Comment soigner l’Astigmatie ?

Qu’est-ce que l’astigmatisme ou l’astigmatie ?

L’Astigmatisme est un problème de santé très contraignant. Il ne s’agit pas d’une pathologie oculaire. C’est plutôt un défaut du système oculaire. Ce trouble de la vue touche autant les enfants que les personnes âgées.

Étymologiquement, l’astigmatisme vient du latin « astigma » qui veut dire « absence de point ». C’est exactement ce qui se passe dans le système optique en cas d’astigmatisme. En effet, il s'agit d’un trouble de la vision qui se présente comme un manque de fixité de l’image. L’œil n’arrive plus à faire le point et avoir une image nette.

Pour un astigmate, les images ne sont plus projetées correctement sur la rétine sous forme de point. Elles sont étalées jusqu’à devenir floues.

Quelles sont les causes ?

Ce trouble oculaire est causé par des inégalités de la sphéricité des milieux réfringents de l’œil comme la cornée et/ou le cristallin. À cause de cette anomalie, la cornée et/ou le cristallin perdent leurs formes sphériques normales et deviennent lenticulaires avec une légère courbure.

Cette courbure est à l’origine de la mauvaise projection des images sur la rétine et brouille la vision. Ce trouble de la vision peut aussi être engendré par une pathologie oculaire appelée kératocône. Cette pathologie provoque la déformation progressive de la cornée.

Quels sont les symptômes ?

L’astigmatisme est caractérisé par une vision floue à toutes les distances. L’astigmatisme est souvent asymptomatique lorsque la courbure au niveau de la cornée ou du cristallin n’est pas très importante.

L’astigmate peut présenter une belle vue, mais il peut tout autant avoir des maux de tête, ressentir une fatigue oculaire, avoir une vision de plus en plus floue et plisser les yeux. D’autres symptômes comme ceux liés à la myopie ou à l’hypermétropie peuvent aussi se manifester.

Diagnostic de l’astigmatie

L’astigmatisme peut être décelé grâce à une sensibilité à la lumière et par un examen de la vue. Ce trouble oculaire se présente par des symptômes comme la vision floue, de près ou de loin. Le diagnostic ne peut être posé que par un ophtalmologue ou un optométriste. Ce dernier mesure la courbure de la cornée ou du cristallin grâce à un réfractomètre afin de mettre en évidence la présence d’anomalie.

Après diagnostic, il faut déterminer si l’astigmatisme est régulier ou irrégulier. En effet, il existe deux types d’astigmate. L'astigmatie irrégulière est souvent causée par un kératocône. Les examens oculaires peuvent mettre en évidence la présence de 2 méridiens correspondant à deux axes (des axes à la limite des valeurs les plus plates et les plus cambrées).

Cette forme d’astigmatie est plutôt congénitale et apparaît au plus jeune âge. Son évolution est lente et peut parfois ne pas présenter de signe inquiétant. L’astigmatisme irrégulier est caractérisé par la courbure de la cornée et/ou du cristallin, ainsi que par la présence de deux méridiens principaux, voire l’absence de méridien. Le traitement de ces deux troubles oculaires est différent.

Comment corriger l’astigmatisme ? Quels sont les principaux traitements de l’astigmatisme ?

a. Les lunettes

Le port de lunettes adéquates permet de corriger la vue de l’astigmate. Il est nécessaire de consulter un bon ophtalmologue ou avoir recours aux services d’un excellent opticien pour remédier à ce trouble oculaire. Pour corriger l’astigmatisme régulier, il est conseillé de porter des lunettes dont le verre est cylindrique ou torique. Il est important de bien identifier les méridiens et d’ajuster les corrections en fonction des valeurs des axes associées aux méridiens.

Le verre de la lunette peut donc être personnalisé et corrigé selon le cas d’astigmatisme. Son épaisseur peut différer de manière à déformer les images. Ainsi le verre permet de corriger l’image de façon à ce que le point projeté sur la rétine soit net. Cependant, l’astigmatisme irrégulier est rarement remédiable grâce au port de lunettes.

La difficulté se trouve dans la fabrication d’un verre qui corrigera la vue de l’astigmate. Il est difficile de garder les propriétés réfractives au centre optique. Il est préférable de choisir une bonne mutuelle pour bénéficier d’un remboursement des frais médicaux et de l’achat de nouvelles lunettes.

 

Les médecines douces, un complément du traitement de l’astigmatisme ?

Peut-on soigner l’astigmatisme autrement ? La médecine douce, comme la naturopathie, la médecine traditionnelle, l’aromathérapie, ainsi que beaucoup d’autres médecines non conventionnelles comptent de plus en plus d'adeptes.

Pour le moment, les études scientifiques qui corroborent les témoignages sur l’efficacité de ses méthodes sur le traitement de l’astigmatie sont rares. Mais cela ne prouve pas que la médecine naturelle ne soit pas complémentaire aux traitements. L’alimentation peut être un allié de taille pour prévenir des problèmes oculaires.

La carence en vitamine A peut engendrer des problèmes oculaires. En mangeant suffisamment de nourritures riches en vitamine A, vous aurez moins de problèmes de vue. Il existe aussi d’autres alternatives comme le port de lunettes à grille, le yoga et la consommation de produits naturels comme le cassis.

a. Les lunettes à grilles

Les lunettes à grilles (à trous) ou lunettes sténopéiques sont des lunettes dépourvues de verres correcteurs. Ces optiques sont réellement efficaces pour traiter la fatigue visuelle et améliorent la vision chez les patients souffrant de myopie, d’hypermétropie, d’astigmatie et d’hypersensibilité à la lumière. Les petits trous permettent de stimuler les mouvements de l’œil et de relaxer les muscles de l’organe de la vue.

b. Le yoga pour les yeux

Savez-vous qu’il existe des exercices qui peuvent corriger certains problèmes de vue et apaiser la fatigue des yeux ? La douceur et la répétition des exercices au quotidien visent à détendre les muscles oculaires et les tonifier. Effectuez les exercices suivants 15 minutes par jour.

Les yeux ouverts, sans bouger votre tête, faites des mouvements verticaux et horizontaux avec vos yeux pendant 5 minutes. Puis faites lentement le signe de l’infini en gardant les yeux ouverts pendant 5 minutes.  Pour terminer, écrivez quelques lettres de l’alphabet avec vos yeux pendant 5 minutes.

c. Le cassis

Le recours à la naturopathie est de plus en plus en vogue. Certains naturopathes prescrivent la prise de feuille de cassis séchée en infusion pour calmer les picotements au niveau des yeux et corriger certains problèmes oculaires. Comment préparer cette infusion ? Il suffit de faire bouillir 1 litre d’eau et de laisser infuser 5 g de feuilles de cassis séchées.

Il est conseillé de prendre cette infusion à raison de 3 tasses par jour pour les adultes et en une seule tasse pour les enfants. Cependant, le cassis a des effets hypotenseurs. En cas de doute, demandez conseil auprès de votre médecin ou de votre pharmacien.

Qu’en est-il des remboursements des mutuelles ?

La Sécurité sociale rembourse partiellement les frais médicaux pour le traitement de l’astigmatie. Afin de bénéficier d’un remboursement avantageux, voire total, la bonne alternative est de souscrire une complémentaire santé. Pour trouver la mutuelle optique qui remboursera le mieux, comparez-les gratuitement avec notre comparateur en ligne.

Par ailleurs, il est important de savoir que les traitements alternatifs et la médecine douce ne sont pas remboursables au niveau de l’Assurance maladie. Toutefois, si vous optez pour ces types de traitements, sachez que certaines mutuelles proposent désormais différentes couvertures incluant le remboursement des traitements via la médecine douce. Santors vous aide à comparer et à trouver la meilleure offre de garantie et de prise en charge pour soigner les troubles oculaires surtout chez les seniors.

Ces articles pourraient également vous intéresser !

Tout savoir sur la migraine ophtalmique

La migraine ophtalmique peut rapidement devenir invalidante sans traitement adapté. On vous expl…

Les différences entre l’arthrose et l’arthrite

L’arthrose et l’arthrite sont deux pathologies distinctes qui touchent de nombreuses personnes e…

Tout savoir sur la diverticulite

La diverticulite est une inflammation à priori bénigne mais qui peut provoquer des problèmes plu…

Tout savoir sur les calculs rénaux

Pathologie courante qui affecte environ 10 % des Français, les calculs rénaux peuvent être sourc…

Tendinite de l'épaule : que faut-il faire en cas de douleur ?

Vous souffrez d’une tendinite de l’épaule ? Découvrez les différents symptômes d’une tendinite e…

Soigner le zona : ce qu’il faut savoir

Le zona est une maladie redoutée qui provoque de vives douleurs. On vous fait découvrir les trai…

Découvrez les tarifs des assurances santé 2022 pratiqués dans votre région et comparez ! Découvrez les tarifs des assurances santé 2022 Télécharger le guide