Tout sur la bronchite

Quels sont les symptômes de cette maladie ? Mais surtout, comment la soigner ? Découvrez tout ce qu’il y a à savoir sur la bronchite dans ce dossier spécial !

 

Bronchite : qu’est-ce que c’est ?

La bronchite est un trouble respiratoire qui se manifeste essentiellement par une toux, plus ou moins importante suivant le cas. Il existe deux formes de bronchites

  • La bronchite aiguë : cette forme de bronchite résulte le plus souvent d’une infection virale touchant les bronches telles que la grippe ou un simple état grippal. Elle se manifeste brusquement et guérit en quelques jours en l’absence de complication ;
  • La bronchite chronique : cette forme de bronchite est le plus souvent due au tabagisme ou à une exposition prolongée à de l’air pollué. Les symptômes sont quasiment les mêmes que ceux d’une bronchite aiguë, à la différence qu’ils peuvent être plus intenses et durer au moins 3 mois par an pendant 2 années consécutives.

Notez que dans plus de 50 % des cas, la bronchite chronique entraîne toujours une insuffisance respiratoire, ce qui en fait une maladie assez grave.

 

Les causes de la bronchite

Les causes de la bronchite varient suivant la forme de la bronchite.

 

Les causes de la bronchite aiguë

La bronchite aiguë est souvent due à une infection virale des voies respiratoires : rhinovirus, influenza, SARS-CoV-2… Elle survient donc principalement au cours ou lors de la complication d’une grippe ou d’un rhume. Dans plus de 10 % des cas, une bronchite aiguë peut être due à certaines bactéries : Mycoplasma pneumoniae, Chlamydia pneumoniae et Bordetella pertussis (agent de la coqueluche). Les épidémies de bronchites aiguës sont souvent d’origines bactériennes.

Les personnes fragiles (nourrissons, personnes âgées, personnes ayant des problèmes au cœur…) sont les plus susceptibles de contracter une bronchite aiguë.

 

Les causes de la bronchite chronique

La bronchite chronique est bien plus grave que la bronchite aiguë. Elle est souvent engendrée par :

  • Le tabagisme : le tabac irrite les bronches et ce qui peut entraîner une inflammation de ces dernières ;
  • L’exposition prolongée à de l’air pollué par des agents chimiques. Raison pour laquelle les personnes travaillant dans le secteur de la construction sont souvent sujettes à la bronchite chronique ;
  • Les allergies respiratoires et les infections à répétition.

Chose étonnante, les individus qui ronflent sont plus sujets à la bronchite chronique que ceux qui ne ronflent pas.

 

Les symptômes de la bronchite

Les symptômes de la bronchite diffèrent suivant la forme de cette dernière.

 

Symptômes de la bronchite aiguë

La bronchite aiguë apparaît souvent de manière brusque. Mais elle peut aussi être précédée de brûlures d’estomac ou de difficulté à respirer. Lorsque la toux apparaît, elle est d’abord très sèche et devient au fil du temps plus grasse et plus productive. Elle s’accompagne aussi d’expectorations plus ou moins épaisses suivant l’importance de l’infection. Outre la toux, une bronchite aiguë peut aussi entraîner :

  • Des maux de tête ;
  • Des maux de gorge ;
  • Un enrouement de la voix ;
  • Une pneumonie s’il y a complication bactérienne (cas rare chez les personnes jeunes et en bonne santé).

 

Symptômes de la bronchite chronique

La bronchite chronique peut entraîner :

  • Une toux très grasse avec des expectorations ;
  • Des sifflements au cours de la respiration ;
  • D’importantes poussées de toux lors de la réalisation d’un effort ;
  • Des troubles respiratoires graves en l’absence de prise en charge rapide.

 

Comment diagnostique-t-on une bronchite ?

Même si les symptômes d’une bronchite sont assez faciles à reconnaître, l’avis d’un médecin est toujours nécessaire pour déterminer la forme et l’importance de ce trouble. Pour faire son diagnostic, le médecin ausculte le patient en essayant de détecter des bruits respiratoires anormaux. Si nécessaire, il pourra demander un examen de la fonction pulmonaire ou une radiographie du thorax.

Pour éliminer la présence d’une autre maladie, il peut aussi prescrire des tests sanguins qui permettent de mesurer le niveau d’oxygène et de dioxyde de carbone dans le sang. Dans tous les cas, on vous conseille de consulter rapidement un médecin si vous présentez les symptômes suivants :

  • Une toux très prononcée ;
  • Une fièvre de plus de 38,5 °C persistant pendant plus de trois jours ;
  • Plusieurs phases de bronchite au cours d’une année.

Une bronchite aiguë non traitée peut conduire à une pneumonie. Une bronchite chronique non traitée peut quant à elle conduire à des complications plus graves : BPCO (bronchopneumopathie chronique obstructive), emphysème pulmonaire, perte d’élasticité du tissu pulmonaire…

 

Traitements de la bronchite

Le traitement à suivre pour soigner une bronchite sera différent suivant la forme de cette dernière :

 

Pour le cas de la bronchite aiguë

Dans la majorité des cas, une bronchite aiguë ne nécessite aucun traitement particulier puisqu’elle se soigne par elle-même. Précisons qu’il n’existe pas de traitements antiviraux contre la bronchite aiguë. Pour se guérir plus rapidement de cette pathologie, il faut :

  • Prendre quelques jours de repos ;
  • Consommer des antitussifs et des antipyrétiques (demandez l’avis de votre médecin pour la posologie) ;
  • Contre les douleurs, on peut prendre des antalgiques ;

 

Pour le cas de la bronchite chronique

Pour traiter efficacement une bronchite chronique, il faut avant tout découvrir la véritable cause, puis l’éliminer :

  • Si c’est le tabagisme, il faudra cesser le tabac le plus rapidement possible et pratiquer une activité physique régulièrement pour purifier le corps ;
  • Si c’est l’exposition à des agents chimiques, il faudra limiter les contacts avec ces agents.

Si la bronchite persiste, le médecin peut prescrire divers médicaments : fluidifiants, antibiotiques… Ou encore de l’oxygène dans des cas très graves.

Dans tous les cas, si votre bronchite nuit à votre bien-être, n’hésitez surtout pas à consulter votre médecin. Et pour limiter les frais des traitements, on vous conseille de souscrire une mutuelle santé. Sur ce point, sachez que Santors peut vous aider à dénicher la mutuelle la plus adaptée à vos besoins à votre situation financière. N’hésitez donc pas à nous contacter !

Ces articles pourraient également vous intéresser !

Tout savoir sur la migraine ophtalmique

La migraine ophtalmique peut rapidement devenir invalidante sans traitement adapté. On vous expl…

Les différences entre l’arthrose et l’arthrite

L’arthrose et l’arthrite sont deux pathologies distinctes qui touchent de nombreuses personnes e…

Tout savoir sur la diverticulite

La diverticulite est une inflammation à priori bénigne mais qui peut provoquer des problèmes plu…

Tout savoir sur les calculs rénaux

Pathologie courante qui affecte environ 10 % des Français, les calculs rénaux peuvent être sourc…

Tendinite de l'épaule : que faut-il faire en cas de douleur ?

Vous souffrez d’une tendinite de l’épaule ? Découvrez les différents symptômes d’une tendinite e…

Soigner le zona : ce qu’il faut savoir

Le zona est une maladie redoutée qui provoque de vives douleurs. On vous fait découvrir les trai…

Découvrez les tarifs des assurances santé 2022 pratiqués dans votre région et comparez ! Découvrez les tarifs des assurances santé 2022 Télécharger le guide