d’anxiété, il est nécessaire d’apprendre à gérer le stress pour réduire la crise et de limiter les facteurs déclenchants. N’hésitez donc pas à faire du yoga ou à suivre quelques séances de méditation.

Même si la spasmophilie n’est pas considérée comme une maladie, elle nécessite tout de même un traitement adéquat. Ces traitements ont toutefois un coût ! Pensez, par conséquent, à adhérer à une mutuelle santé afin de bénéficier d’un remboursement satisfaisant. Pour le traitement de la spasmophilie, vous bénéficierez également d’une contribution à l'hébergement et au transport. Comparer les devis vous permettra de choisir la mutuelle qui convient le mieux !

 

Ces articles pourraient également vous intéresser !

Tout savoir sur la migraine ophtalmique

La migraine ophtalmique peut rapidement devenir invalidante sans traitement adapté. On vous expl…

Les différences entre l’arthrose et l’arthrite

L’arthrose et l’arthrite sont deux pathologies distinctes qui touchent de nombreuses personnes e…

Tout savoir sur la diverticulite

La diverticulite est une inflammation à priori bénigne mais qui peut provoquer des problèmes plu…

Tout savoir sur les calculs rénaux

Pathologie courante qui affecte environ 10 % des Français, les calculs rénaux peuvent être sourc…

Tendinite de l'épaule : que faut-il faire en cas de douleur ?

Vous souffrez d’une tendinite de l’épaule ? Découvrez les différents symptômes d’une tendinite e…

Soigner le zona : ce qu’il faut savoir

Le zona est une maladie redoutée qui provoque de vives douleurs. On vous fait découvrir les trai…

Découvrez les tarifs des assurances santé 2022 pratiqués dans votre région et comparez ! Découvrez les tarifs des assurances santé 2022 Télécharger le guide