Accueil > Les médicaments > Les seniors et les médicaments

Les seniors et les médicaments

Définition et principe de la polymédication chez les seniors

La polymédication est le nom attribué à la prise de médicament supérieur à cinq (05) par jour. Elle peut aussi se définir comme la médicamentation cliniquement non indiquée. Le cas de polymédication est directement relié aux seniors, du fait que leur santé se détériore à partir de 60 ans et que des maladies surviennent généralement. La prise de médicament est utile, surtout si vous avez des problèmes de santé. C’est pour cela qu’il faut consulter des professionnels de la santé si vous vous sentez mal.

Quand vous prenez de l’âge, des maladies tel que : le diabète, l’hypertension, l’ostéoporose, l’anxiété et les problèmes de sommeil surviennent à 90 % du temps. D’où le fait qu’une personne âgée peut être porteurs de plusieurs maladies à la fois. Dans ce cas-là, la prise de médicament est nécessaire. Une personne de grand âge peut en moyenne prendre par jour 5 médicaments différents pour 5 problèmes différents. C’est assez courant, et ça devient comme une habitude. Il y a des moments ou la personne est confronté à un nouveau souci médical. Par conséquent, il reçoit ainsi une autre ordonnance supplémentaire.

Selon l’Institut National de Consommation (INC) , sur 449 000 seniors de plus de 65 ans, près de ⅓, soit 155 000 personnes, sont « polymédiquées » Les chiffres rapportés stipulent que les personnes âgées consomment 14 médicaments en moyenne par jour, puis 7 au minimum. Ces chiffres sont vraiment alarmants. Bien que la médicamentation soit bénéfique en cas de maladie, une surconsommation peut aussi être tragique. Plus de 130 000 hospitalisations annuel sont liés à la prise excessive de médicament. Et on dénombre 7 500 décès par an parmi les plus de 65 ans selon l'Assurance maladie.

« Le magazine » a interviewé Simon, un senior de 82 ans, un diabétique sensé prendre 13 médicaments par jour mais qui confie n’en prendre que 6 ou 7. La prise de médicament peut être vraiment étouffante et lassante au fil du temps. Simon en est bien la preuve, il en prend moins que ce qu’il lui est prescrit. La surmédication chez les seniors est souvent une contrainte et comporte de nombreux risques.  

 

Réponses aux besoins médicamenteux des seniors

Nos proches seniors consomment en moyenne plus de 5 à 14 médicaments différents par jour. C’est inévitable et indispensable à leur bien- être. C’est pourquoi, nous vous conseillons de surveiller attentivement ces prises de médicament. Par exemple, voici une liste d’habitude que vous pouvez adopter

  • Premièrement, faites une liste de tous les médicaments que votre proche âgé reçoit et vérifier à quoi ils servent précisément.
  • Ensuite, pour un médicament qui vise à contrôler ou réduire un symptôme, vérifiez s’il est efficace. De plus, faites régulièrement des contrôles par vous-même.
  • Puis, identifiez si un médicament que votre proche reçoit est sans danger. Et soyez attentifs aux signes de traitement exagérer, notamment pour le diabète et l'hypertension.
  • Enfin, surveillez s'il y a interaction entre les médicaments reçus pour éviter tout danger. Ces consignes sont très importantes, vous remarquerez que c’est assez bénéfique lorsque vous les essaierez. En cas de doute, n’hésitez pas à faire appel à un professionnel de santé.

Lorsqu’un senior rencontre des problèmes de santé outre ceux qu’il a déjà, le médecin attribue une autre prescription médicale en rapport avec sa maladie. Dans ce cas-là, vous devrez expliquer au médecin la situation. Ce dialogue permettra au docteur d’ajuster les doses, de vous conseiller sur la façon de prendre les médicaments. Tout cela dans le but d’éviter tout risque néfaste pour la santé. Selon Gérard Raymond, président de la Fédération française des diabétiques, « il faut une vraie coordination entre les médecins » ainsi qu’un « vrai dossier médical partagé » afin d’alléger les ordonnances. La meilleure option, c’est de faire en sorte de répondre strictement au besoin médicamenteux des seniors. Pour cela, la communication sera nécessaire.

D’un autre côté, il est très important de faire attention aux mélanges des médicaments. Par exemple, dans le cas d’un senior cumulant plus de 5 maladies, il aura plus de cinq prescriptions médicales différentes. Dans ce cas-là, nous vous conseillons de mettre votre médecin au courant. Toutes les informations lui seront nécessaires afin de mieux vous aider. Votre médecin sera en mesure d’identifier quels médicaments ne vont pas ensemble. Les mélanges inappropriés de médicament peuvent causer des accidents graves sur la santé fragile des seniors. Par exemple les chutes, les hémorragies, les problèmes rénaux ou même la mort précoce. « Attention au mélange et au cocktail », déballe Claude Rambaud, de France Assos Santé. Vous devez prendre en compte que les médicaments sauvent des vies, mais qu’il faut éviter d’en abuser. Toutes bonnes choses se consomment avec modération !

 

Adapter l’alimentation des seniors

L’alimentation devient de plus en plus importante lorsqu’on prend de l’âge. Vous devez adopter une alimentation équilibrée, varié et riches en éléments nutritifspour renforcer votre corps. Vous êtes âgé ? Ou du moins vous souhaitez prendre soin d’un senior ? Suivre ces conseils vous sera utile. Pour les personnes âgées, il est important d'adapter leur corps à un régime alimentaire très stricte. Cela commence par la prise d'au moins 3 repas journaliers, lematin, lemidi et le soir. Ensuite, il faut boire régulièrement tout au long de la journée sans attendre d’avoir soif. Vous pouvez varier avec : de l’eau, du thé, des tisanes, du lait, des jus de fruits, etc.

Prenez des aliments riches en protéines, pour tonifier vos muscles. Nous vous le conseillons pour au moins une fois dans la journée. Ajoutez-y des fruits et des légumes, par exemple, 5 fruits et légumes tout au cours de la journée. Cela vous garantira l'apport nécessaire en fibres, vitamines et sels minéraux. Consommer un produit laitier à chaque repas a l’avantage d’apporter des protéines et une partie du calcium nécessaire. Les féculents à tous vos repas vous apportera de l'énergie. Faite-vous plaisir, donner à votre corps ce dont il a besoin pour rester sain et en bonne santé.

Voici des suggestions de ce que vous pourrez adapter comme alimentation quotidienne.

  • Le matin pour le petit-déjeuner, prenez une boisson (thé, café avec ou sans lait). Ensuite, un produit laitier comme un yaourt. Puis, ajoutez un fruit et un produit céréalier comme du pain accompagné d’un peu de beurre. Et pour finir, un peu de douceur sucré comme la confiture.
  • Le midi pour le déjeuner, prendre 1 à 2 légumes en salades ou crudités. Puis de la viande, du poisson ou œuf avec de l’huile pour l’assaisonnement. Ensuite un produit céréalier et un produit laitier (du pain et du fromage). Sans oublier une portion de fruit. Entre-temps, vous pouvez vous faire une petite collation entre le déjeuner et le dîner, une sorte de goûter. Vous pouvez vous faire une boisson chaude ou un jus de fruit. Accompagnez-le d’un fruit, de pain complet avec un peu de beurre ou des fruits secs.
  • Et le soir pour le dîner, une soupe de légumes ou une salade. De la viande, du poisson ou œuf avec de l’huile pour l’assaisonnement bien sûr. Ajoutez un morceau de fromage avec du pain et consommez un fruit en dessert.

 

Conclusion

Pour résumer, bien veiller et faire attention à sa santé est capital quand on prend de l’âge. C’est pourquoi nous vous tenons au courant de ces informations. La polymédication est inévitable pour les seniors. Consultez vos médecins, dialoguez avec eux, c’est la meilleure option pour éviter tout complication due à la polymédication. En même temps, apprenez à gérer vos besoins médicaux et votre alimentation. Cela pourra vous garantir une bonne santé et être à l’aise dans votre peau. Alors, prenez soin de vous !