Accueil > Les affections > Phlébite, un trouble cardiovasculaire à diagnostiquer et traiter en urgence

Phlébite, un trouble cardiovasculaire à diagnostiquer et traiter en urgence

Vous souhaitez en savoir davantage sur ce trouble cardiovasculaire assez fréquent chez les hommes comme chez les femmes ? Quels en sont les causes et les symptômes ? Quels sont les traitements réalisés en fonction de la gravité de la maladie ? 

 

Qu’est-ce que la phlébite ? 

La phlébite ou la thrombose veineuse est défini comme un trouble cardiovasculaire suite à l’obstruction de la veine par un caillot de sang. Ce dernier peut boucher partiellement ou totalement la veine et ainsi bloquer la circulation sanguine. La thrombose veineuse se manifeste sur les membres inférieurs dans la majorité des cas, bien qu’elle puisse apparaître dans toutes les veines. Pour un diagnostic précis, le médecin peut demander une analyse sanguine et une échographie doppler.

 

Les deux types de thrombose veineuse

La phlébite superficielle : le caillot de sang apparaît dans une veine de surface. Cette forme de phlébite est considérée comme bénigne et n’est pas considérée comme alarmante. Néanmoins, elle nécessite tout de même une consultation médicale. 

La phlébite profonde : le caillot de sang se développe dans une veine profonde où le débit sanguin est élevé. Dans ce cas, la thrombose s’aggrave, car le caillot peut être emporté par le flux sanguin et provoquer une embolie pulmonaire. À ce stade, la thrombose veineuse est mortelle.

 

Quelles sont les causes de la phlébite ? 

Puisque la phlébite est causée par un trouble cardiovasculaire, tout ce qui entraîne une mauvaise coagulation ou une mauvaise circulation sanguine peut être considéré comme facteur de risques : 

  • Une mauvaise alimentation entraîne l’augmentation du taux de cholestérol dans le sang, ce qui provoque l’obstruction des vaisseaux sanguins.
  • L’immobilisation prolongée à cause d’une opération chirurgicale, d’un plâtre ou d’un alitement provoque également la phlébite.
  • Chez certaines femmes, le tabagisme associé à la prise de pilule de contraception ou de traitement hormonal pour la ménopause est la principale cause de la phlébite.

 

La Stase, facteur majeur de phlébite

La stase est le facteur majeur de la formation de thrombus dans une veine. La stase se traduit par le ralentissement du flux sanguin sur une partie bien localisée, notamment dans les veines. 

L’insuffisance veineuse est l’une des causes importantes qui amènent une stase dans les membres inférieurs, et par conséquent une thrombophlébite dans des jambes. Il est donc fréquent que les personnes souffrant de varice soient le plus à risque.

 

Autres facteurs à ne pas négliger

L’endommagement des valvules et la lésion au niveau de la paroi interne de la veine peuvent aussi provoquer une phlébite superficielle. 

Enfin, les troubles de coagulation qui altèrent la fluidité sanguine, tels que l'inflammation ou l’élargissement de l’utérus pendant la grossesse, augmentent également les risques de développement d’une phlébite.

 

Les différents symptômes de la phlébite 

Vous souffrez d’une douleur persistante dans les jambes même si elles sont au repos ? Vous souffrez souvent de jambes lourdes et enflées ? Dans la plupart des cas, ces symptômes anodins peuvent faire penser à une phlébite. D’une manière générale, une thrombose veineuse des membres inférieurs présente des signes et de symptômes assez particuliers. Cependant, la consultation d’un médecin est vivement recommandée pour diagnostiquer la phlébite. Il est bien de rappeler que les symptômes diffèrent en fonction de la gravité de la thrombose et de la localisation du caillot. 

 

Les symptômes d’une phlébite superficielle :

  • Douleur engendrée par palpation ou par pression
  • Gonflement de la zone atteinte
  • Engourdissement
  • Démangeaison
  • Empâtement du mollet
  • Inflammation de la veine
  • Petite fièvre

 

Les symptômes d’une phlébite profonde :

  • Œdème ferme et plus ou moins important
  • Rougeur cutanée sur la veine atteinte
  • Douleur profonde et persistante sur le mollet ou la cuisse
  • Fièvre
  • Sensation de chaleur au niveau des membres
  • Changement de la couleur de la peau : brillante, blanchâtre ou bleuâtre

Si vous remarquez un ou plusieurs de ces symptômes sur vos membres inférieurs ou supérieurs, consultez un médecin en urgence. Cela, afin de détecter un éventuel caillot de sang au plus vite et d’éviter la complication de la thrombophlébite.

 

Différentes possibilités de traitements 

Après une consultation médicale et un diagnostic précis sur la localisation du caillot de sang dans une veine de surface ou dans une veine profonde, les traitements varient selon la gravité des cas. Mais, dans les deux cas, le repos est strictement recommandé.

Pour soigner une phlébite superficielle, les traitements sont assez simples : 

  • porter des bas de contention pendant la journée,
  • prendre des médicaments anti-inflammatoires et anticoagulants,
  • appliquer des compresses chaudes directement sur la zone à traiter…

En cas de thrombose veineuse profonde, le patient doit être admis dans un hôpital en urgence pour suivre un traitement anticoagulant. Ce type de traitement se fait par voie intraveineuse pour une action rapide et pour éviter une embolie. Lorsque les soins par intraveineuse sont finis, le patient poursuit un traitement d’anticoagulant par voie orale durant quelques mois. 

Dans les cas les plus graves, c’est-à-dire lorsque le patient ne peut pas prendre d’ anticoagulants, la chirurgie est nécessaire pour enlever le caillot dans la veine obstruée.

 

Conclusion

Quelle que soit sa forme, superficielle ou profonde, la phlébite doit être diagnostiquée assez rapidement pour éviter les cas graves et mortels. Les frais des examens nécessaires et des traitements sont partiellement pris en charge par l’assurance maladie. Cependant, les restes à charge peuvent être remboursés par un complémentaire santé. Pour trouver la meilleure mutuelle santé, rendez-vous sur Santors.fr