Accueil > Les médicaments > Tout savoir sur le Zolpidem

Tout savoir sur le Zolpidem

Pour quelles pathologies le Zolpidem est-il prescrit ?

Le Zolpidem est indiqué pour traiter différents troubles du sommeil chez l’adulte, plus particulièrement l’insomnie. Ce médicament aide pour un endormissement rapide et vous rend moins susceptible de vous réveiller pendant la nuit.

Le Zolpidem appartient à une classe de médicaments appelés sédatifs hypnotiques. Ses principes actifs agissent sur le cerveau en réduisant l’activité cérébrale pour produire un effet calmant, ce qui favorise le sommeil.

De manière plus spécifique, le Zolpidem est recommandé pour le traitement à court terme de l’insomnie. Ce dernier dure généralement entre deux et six semaines, pour le les cas de troubles sévères du sommeil, qu’il s’agisse d’insomnie occasionnelle ou transitoire.

 

Mode d’administration et posologie du Zolpidem

Le Zolpidem est un médicament prescrit uniquement sur ordonnance qui se présente sous forme de comprimé oral et de spray oral. Le mode d’administration et la posologie seront donc différents selon la forme de Zolpidem prescrite. Mais il y a aussi d’autres critères à prendre en compte.

 

Le mode d’administration

Comme indiqué précédemment, le Zolpidem se présente sous la forme de comprimé oral et de spray oral. L’administration du Zolpidem se fait donc toujours par voie orale.

Le comprimé se présente sous trois formes :

  • Comprimé à libération immédiate (à avaler),
  • Comprimé à libération prolongée (à avaler),
  • Comprimé sublingual (à placer sous la langue).

La formulation à libération immédiate disperse instantanément le médicament dans le corps. Le comprimé à libération prolongée se libère lentement dans le corps tandis que le comprimé sublingual se dissout assez rapidement sous la langue.

  • Les comprimés à libération immédiate et les comprimés sublinguaux seront prescrits si vous avez du mal à vous endormir.
  • Les comprimés à libération prolongée, quant à eux, sont utilisés si vous avez du mal à vous endormir ou à rester endormi.
  • Les comprimés sublinguaux dits « à faible dose » (1,75 mg et 3,5 mg) seront plutôt utilisés si vous vous réveillez au milieu de la nuit et que vous avez du mal à vous rendormir.

 

La posologie

La posologie d’un traitement au Zolpidem dépendra de plusieurs facteurs. Ceux-ci incluent :

  • La forme d’insomnie dont vous souffrez,
  • Votre âge et votre sexe,
  • La forme de Zolpidem prescrite par le médecin,
  • D’autres conditions médicales dont vous pouvez souffrir, comme des problèmes au foie.

En règle générale, votre médecin vous prescrira une faible dose et l’ajustera au fur et à mesure pour atteindre la dose qui vous convient.

Les informations suivantes décrivent les dosages couramment utilisés ou recommandés. Quoi qu’il en soit, respectez toujours la dose prescrite par votre médecin. Ce dernier déterminera la meilleure posologie en fonction de vos besoins.

 

Posologie en cas d’insomnie avec difficulté à s’endormir (tous les comprimés génériques)

 

Pour les adultes de 18 à 64 ans

  • Dose de départ : 5 mg pour les femmes et 5 mg ou 10 mg pour les hommes, à prendre juste avant de se coucher ;
  • Augmentation du dosage : votre médecin peut augmenter votre posologie à 10 mg par jour si la dose de 5 mg n’est pas efficace ;
  • Dose quotidienne maximale : 10 mg une fois par jour à prendre juste avant de se coucher.

 

Pour les seniors de 65 ans et plus

  • 5 mg une fois par jour à prendre avant le coucher ;
  • Le foie d’un adulte plus âgé ne fonctionne pas aussi bien qu’avant. Cela peut amener son corps à assimiler les médicaments plus lentement. Par conséquent, une plus grande partie d’un médicament reste dans le corps plus longtemps. Cela augmente le risque d’effets secondaires. Si c’est votre cas, votre médecin peut vous administrer une posologie réduite ou un traitement différent. Cela peut aider à empêcher ce médicament de trop s’accumuler dans votre corps.

 

Posologie en cas de difficulté à s’endormir ou à rester endormi (comprimés oraux génériques à libération prolongée uniquement)

 

Pour les adultes de 18 à 64 ans

  • Posologie de départ : 6,25 mg pour les femmes et 6,25 mg ou 12,5 mg pour les hommes ;
  • Augmentation de la posologie : possible augmentation à 12,5 mg par jour ;
  • Dose quotidienne maximale : 12,5 mg une fois par jour.

 

Pour les seniors (65 ans et plus), une dose de 6,25 mg une fois par jour suffit.

 

Posologie en cas de troubles du sommeil après le réveil (comprimés sublinguaux génériques à faible dose uniquement)

 

Pour les adultes de 18 à 64 ans

  • Posologie de départ : 1,75 mg pour les femmes et 3,5 mg pour les hommes, à prendre une fois par nuit au besoin. Prenez ce médicament uniquement lorsque vous avez du mal à vous rendormir après vous être réveillé au milieu de la nuit. De plus, ne prenez ce médicament que lorsque vous avez au moins 4 heures avant de vous réveiller ;
  • Augmentation de la posologie : si vous êtes un homme et que vous avez commencé la posologie à 1,75 mg, votre médecin peut augmenter votre posologie à 3,5 mg par jour ;
  • Dose quotidienne maximale : 1,75 mg par jour pour les femmes et 3,5 mg par jour pour les hommes.

 

Pour les seniors (65 ans et plus), 1,75 mg pris une fois par nuit uniquement au besoin fera l’affaire.

 

Les effets indésirables possibles du Zolpidem

Le Zolpidem peut provoquer des effets secondaires légers ou graves. En voici quelques exemples :

 

Effets secondaires courants

Les effets secondaires les plus courants du Zolpidem sont :

  • Mal de tête,
  • Somnolence,
  • Vertiges,
  • Diarrhée,
  • Douleur thoracique,
  • Palpitations,
  • Douleur musculaire.

 

Effets secondaires graves

Les effets secondaires graves et leurs symptômes peuvent inclure les éléments suivants :

  • Réactions allergiques : gonflement de la langue ou du visage, difficulté à respirer ;
  • Symptômes de dépression : pensées suicidaires, sentiments de culpabilité ou d’inutilité, difficulté à se concentrer, perte ou gain de poids important ;
  • Amnésie ;
  • Hallucinations ;

 

Contre-indications du Zolpidem

Le Zolpidem peut être pris par la plupart des adultes âgés de 18 ans et plus. Par ailleurs, il ne convient pas à certaines personnes.

Pour vous assurer que le Zolpidem est sans danger pour vous, informez votre médecin si vous :

  • Avez déjà eu une réaction allergique au Zolpidem ou à tout autre médicament ;
  • Avez des problèmes hépatiques ou rénaux ;
  • Avez une myasthénie, une maladie qui provoque une faiblesse musculaire ;
  • Avez des problèmes respiratoires ou une apnée du sommeil ;
  • Avez déjà eu des problèmes liés à l’alcool ou à la drogue…

 

Les génériques du Zolpidem

Voici les génériques du Zolpidem :

  • Comprimé oral à libération immédiate/Dosages : 5 mg, 10 mg
  • Comprimé oral à libération prolongée/Dosages : 6,25 mg, 12,5 mg
  • Comprimé sublingual/Dosages : 1,75 mg, 3,5 mg, 5 mg, 10 mg

 

Comment conserver le Zolpidem ?

Gardez les comprimés de Zolpidem à l’abri de la lumière. Conservez les comprimés à libération prolongée sous une température entre 15 °C et 25 °C. La conservation de ce médicament dans des pièces humides telles que la salle de bains ou la cuisine est strictement interdite.

 

Les interactions du Zolpidem avec d’autres médicaments

Le comprimé oral de Zolpidem peut interagir avec plusieurs autres médicaments. Différentes interactions peuvent provoquer des effets différents.

 

Associations déconseillées

La prise de Zolpidem avec certains médicaments augmente le risque d’effets secondaires. Voici quelques-uns de ces médicaments :

  • Imipramine et chlorpromazine ;
  • Antibiotiques comme la clarithromycine et l’érythromycine ;
  • Médicaments utilisés pour traiter les infections fongiques comme le kétoconazole, l’itraconazole et le voriconazole ;
  • Ritonavir et atazanavir ;

 

Associations à prendre en compte

Lorsque le Zolpidem est utilisé avec certains autres médicaments, les effets sont à voir de près. Il peut ne pas fonctionner aussi bien pour traiter votre état.

  • Antibiotiques tels que la rifampicine, la rifabutine et la rifapentine ;
  • Anticonvulsivants comme la carbamazépine, le phénobarbital et la phénytoïne ;
  • Millepertuis…

 

Taux de remboursement du Zolpidem

Le taux de remboursement du Zolpidem est de 15 %. Sur https://santors.fr/, vous pourrez comparer les meilleures mutuelles santé et choisir celle qui convient le plus à vos besoins, dans le cadre de votre traitement au Zolpidem.