Maladie veineuse thromboembolique : les préventions et les traitements

Qu’est-ce qu’une maladie veineuse thromboembolique ?

Une maladie veineuse thromboembolique (MVTE) est définie comme étant la formation d’un thrombus qui obstrue la circulation du sang. L’évolution de la maladie dépend, quant à elle, de chaque cas et peut migrer vers une thrombose veineuse profonde ou en une embolie pulmonaire qui est la forme la plus compliquée.

La thrombose veineuse profonde (TVP) désigne le rétrécissement d’une veine profonde, qui touche fréquemment la jambe, à cause d’un caillot (thrombus). Le caillot se forme, soit dans une veine, soit dans une artère. Ce même thrombus va, par la suite, migrer dans les autres artères et engendrer une embolie pulmonaire (EP).

Il existe deux types de thrombose :

  • La thrombose veineuse portant également le nom de phlébite : il s’agit d’une forme plus superficielle d’une maladie veineuse thromboembolique. Elle affecte principalement les veines de surface et celles qui sont bien plus profondes comme les veines des cuisses.
  • La thrombose artérielle qui est une forme de thrombose obstruant une artère. Elle est assez grave dans le cas où l’artère touchée irrigue le muscle cardiaque ou se situe au niveau du cerveau.

 

Quelles sont les différentes causes d’une MVTE ?

Il existe plusieurs causes pouvant entraîner une maladie veineuse thromboembolique. La thrombose veineuse est déclenchée suite à une injection intraveineuse d’un médicament. Ce type de traitement peut entraîner un traumatisme accompagné d’une infection bactérienne ou, dans certains cas, causer une varice et même aboutir à un cancer.

La thrombose artérielle est causée par une lésion de la paroi d’une artère provocant, par la suite, la formation d’un caillot lorsqu’il y a contact avec la zone de l’artère malade. C’est l’une des principales causes des accidents vasculaires cérébraux.

 

Comment reconnaître une maladie veineuse thromboembolique ?

Les symptômes diffèrent selon les deux cas. Une thrombose veineuse qui touche les membres inférieurs se manifeste par :

  • Des douleurs intenses dans la zone de formation du caillot
  • La formation d’un œdème
  • Un changement de couleur sur la zone affectée (en bleu ou blanc)
  • L’apparition de rougeurs
  • Un réchauffement de la zone touchée
  • Un durcissement de la zone.

Pour ce qui est de la thrombose veineuse profonde, elle ne présente aucun symptôme. Pour ce qui est de la thrombose artérielle, on peut observer :

  • Des accidents vasculaires cérébraux
  • Des infarctus du myocarde
  • Une ischémie aigüe des membres inférieurs
  • Une sensation de douleur brutale
  • Une disparition de pouls sur les jambes
  • Une sensation de froideur sur les jambes
  • Une ischémie mésentérique
  • Une sensation de douleurs intenses dans l’abdomen.

 

Quels sont les facteurs d’une maladie veineuse thromboembolique ?

Dans un cas général, la maladie veineuse thromboembolique est héréditaire suite à des troubles de la coagulation du sang. Il existe cependant des facteurs de risque pouvant provoquer une maladie veineuse thromboembolique tels que :

  • Le tabagisme
  • Le diabète
  • La sédentarité
  • Un taux élevé de cholestérol
  • Une obésité
  • Une insuffisance cardiaque
  • Des pilules contraceptives composées d’œstrogène et de progestérone
  • Une circulation sanguine ralentie aussi connue comme stase veineuse
  • Divers troubles de coagulation sanguine
  • Une longue période d’immobilisation
  • L’effet de certains médicaments comme ceux à base de corticoïde et d’hormone
  • Des interventions chirurgicales.

 

Comment traiter cette maladie ?

Pour pouvoir traiter une maladie veineuse thromboembolique, il est nécessaire d’effectuer des examens d’imagerie permettant de la diagnostiquer. Ces examens comprennent :

  • Une phlébographie consistant à examiner les veines
  • Une échographie doppler
  • Une artériographie qui consiste à examiner les artères.

Le médecin peut également réaliser diverses analyses sanguines afin de détecter la présence de D-dimères. Il s’agit d’une substance révélant la formation de caillot dans le corps. Seul le diagnostic permettra au médecin de prescrire un traitement spécifique.

Pour les personnes atteintes de thrombose veineuse des membres inférieurs, le médecin suggère généralement quelques jours de repos. Celui-ci peut aussi prescrire des médicaments, destinés à apaiser les douleurs, et des injections d’anticoagulants.

Les thromboses veineuses profondes des membres inférieurs, quant à elles, sont également traitées avec des injections d’anticoagulants. Les injections doivent être réalisées quotidiennement à titre de prévention pour la migration de caillot vers d’autres zones sensibles. Ces injections peuvent également être additionnées avec des comprimés surtout lorsque la personne souffre d’une obstruction sévère.

Et pour les thromboses artérielles, leurs traitements dépendent de la zone où s’est formée la thrombose. En cas d’accident vasculaire cérébral ou encore d’infarctus, le traitement doit être choisi avec tact sachant la zone touchée par l’artère bouchée va s’abîmer et se détruire. Les médicaments prescrits ont alors pour but de préserver les facultés de fonctionnement du cœur ainsi que du cerveau.

Dans le cas d’un infarctus, le médecin propose des traitements fibrinolytiques. La fibrinolyse permet de dissoudre le caillot qui s’est formé bouchant une artère du cœur.

La maladie veineuse thromboembolique a un impact considérable sur les coûts de santé, l’espérance de vie et la mortalité d’une personne. Son incidence augmente de manière considérable au fil du temps d’où la nécessité de suivre un traitement adéquat dès les premiers signes. Les traitements des MVTE n’étant cependant pas entièrement pris en charge par la Sécurité sociale, il est fortement recommandé de souscrire à une complémentaire santé afin de bénéficier d’un meilleur taux de remboursement. Prenez le temps de comparer les devis afin de trouver la formule la mieux adaptée à votre budget.

Ces articles pourraient également vous intéresser !

Tout savoir sur la migraine ophtalmique

La migraine ophtalmique peut rapidement devenir invalidante sans traitement adapté. On vous expl…

Les différences entre l’arthrose et l’arthrite

L’arthrose et l’arthrite sont deux pathologies distinctes qui touchent de nombreuses personnes e…

Tout savoir sur la diverticulite

La diverticulite est une inflammation à priori bénigne mais qui peut provoquer des problèmes plu…

Tout savoir sur les calculs rénaux

Pathologie courante qui affecte environ 10 % des Français, les calculs rénaux peuvent être sourc…

Tendinite de l'épaule : que faut-il faire en cas de douleur ?

Vous souffrez d’une tendinite de l’épaule ? Découvrez les différents symptômes d’une tendinite e…

Soigner le zona : ce qu’il faut savoir

Le zona est une maladie redoutée qui provoque de vives douleurs. On vous fait découvrir les trai…

Découvrez les tarifs des assurances santé 2022 pratiqués dans votre région et comparez ! Découvrez les tarifs des assurances santé 2022 Télécharger le guide