Accueil > Les médicaments > Quels sont les différents antimigraineux ?

Quels sont les différents antimigraineux ?

Les antalgiques pour calmer les douleurs dues à la migraine

Une céphalée se caractérise souvent par une sensation douloureuse dans le crâne. Cela a souvent pour origine une perturbation neurologique ou encore des facteurs environnementaux défavorables (trop de lumière, fatigue oculaire, etc.). Dès l’apparition des premiers signes, la prise de quelques médicaments en vente libre peut apaiser le trouble :

  • L’acide acétylsalicylique également connu sous le nom commercial d’aspirine. Ce principe actif stoppe la production de l’hormone responsable des messages de « douleur » transmis aux récepteurs dans le cerveau.
  • L’acétaminophène ou paracétamol, le médicament le plus prescrit en France selon le Ministère de la Santé. La molécule inhibe les récepteurs impliqués dans la perception de la douleur.

Le respect de la posologie indiquée est primordial pour éviter un surdosage. En cas de doute, mieux vaut consulter un spécialiste de la santé.

 

Les anti-inflammatoires non stéroïdiens (AINS) pour vaincre la migraine passagère

Une migraine s’explique le plus souvent par une inflammation du système nerveux. Pour calmer la douleur, il convient de prendre de : 

  • L’Ibuprofène : la molécule présente dans le médicament est efficace contre les douleurs de faibles intensités. Néanmoins, sa prise présente quelques risques notamment sur le système circulatoire. En effet, il peut causer le déséquilibre au niveau de la tension artérielle.
  • Le diclofenac : ce médicament peut soulager rapidement la migraine en veillant au respect du dosage. Il aide aussi à réduire les nausées ainsi que les vomissements grâce à son action antispasmodique que peuvent provoquer des céphalées.

Dans la plupart des cas, il convient de tester chaque anti-inflammatoire l’un après l’autre pour conclure sur son « inefficacité ». À noter que le suivi d’un médecin neurologue est fortement recommandé pour trouver les traitements fiables contre la migraine, car chaque cas est unique.

 

Les triptans pour une action rapide et efficace

Les triptans sont considérés comme des médicaments spécifiques à la crise migraineuse. Ces traitements sont obtenus par prescriptions médicales et ne sont pas en vente libre. Ils agissent sur la sérotonine (récepteurs) afin de dilater les vaisseaux sanguins. Le sang circule alors normalement au sein du cerveau diminuant ainsi les symptômes des céphalées.

La prise de ce type de traitements est soumise à un suivi rigoureux de la part du médecin. En effet, ils présentent des risques et des effets secondaires qui peuvent s’avérer importants.

À titre indicatif, il convient de faire attention à l’abus médicamenteux. En effet, le recours à l’automédication peut se révéler contreproductif, voire dangereux. La consultation d’un spécialiste demeure ainsi une des meilleures solutions face à ce problème. 

 

La prise en charge des antimigraineux par la Sécurité sociale

Sachez que le taux de remboursements par la Sécurité sociale varie en fonction du type de médicaments et du type de maladie. Par exemple, la consultation d’un neurologue est prise en charge à hauteur de 70 % sur le tarif conventionné.

Si vous prenez souvent des antalgiques sans ordonnance dans une pharmacie, ils ne seront pas remboursés. En effet, la Sécurité sociale refuse de payer les traitements à prescription facultative les considérant comme des soins pour des symptômes légers. Néanmoins, certaines assurances santé peuvent rembourser ces types de traitement. Raison pour laquelle il est conseillé de comparer les devis.