Yeux secs : causes, symptômes et traitements

Quelles sont les causes de la sécheresse oculaire ?

Le problème au niveau du film lacrymal conduit à une sécheresse oculaire et une instabilité lacrymale. Pour détecter la cause de ce syndrome de l'œil sec, l'ophtalmologue doit effectuer un examen clinique pour détecter la ou les couches atteintes. Le film lacrymal comporte trois couches : 

  • Une couche aqueuse, ayant pour rôle et de nourrir et de protéger la cornée. Elle est sécrétée par les glandes lacrymales.
  • Une couche mucinique, sécrétée par les glandes mucoïdes, qui assure l'arrimage du film lacrymal à la cornée.
  • Une couche lipidique sécrétée par les glandes de Meibomius, qui, en tant que lubrificateur, prévoit l’évaporation des larmes.

La sécheresse oculaire peut être due au vieillissement de la glande lacrymale. Soyez très vigilant, car la carence en vitamines et la prise de certains médicaments comme les antidépresseurs, les neuroleptiques et les antihistaminiques favorisent la sécheresse oculaire. D’autres circonstances peuvent provoquer l’œil sec : 

  • L’allergie oculaire
  • La pollution
  • La fumée de cigarette
  • Le maquillage
  • La ménopause
  • L’exposition à longue durée devant l’écran, réduisant le clignement des yeux
  • L'usage des collyres contenant des conservateurs
  • L’intervention chirurgicale sur les paupières ou sur l’œil.

 

Quels sont les symptômes ?

Les symptômes de la sécheresse oculaire sont faciles à identifier : 

  • Une sensibilité face à la lumière
  • Une sensation de sècheresse
  • Une rougeur des yeux
  • Des yeux secs
  • Des démangeaisons
  • Une brûlure
  • Des difficultés à porter les lentilles ou verres de contact
  • Un larmoiement dû au froid, à la lecture, au vent... et pouvant être excessif
  • Des clignements oculaires (de façons répétitives)
  • Des paupières collées au réveil
  • L’absence des larmes, par exemple, lors de l’épluchage d’oignons ou suite à une émotion
  • Des troubles de la vision
  • Une sensation de grains de sable et/ou de lourdeur dans l’œil
  • Une sensation de fatigue des yeux
  • Une irritation des yeux.

 

Dysfonctionnement des glandes de Meibomius

On dénombre entre 50 et 70 glandes de Meibomius par œil sur les paupières inférieures et supérieures de chaque œil. En cas d'obstruction de ces canaux, la sécrétion de Meibum diminue. Cela peut amener à une diminution de l'épaisseur de la couche aqueuse, de l'épaisseur de la couche lipidique et à une sècheresse oculaire. Le dessèchement de l’œil peut être à l’origine de certaines maladies comme la  rosacée, la thyroïde, de diabète... Ce syndrome des yeux secs peut également résulter de divers facteurs tels que la pollution atmosphérique, les dérèglements hormonaux, etc.

 

Prévention de la sécheresse oculaire

Afin de prévenir la sécheresse oculaire ou de limiter sa gravité, voici quelques précautions à prendre : 

  • Arrêter de fumer
  • Porter des lunettes à l’extérieur pour protéger les yeux du vent
  • Utiliser un humidificateur
  • Faire régulièrement des pauses si on travaille sur un ordinateur
  • Porter les lunettes protectrices pendant la natation
  • Aérer et humidifier autant que possible les pièces où vous vous trouvez
  • Éviter de frotter les yeux ou les paupières
  • Éviter de s’exposer aux atmosphères polluées

·     Lire les notices avant la prise de tout médicament.

 

Traitements et prise en charge

Nombreux traitements sont proposés pour venir à bout de la sécheresse oculaire.

 

Les collyres ou lubrificateurs ou larmes artificielles

Ces médicaments sont disponibles en pharmacie et servent à humidifier les yeux. Ceux à doses uniques et sans conservateur sont recommandés pour réduire les risques d’irritation et d’infection oculaire. Utilisez ces médicaments autant que possible dans la journée.

 

L'hygiène des paupières

L’hygiène des paupières consiste à appliquer des compresses d'eau chaude (45°C), suivi d’un massage des paupières et d'une pression manuelle stimulant le clignement des paupières

 

Le Lipiflow

C’est la dernière solution si les larmes artificielles sont inefficaces. Il s’agit d’un système à pulsations thermiques indolores permettant de déboucher les canaux excréteurs des glandes de Meibomius et relancer la sécrétion de larmes. Le coût de ce traitement varie de 300 à 600 € par œil. Il doit être renouvelé tous les 12 mois à 18 mois. Le type de traitement dépend de chaque ophtalmologie et surtout de la gravité de la maladie. Pour limiter vos dépenses et bénéficier d’un meilleur remboursement, la souscription à une assurance santé est requise. Santors vous aide à comparer les offres en matière d’assurance maladie. Notons que le dernier traitement de la sécheresse oculaire (Lipiflow) n’est pas remboursé par l’Assurance maladie. La sécheresse oculaire est courante, mais on n’y prête pas souvent attention. Prenez les précautions nécessaires pour protéger vos yeux ! Consultez immédiatement un médecin si vous avez un des symptômes précédemment cités.

Ces articles pourraient également vous intéresser !

Tout savoir sur la migraine ophtalmique

La migraine ophtalmique peut rapidement devenir invalidante sans traitement adapté. On vous expl…

Les différences entre l’arthrose et l’arthrite

L’arthrose et l’arthrite sont deux pathologies distinctes qui touchent de nombreuses personnes e…

Tout savoir sur la diverticulite

La diverticulite est une inflammation à priori bénigne mais qui peut provoquer des problèmes plu…

Tout savoir sur les calculs rénaux

Pathologie courante qui affecte environ 10 % des Français, les calculs rénaux peuvent être sourc…

Tendinite de l'épaule : que faut-il faire en cas de douleur ?

Vous souffrez d’une tendinite de l’épaule ? Découvrez les différents symptômes d’une tendinite e…

Soigner le zona : ce qu’il faut savoir

Le zona est une maladie redoutée qui provoque de vives douleurs. On vous fait découvrir les trai…

Découvrez les tarifs des assurances santé 2022 pratiqués dans votre région et comparez ! Découvrez les tarifs des assurances santé 2022 Télécharger le guide