Accueil > Les médicaments > Présentation du médicament

Présentation du médicament

L’éliquis est un médicament qui doit être administré par voie orale. Composé principalement d’apixaban, l’éliquis se présente sous forme de comprimé de 2,5 mg et 5 mg. Découvrez dans cet article les détails de ce médicament : ses indications, sa posologie, son mode d’administration, ses contre-indications, etc.

ctes :

  • Eliquis 2,5 mg : comprimé de couleur jaune, de forme ronde, ayant un nombre gravé « 893 » sur une face et « 2 ½ » sur l’autre. Comme son nom l’indique, ce comprimé contient 2,5 mg d’apixaban.
  • Eliquis 5 mg : comprimé de couleur rose, de forme ronde, ayant un nombre gravé « 894 » sur une face et « 5 » sur l’autre face. Comme son nom l’indique, ce comprimé contient 2,5 mg d’apixaban.

 

Pour quelles pathologies l’Eliquis est-il prescrit ?

Médicament composé essentiellement d’apixaban, l’Eliquis est classé dans la catégorie des médicaments anticoagulants. Ces derniers ont pour but d’empêcher l’apparition de caillots dangereux au niveau des vaisseaux sanguins en réduisant la faculté du sang à se coaguler.

L’Eliquis est utilisé pour prévenir de l’apparition de caillots sur les patients ayant fait l’objet d’une chirurgie pour le remplacement total du genou ou de la hanche. Il est aussi utilisé pour empêcher les risques d’accident vasculaire cérébral ou l’AVC, ainsi que l’apparition de caillots chez les individus touchés de fibrillation atriale non valvulaire ou fibrillation auriculaire.

Ce médicament est aussi prescrit pour les patients pouvant présenter un ou certains de ces facteurs de risques suivants :

  • Ayant été sujet à des AVC dans les périodes antérieures,
  • Ayant eu un accident ischémique transitoire,
  • Étant hypertendu,
  • Ayant plus de 75 ans,
  • Étant atteint d’une insuffisance cardiaque symptomatique de classe NYHA ≥ II
  • Étant diabétique.

Ce médicament est aussi recommandé pour le traitement des caillots et pour la prévention de leur formation au niveau des jambes, appelés aussi « thrombose veineuse profonde » (TVP) ou au niveau des poumons, appelés « embolie pulmonaire » (EP). Ce médicament est indiqué aussi pour le traitement de l’embolie pulmonaire et la récidive de celle-ci chez une personne adulte.

Mais sachez que votre médecin peut vous prescrire ce médicament sans que vous ne présentiez l’un des cas d’utilisation cités précédemment. Si vous avez des incertitudes sur le fait d’utiliser ce médicament, il est impératif de consulter le médecin prescripteur. Cependant, évitez d’interrompre le traitement sans l’aval du médecin.

Même si d’autres personnes présentent les mêmes symptômes que les vôtres, il est vivement déconseillé de leur donner ou de leur recommander ce médicament. Seul un médecin est à même de le faire.

 

Mode d’administration de l’Eliquis

Ce médicament est administré par voie orale, instantanément. Il est conseillé de le prendre avec de l’eau, au moment, après ou avant les repas.

Pour les patients incapables d’avaler le comprimé sous sa forme d’origine, ils peuvent réduire les comprimés en poudre et les diluer dans de l’eau, de la compote, du jus ou aussi le lier avec du dextrose à 5 %. L’administration se fera à l’aide d’une sonde nasogastrique.

 

Posologie de l’Eliquis

 

Posologie pour les patients ayant fait l’objet de chirurgie pour la pose d’une prothèse de la hanche ou du genou.

Pour ce type de patient, la dose conseillée est de 2,5 mg, deux fois en une journée : une prise le matin et une le soir. Ces prises doivent être espacées de 12 heures environ. La première prise du médicament est souvent effectuée 12 à 24 heures après de l’intervention chirurgicale.

Selon le cas, un patient ayant subi une chirurgie pour la pose d’une prothèse de la hanche doit prendre ce médicament, d’une manière générale, pendant une durée allant de 32 à 38 jours. Pour le cas d’un patient ayant subi une pose d’une prothèse du genou, il doit prendre ce médicament pendant 10 à 14 jours successifs.

 

Posologie pour empêcher les accidents vasculaires cérébraux

Afin d’éviter les accidents vasculaires cérébraux ainsi que l’apparition des caillots au niveau des vaisseaux sanguins pour les patients touchés par la fibrillation atriale non valvulaire ou fibrillation auriculaire, la dose conseillée est de 5 mg, deux fois en une journée : une prise le matin et une le soir.

Ces prises doivent être espacées de 12 heures environ. La dose prescrite est plus faible pour les trois cas suivants :

  • Si le patient est atteint de troubles rénaux
  • S’il a plus de 80 ans
  • S’il pèse en dessous de 60 kg.

 

Posologie pour le traitement d’une thrombose veineuse profonde (TVP)

En ce qui concerne le traitement d’une thrombose veineuse profonde (TVP) ou d’une embolie pulmonaire (EP) ou pour empêcher leurs récidives, la dose indiquée, de manière habituelle, est de 10 mg, administrée deux fois quotidiennement, pendant une période de 7 jours.

Si le médicament a été prescrit pour empêcher une thrombose veineuse profonde ou une embolie pulmonaire, la dose conseillée est de 5 mg, prise deux fois quotidiennement sur une période de 6 mois. Les doses doivent être espacées de 12 heures.

Pour tous les cas cités ci-dessus, le médecin prend en compte d’un certain nombre de facteurs pour définir la dose nécessaire pour le traitement d’un patient précis, à savoir sa condition de santé, son poids et aussi l’administration d’autres médicaments. Il est impératif de ne pas changer la dose du médicament sans avoir consulté votre médecin.

En cas d’oubli du médicament, il faut reprendre le traitement dès que possible. Si vous êtes proche de l’heure de la prise suivante, ne prenez plus en compte la dose oubliée et reprenez la posologie habituelle. Il est interdit de prendre une dose doublée à la suite d’un oubli pour la compléter. En cas de doute sur la marche à suivre, après avoir oublié une dose, il est conseillé de demander l’avis du médecin.

 

Les effets indésirables possibles de l’Eliquis

Plusieurs médicaments peuvent occasionner des effets secondaires. Un effet secondaire est une réaction non désirée à un médicament pris à des doses habituelles. Cet effet peut être sans gravité, ou au contraire, important. Il peut aussi être passager ou définitif.

Les effets secondaires qui seront cités dans cette section n’ont pas été éprouvés par tous les patients ayant pris ce médicament. Si des craintes concernant les effets secondaires occasionnés par ce médicament se présentent, il est conseillé d’en parler au médecin et de voir avec lui les risques et les avantages liés à son utilisation.

Parmi les personnes ayant utilisé ce médicament, au moins 1 % ont indiqué avoir eu les effets secondaires cités plus bas. Nombreux parmi ces effets secondaires peuvent être traités et certains cessent d’apparaître au fil du temps.

En cas d’apparition des effets secondaires comme la sensation de nausée, l’hémorragie ou le saignement, il est impératif de consulter un médecin pour savoir s’ils sont importants ou occasionnent des gênes. Les pharmaciens peuvent probablement octroyer des conseils sur les mesures à prendre.

Pour les effets secondaires cités dans la liste suivante, ils ne se présentent que rarement, mais leur apparition peut causer des problèmes importants si le patient n’a pas consulté un médecin ou n’a pas reçu les soins médicaux appropriés.

Il est important d’aviser votre médecin si l’un ou plusieurs des effets secondaires suivants se présentent :

  • Une hémorragie au niveau de l’entaille chirurgicale.
  • Une ou des apparitions de saignement ou d’hémorragie, comme le saignement au niveau des gencives ou du nez, la présence de selles noires ou de saignement au niveau rectal. Du sang peut aussi apparaître dans les expectorations ou l’urine. Des plaies ou des blessures peuvent saigner abondamment.
  • Des symptômes liés à l’anémie qui se distinguent par une grosse fatigue et un teint pâle.
  • Des symptômes alloués à une diminution de la pression artérielle, comme des palpitations, des vertiges et des pertes de connaissances.
  • Des symptômes relatifs à un trouble hépatique, comme les sensations de nausée, entraînant même des vomissements, des démangeaisons sur diverses parties du corps, des selles claires, une urine foncée, des yeux et une peau jaunâtre, une perte de poids, une sensation d’inappétence.
  • Des symptômes liés à une hémorragie ou un saignement d’origine indéterminée, comme des gonflements ou des ecchymoses sans cause précise, un teint pâle, des vertiges, des migraines, une sensation de fatigue.

Il est impératif d’interrompre la prise du médicament et de demander des soins médicaux appropriés si les réactions citées ci-après apparaissent :

  • Apparition de réactions allergiques, comme les troubles respiratoires, gonflement au niveau du visage, gonflement des parois de la gorge, gonflement de la langue ou des lèvres.
  • Des signes liés à un saignement ou une hémorragie de l’estomac, comme des selles sombres ou ensanglantées, des crachats sanglants, des vomissures sanglantes ou de matières noirâtres.

D’autres effets secondaires peuvent apparaître chez d’autres patients. Dans le cas d’apparition de signes ou de symptômes pouvant occasionner des incertitudes pendant l’utilisation du médicament, il est impératif de consulter un médecin et de demander son avis sur les mesures à prendre, ainsi que la poursuite ou non du traitement.

 

Contre-indications de l’Eliquis

Éventuellement, évitez de prendre ce médicament dans les cas suivants :

  • Une réaction allergique à l’apixaban ou à l’un des composants du médicament
  • Une lésion capable de présenter un écoulement sanguin, par exemple, lorsque le patient présente un saignement au niveau du cerveau dans les 6 mois antérieurs, s’il présente une lésion au niveau du cerveau ou de la moelle épinière, s’il présente des malformations au niveau des vaisseaux sanguins...
  • Une maladie hépatique liée à une coagulopathie et à une probabilité élevée de saignement
  • Une prise d’un ou de plusieurs autres médicaments anticoagulants, à savoir de la warfarine, du fondaparinux, de l’enoxaparine, du dabigatran, du daltéparine. Sauf dans le cas où le médecin a opté pour le remplacement de l’apixaban avec l’un de ces médicaments mentionnés précédemment.
  • Le traitement avec d’autres médicaments comme le ritonavir, le voriconazole, le kétoconazole, le posaconazole ou l’itraconazole.
  • Un saignement sans interruption comme une maladie gastrique entraînant des saignements ou aussi d’autres maladies ou pathologies pouvant occasionner un accroissement du risque de saignement.

 

Mises en garde et précautions d’emploi de l’Eliquis

Avant l’utilisation d’un médicament, il est impératif d’aviser le médecin des pathologies, des affections médicales ou des réactions allergiques que le patient peut présenter. Il est aussi très important de lui énoncer tous les médicaments que le patient prend et les autres informations utiles autour de la santé du patient.

Il est indispensable que les femmes informent le médecin si elles sont en période de grossesse ou d’allaitement. Ces éléments agissent sur l’utilisation du médicament.

 

Maladie rénale

Ce médicament est fortement déconseillé aux patients présentant des troubles importants de la fonction rénale. Il est aussi vivement déconseillé de l’utiliser sur les patients traités par dialyse.

Si le patient est atteint d’une maladie rénale, il est impératif d’en discuter avec le médecin pour que ce médicament n’influence pas sur la maladie. Il est aussi nécessaire de discuter sur l’éventualité des suivis médicaux appropriés en cas d’administration de ce médicament.

 

Maladie hépatique

Ce médicament n’est pas conseillé aux patients présentant une maladie hépatique. Il est impératif d’en discuter avec le médecin pour que ce médicament n’influence pas sur la maladie. Il s’avère aussi nécessaire de discuter des éventuels suivis médicaux appropriés suivant l’administration de ce médicament.

 

Risque d’hémorragie ou de saignement élevé

Si le patient est touché par un trouble ou une maladie pouvant entraîner un accroissement du risque de saignement, il faut en discuter avec le médecin pour que ce médicament n’influence en aucun cas sur la maladie. L’éventuel suivi médical lors de l’administration de ce médicament est également à prévoir.

La rétinopathie peut faire partie de ces maladies entraînant des risques élevés de saignement. Cette dernière se caractérise par :

  • Des troubles situés au niveau des vaisseaux sanguins sur la partie postérieure de l’œil
  • Une hypertension artérielle significative
  • L’existence antérieure ou actuelle d’un ulcère au niveau des intestins ou de l’estomac
  • Un accident vasculaire cérébral (AVC) survenu récemment
  • Une affection ayant exigé une chirurgie au niveau de l’œil, de la moelle épinière ou du cerveau.

 

Utilisation de cathéters épiduraux ou spinaux

Ce médicament est déconseillé pour les patients chez qui des cathéters épiduraux ou spinaux sont mis en place. Il est aussi déconseillé de le prendre durant les prochaines 5 heures du retrait de cathéters épiduraux ou spinaux. Les patients bénéficiant d’analgésique, par le biais d’un cathéter péridural, ne doivent pas prendre ce médicament.

 

Utilisation de valves cardiaques

Aucune étude n’a été menée sur le caractère inoffensif ou sur l’efficacité de ce médicament sur les patients ayant des prothèses valvulaires cardiaques. Par ailleurs, aucune étude n’a été menée sur les patients touchés par le rhumatisme cardiaque grave. Ce médicament n’est pas conseillé pour les patients ayant ce genre de maladie.

 

Femme enceinte

Aucune étude n’a été menée sur le caractère inoffensif ou sur l’efficacité de ce médicament sur les femmes enceintes. Cependant, l’utilisation de ce médicament est déconseillée pendant la période de grossesse. Si pendant l’utilisation de ce médicament, une grossesse survient, il est impératif d’aviser rapidement le médecin.

 

Allaitement

Aucune étude n’a été menée pour savoir si ce médicament se retrouve dans le lait maternel. Si une patiente prend ce médicament durant la période d’allaitement, le bébé peut subir les effets occasionnés par celui-ci. Il est impératif de consulter le médecin pour déterminer la poursuite ou non de l’allaitement.

 

Enfants et adolescents moins de 18 ans

Aucune étude n’a prouvé le caractère inoffensif ou l’efficacité de ce médicament sur les enfants et sur les adolescents âgés moins de 18 ans. L’utilisation de ce médicament n’est pas conseillée aux personnes ayant ces tranches d’âge.

 

Précaution d’emploi pour les personnes âgées

Les personnes âgées présentent un risque potentiellement élevé d’hémorragie. Vous devez donc faire preuve de prudence si vous comptez prendre ce médicament avec de l’acide acétylsalicylique (AAS), car cela présente un risque élevé d’hémorragie. Il est impératif d’aviser rapidement le médecin lors d’apparition de saignement d’origine inconnue ou d’ecchymose.

 

Comment conserver et se débarrasser de l’Eliquis ?

Ce médicament doit être conservé dans un endroit sec à température ambiante. Il est impératif de le mettre hors de la portée des enfants.

Ce médicament ne doit pas être jeté dans un évier, dans les cuvettes des toilettes ou dans les égouts. Par ailleurs, il ne doit pas être non plus mis avec les ordures ménagères. Il est judicieux de demander au pharmacien la manière appropriée pour se défaire des médicaments périmés ou qui ne sont plus utilisés.

 

Les interactions de l’Eliquis avec d’autres médicaments

Ce médicament contient de l’apixaban qui est son principe actif. Ce dernier pourrait interagir avec les agents cités ci-après :

  • L’acide aminosalicylique
  • L'acide acétylsalicylique (AAS)
  • Le vérapamil, le nifépidine, le diltiazem, l’amlopidine qui sont des antagonistes du calcium
  • Les acides gras riches en oméga-3
  • Les antibiotiques macrolides comme l’érythromycine ou le clarithromycine
  • Les antifongiques dont les noms se terminent par le mot « azole » comme le voriconazole, le kétoconazole ou l’itraconazole
  • Les héparines et les héparines possédant un poids moléculaire faible comme la tinziparine, l’enoxaparine ou aussi la daltéparine
  • L’enzalutamide
  • La dronédarone
  • La doxorubicine
  • Le dipyridamole
  • La dexaméthasone
  • Le déférasirox
  • Le dabigatran
  • La cyclosporine
  • Le conivaptan
  • Le clopidogrel
  • Le carvédilol
  • La carbamazépine
  • Le bosentan
  • Le bocéprévir
  • Le bicalutamide
  • L'aprépitant
  • Les inhibiteurs de la tyrosine kinase comme, par exemple, le dabrafénib, l’imatinib ou la dasatinib
  • Les inhibiteurs de la protéase du VIH comme le saquivinir le ritonavir, l’indinavir ou l’atazanavir
  • La néviparine
  • L’étravirine
  • L’éfavirenz
  • La délavirdine
  • Les ISRS ou inhibiteurs sélectifs de recaptage de la sérotonine comme la setraline, la paroxétine, la fluoxétine et le citalopram ;
  • La pamplemousse et son jus
  • Les AINS ou anti-inflammatoires non stéroïdiens comme le diclofénac, l’ibuprofène ou le naproxène
  • Le lomitapide
  • Les œstrogènes comme l’éthinyloestrdiol
  • L'obinutuzumab
  • La néfazodone
  • Le modafini
  • Le mitotane
  • Le millepertuis
  • La mifépristone
  • Le métronidazole
  • La méfloquine
  • Les produits à base d’herbes pouvant accroître les saignements comme le ginseng, la camomille, la griffe de chat, l’angélique de Chine ou aussi l’ail
  • Les progestatifs comme, par exemple. la noréthindrone, lévonorgestrel, le diénogest, la médroxyprogestérone
  • Le tocilizumab
  • Le ticagrélor
  • Le ténofovir
  • Le siméprévir
  • Le rivaroxaban
  • La warfarine
  • La ticlopidine
  • La rifampine
  • La rifabutine
  • La quinine
  • La quinidine.

Il est impératif de signaler le médecin si l’Eliquis est utilisé avec l’un ou plusieurs de ces médicaments. Après avoir avisé votre médecin, ce dernier peut :

  • Vous dire ne plus prendre l’un des médicaments
  • Substituer l’un des médicaments
  • Changer la façon de prendre l’un des médicaments ou même les deux
  • Ne faire aucune modification.

Une interaction entre deux médicaments ne nécessite pas systématiquement la suspension de la prise de l’un de ces médicaments. Il est toujours indispensable de solliciter le médecin en cas d’éventuelles interactions médicamenteuses.

Il est fort possible que d’autres médicaments, en dehors de ceux cités précédemment, puissent avoir des interactions avec ce médicament. Il est impératif de toujours aviser le médecin sur tout ce que le patient prend, que ce soit des médicaments prescrits sur ordonnance ou vendus librement. Il en est de même pour les produits à base de plantes médicinales.

Il est aussi nécessaire d’indiquer les produits supplémentaires pris par le patient comme le tabac (nicotine), l’alcool, les stupéfiants et même la caféine. Ces produits peuvent influencer les effets de plusieurs médicaments. Ainsi, il est indispensable que le médecin ayant prescrit l’Eliquis prenne connaissance des produits consommés par le patient.

 

La Sécurité sociale propose un taux de remboursement s’élevant à 65 % pour le médicament Eliquis (apixaban). Pour bénéficier d’une meilleure prise en charge des frais médicaux, souscrivez à une mutuelle santé. Santors vous aide à faire le bon choix !