Accueil > Les médicaments > Les médicaments sans ordonnance : tous nos conseils

Les médicaments sans ordonnance : tous nos conseils

Quels sont les différents types de médicaments sans ordonnance ?

Il est compliqué de classifier les différents médicaments en vente libre en raison de leur nombre et de leurs diversités. Cependant, l’Organisation mondiale de la santé propose une catégorisation à base thérapeutique et chimique

  • Les analgésiques, les anesthésiques et les antalgiques (diclofenac, aspirine, paracétamol…) qui regroupent des traitements visant à réduire la perception de la douleur.
  • Les laxatifs qui stimulent les intestins pour favoriser l’expulsion des selles.
  • Les agents antithrombotiques qui réduisent les risques de crises cardiovasculaires en empêchant la formation de caillot de sang dans le système circulatoire.
  • Les antiacides pour soigner les problèmes digestifs comme les brûlures d’estomac.
  • Les préparations contre la toux et le rhume éliminant les mucus présents dans les voies respiratoires en cas de grippes ou encore de pneumonie.
  • Les antihistaminiques qui atténuent les réactions allergiques comme les démangeaisons ou les écoulements nasaux.
  • Les dermatologiques vendues sous forme de crème ou encore de lotion, ayant pour but de soulager les irritations cutanées ou encore les douleurs musculaires ou articulaires.
  • Les préparations pour la gorge (sprays, pastilles…) soulageant les inflammations dans les voies aériennes.
  • Les décongestionnants nasaux qui dégagent le nez pour mieux respirer.
  • Les antidiarrhéiques qui participent au rééquilibrage de la flore intestinale et à l’amélioration du processus digestif.

 

Quelles sont les précautions à respecter en cas de recours aux médicaments sans ordonnance ?

Les médicaments en vente libre présentent une faible toxicité. Cependant, il vaut mieux être prudents et : 

  • Suivre la posologie sur les étiquettes qui indiquent le mode d’administration ainsi que le dosage. Celles-ci préviennent aussi de certains effets indésirables du médicament.
  • Vérifier la liste des molécules présentes : on parle des principes actifs du médicament. Certains d’entre eux peuvent s’avérer dangereux en cas de combinaison avec d’autres traitements en cours.
  • Utiliser le dispositif de dosage fourni avec le médicament : grâce à cet outil, le risque de surdosage est réduit.
  • Vérifier auprès de votre médecin s’il n’existe pas de considérations médicales avec le médicament en vente libre : certains traitements sans ordonnance peuvent interagir avec certains facteurs comme le tabagisme, l’alcoolisme ou encore le régime alimentaire.
  • Ne pas en prendre si c’est contre-indiqué : certains soins sans ordonnance sont tout simplement interdits pour des catégories de personnes (femmes enceintes, allaitantes, personnes ayant une maladie chronique…).

 

Puis-je acheter sans crainte des médicaments sur Internet ?

En France, la commercialisation des médicaments sur la toile est possible depuis le 2 janvier 2013. Néanmoins, seuls les soins à prescription médicale facultative sont concernés par ces mesures. Cette activité est réservée aux pharmaciens bénéficiant d’une autorisation de l’Agence régionale de santé.

Avant d’acheter un médicament sur Internet, consultez le site du vendeur. Vérifiez s’il fait partie des pages agréées par le Ministère de la Santé et celui de l’Ordre des pharmaciens.

Sachez que selon le rapport de l’OMS en 2018, de nombreux médicaments falsifiés sont commercialisés en ligne. Les substances qu’ils contiennent peuvent être mal dosées ou absentes. Ce qui expose ceux qui en prennent à un risque important.

 

Quid de la prise en charge des médicaments sans ordonnance ?

Les soins liés à l’automédication ne sont pas pris en compte par la Sécurité sociale. Cela est dû au fait qu’il s’agisse de traitements liés à des symptômes légers comme un rhume ou une fatigue passagère…

 

Conclusion

Certaines mutuelles santé proposent des prises en charge plus ou moins intéressantes. Pour trouver la mutuelle adéquate, n’hésitez surtout pas à comparer les formules grâce à Santors. En quelques minutes, vous obtiendrez des résultats exploitables et bien lisibles.

 

Sources :

https://www.shop-pharmacie.fr/medicaments/
https://www.who.int/fr/news-room/fact-sheets/detail/substandard-and-falsified-medical-products