Accueil > Les médicaments > Tout sur l’Inexium

Tout sur l’Inexium

Découvrez dans cet article les détails de ce médicament : ses indications, sa posologie, son mode d’administration, ses contre-indications, etc.

 

Forme de présentation du médicament

L’Inexium se présente sous 3 formes différentes :

  • Comprimé 20 mg : Comprimé rose pâle, de forme allongée, avec deux faces convexes opposées, gravé des mots « A » et « EH » sur une face et « 20 mg » sur l’autre face. Ce médicament contient 20 mg d’ésoméprazole comme principal agent actif.
  • Comprimé 40 mg : Comprimé rose, de forme allongée, avec deux faces convexes opposées, gravé des mots « A » et « EI » sur une face et « 40 mg » sur l’autre face. Ce médicament contient 40 mg d’ésoméprazole comme principal agent actif.
  • Granules mis en sachet pour suspension orale : un sachet contient des granules très fins, de couleur brunâtre ou jaune pâle, avec une dose de 10 mg d’ésoméprazole.

 

Pour quelles pathologies l’Inexium est-il prescrit ?

L’inexium à pour principe actif l’ésoméprazole. Il fait partie des médicaments dits « inhibiteurs de la pompe à protons » ou IPP. On l’emploie chez un enfant ou une personne adulte pour traiter les maladies comme l’œsophagite par reflux qui touche les tissus de l’œsophage suite au reflux des éléments contenus dans l’estomac.

Ce médicament sert aussi à soigner les symptômes des RGO, ou reflux gastro-œsophagien, ou un RNE (reflux non érosif). Ces maladies se caractérisent par des reflux non liés à des lésions du tissu et des brûlures gastriques.

Ce médicament peut aussi être pris avec d’autres types de médicaments pour soigner des ulcères duodénaux qui sont d’origine bactérienne (Helicobacter pylori).

L’inexium peut traiter ou limiter le risque d’ulcères de l’estomac, parfois engendrés par la prise d’anti-inflammatoires non stéroïdiens ou AINS comme le kétorolac, le naproxène ou l’ibuprofène, etc. L’inexium peut être utilisé pour traiter une affection liée à une production excessive d’acide gastrique comme le syndrome de Zollinger-Ellison. Notons que l’ésoméprazole contenu dans ce médicament a pour action de réduire la production d’acide gastrique.

Le médecin peut éventuellement prescrire l’utilisation de ce médicament pour soigner d’autres pathologies. Si vous n’êtes pas convaincu par l’utilisation de ce médicament, il est fortement suggéré de consulter le médecin prescripteur. Toutefois, il est impératif de ne pas interrompre la prise du médicament sans l’approbation du médecin.

La prise de ce médicament ne peut se faire qu’après prescription d’un médecin. Évitez de donner ce médicament à une personne même si elle présente les mêmes symptômes que vous. Ce médicament peut constituer un danger aux individus qui le prennent.

 

Mode d’administration et posologie de Inexium

Les comprimés peuvent être pris au moment ou à distance des repas. Ils doivent être avalés sans être mâchés ni croqués. Ils ne doivent pas être réduits en poudre non plus.

Si le patient n’est pas en capacité d’avaler correctement le médicament dans son état initial, on peut le mettre dans un demi-verre d’eau plate en le remuant jusqu’à ce qu’il se délite. Ensuite, il faut boire de suite cette solution composée du médicament désagrégé ou dans les 30 minutes qui viennent au maximum. Procéder au rinçage du verre avec de l’eau et boire ce contenu pour s’assurer que les particules restantes dans le verre soient toutes avalées.

Dans l’éventualité où le patient ne peut pas avaler le médicament, il peut être mis dans de l’eau et désagrégé pour être ensuite administré par le biais d’une sonde gastrique. Il est impératif de bien vérifier en avance et avec minutie que la sonde et les outils choisis sont spécifiques à cette utilisation.

Les sachets d’Inexium contenant des granules pour suspension orale se prennent en vidant tout le contenu dans un verre, avec une cuillerée à soupe d’eau (soit 15 ml). Laissez cette solution se reposer pour qu’elle s’épaississe puis remuez-la de nouveau avant de la boire. Cette solution est à boire dans les 30 minutes qui viennent au maximum.

 

Posologie

 

Traitement d’oesophagite par reflux et les symptômes de reflux gastro-oesophagien ou RGO

La dose conseillée pour ces affections est d’un comprimé de 40 mg, une fois en une journée durant 4 à 8 semaines. Après une durée de 8 semaines, selon le cas, le traitement peut se poursuivre avec la prise d’un comprimé de 20 mg par jour journée durant 4 semaines suivantes.

 

Traitement du reflux gastro-oesophagien non érosif ou les brûlures gastriques, remontant vers l’œsophage (pyrosis)

La dose conseillée pour ce type de traitement est d’un comprimé de 20 mg, une fois par jour, durant 2 à 4 semaines. Selon le cas, le traitement peut se poursuivre avec une prise quotidienne d’un comprimé de 20 mg pour éliminer les symptômes.

 

Traitement des ulcères de l’estomac causés par la prise d’anti-inflammatoire non-stéroïdien

La dose conseillée pour le traitement de ce type d’ulcère d’estomac est d’un comprimé de 20 mg, une fois par jour, durant 4 à 8 semaines. La dose conseillée pour la prévention de ce genre d’ulcère est, par contre, d’un comprimé de 20 mg une fois par jour.

 

Traitement des ulcères duodénaux occasionnés par l’Helicobacter Pylori chez un individu adulte

La dose conseillée pour le traitement des ulcères duodénaux est d’un comprimé de 20 mg deux fois par jour, associé avec de l’amoxicilline 1000 mg deux fois par jour, et aussi de la clarithromycine 500 mg deux fois par jour, le tout durant une période de 7 jours.

 

Traitement de l’œsophagite par reflux chez les enfants âgés de 12 mois et 11 ans

La dose conseillée pour le traitement de cette affection est définie selon le poids corporel du sujet et varie entre un comprimé de 10 mg et 20 mg, administré une fois en une journée, durant une période de 8 semaines.

 

Traitement de l’œsophagite par reflux chez les enfants de 11 à 17 ans

Pour le traitement de cette affection, il est recommandé de prendre un comprimé de 20 mg à 40 mg, administré une fois par jour, durant 4 à 8 semaines. Pour le traitement du reflux gastro-œsophagien non érosif présentant des inflammations au niveau de l’estomac et des reflux, la dose conseillée est d’un comprimé de 20 mg, une fois par jour, durant une période de 2 à 4 semaines.

Beaucoup de paramètres entrent en jeu pour définir la dose appropriée pour un patient, à savoir son poids corporel, sa condition de santé ainsi que l’utilisation d’autres médicaments. Si le médecin prescrit une autre dose que celles citées ci-dessus, il est impératif de ne pas la changer sans son aval.

Si vous avez oublié de prendre une dose du médicament, prenez-le dès que possible. Reprenez la posologie normale par la suite. Si vous constatez que la prise de la prochaine dose est proche, ne prenez plus la dose oubliée, mais poursuivez la posologie normale. Évitez de prendre une double dose pour compléter la dose oubliée.

Si vous avez des incertitudes concernant les mesures à prendre, après avoir oublié une dose, il est judicieux de solliciter le conseil du médecin prescripteur ou d’un pharmacien.

 

Les effets indésirables possibles de l’Inexium

Un certain nombre de médicaments peuvent engendrer des effets secondaires ou des effets indésirables durant leurs utilisations. Un effet secondaire est une réaction non souhaitée à un médicament administré de façon normale. Cet effet peut être sérieux ou moins important, momentané ou subsistant.

Les effets secondaires qui seront énoncés plus bas n’affectent pas tous les individus à qui ce médicament est administré. Si vous vous inquiétez sur ces effets secondaires, il est judicieux d’échanger et de parler des éventuels méfaits et des avantages liés à la prise de ce médicament avec votre médecin traitant.

Au minimum, 1 % des individus qui ont pris ce médicament indiquent avoir présenté les effets secondaires énumérés ci-après. La plupart de ces effets secondaires peuvent être soignés.

Il est vivement recommandé de consulter votre médecin si les effets secondaires mentionnés ci-après se manifestent et s’ils sont sérieux ou causent des gênes. Votre pharmacien peut éventuellement vous conseiller sur la marche à suivre à l’apparition des effets secondaires suivants :

  • Des changements au niveau des sensations relatives au goût
  • Des engourdissements
  • Des somnolences
  • Des troubles du sommeil
  • Des sensations de vertige
  • De la diarrhée
  • Des maux de tête
  • De la nausée
  • Une augmentation de la sudation
  • Une sécheresse au niveau de parois buccales
  • Une sensation de douleur au niveau de la bouche
  • Des gonflements au niveau des mains, des pieds et des chevilles.

Bon nombre des effets secondaires cités ci-après se présentent rarement, mais peuvent toutefois provoquer d’importants problèmes si le patient n’est pas ausculté par un médecin et ne reçoit pas des soins appropriés à temps.

Il est impératif d’aviser le plus vite possible le médecin si un ou plusieurs de ces effets secondaires se présentent :

  • Difficulté respiratoire
  • Des idées confuses
  • Une présence de douleur au niveau des articulations
  • Des réactions au niveau de la peau comme les démangeaisons, la présence d’urticaire ou l’apparition d’éruption cutanée
  • Une réaction lors d’une exposition au soleil
  • Des sensations d’irritations
  • Des signes à caractère dépressif comme l’agressivité, des tendances suicidaires, une variation de la masse corporelle, une perte de concentration, une indifférence sur divers secteurs d’activités…
  • Des signes de maladies hépatiques comme le changement jaunâtre du teint et des blancs des yeux, des vomissements, de la nausée, inappétence, diminution de la masse corporelle, une urine foncée, etc.
  • Des signes de trouble au niveau des électrolytes comme des faiblesses musculaires, fatigues, pouls irréguliers…
  • Une diarrhée aiguë, liquide et quelquefois même sanglante
  • Des troubles de la vue.

Un arrêt immédiat de la prise du médicament et l’administration de soins médicaux appropriés sont impératifs dès l’apparition des cas suivants :

  • Manifestation d’une grave allergie comme la présence de gonflement au niveau du visage, de la gorge, de la langue ou de la bouche, trouble de la respiration ou même détresse respiratoire, apparition d’urticaire…
  • Altération de la peau ou présence d’affections cutanées graves comme des lésions, des ulcères, des ampoules.

À part les effets secondaires cités précédemment, d’autres effets indésirables peuvent se manifester chez certains individus. Si vous observez un symptôme qui vous préoccupe durant le traitement avec ce médicament, il est conseillé de consulter votre médecin, lui demander conseil et savoir si une poursuite du traitement est envisageable ou non.

 

Contre-indications de l’Inexium

Évitez de prendre ce médicament si un ou plusieurs de ces cas se présentent :

  • Une réaction allergique à l’ésoméprazole ou à l’un des composants du médicament
  • Une réaction allergique aux dérivés benzimidazoles
  • L’administration du médicament rilpivirine
  • L’administration du médicament nelfinavir
  • Une intolérance au fructose
  • Un syndrome de trouble d’absorption du glucose
  • Un syndrome de trouble d’absorption du galactose
  • Un déficit en sucrase-isomaltase.

 

Précautions d’emploi et mises en garde à l’utilisation de l’Inexium

Il est important d’aviser le médecin des autres pathologies ou réactions allergiques que le sujet peut présenter avant d’utiliser un médicament. Le médecin doit aussi être au courant des autres médicaments que le patient utilise et aussi être informé des informations utiles concernant sa santé.

Les femmes doivent faire savoir au médecin prescripteur si elles allaitent ou sont en période de grossesse. Ces points peuvent constituer des éléments importants qui influencent la manière d’utiliser le médicament.

 

Prise du médicament et traitement sur le long terme

Des suivis réguliers doivent être menés auprès des patients bénéficiant d’un traitement d’entretien, plus précisément ceux soignés pendant plus d’une année par ce médicament.

 

Traitement sur demande

Concernant les patients bénéficiant d’un traitement à la demande avec ce médicament, ils doivent être avisés de l’importance de contacter leur médecin si leur symptomatologie venait à se modifier.

 

Diarrhée

Quand il y a réduction de la sécrétion d’acide gastrique au niveau de l’estomac, la quantité de bactéries dans le système digestif grimpe. Ce fait peut éventuellement être la cause d’une infection majeure des voies digestives.

Il est impératif d’aviser le médecin si des diarrhées importantes ou sanglantes, un état fiévreux ou des douleurs au niveau de l’abdomen se présentent durant la prise du médicament.

 

Mise en équilibre des électrolytes

La prise de ce médicament sur le long terme peut engendrer une baisse des électrolytes au niveau du sang comme le magnésium, le potassium et le calcium.

Il est impératif d’aviser le médecin si le patient éprouve des symptômes liés, de manière générale, à un trouble de l’équilibre des électrolytes, à savoir :

  • Des faiblesses et douleurs au niveau des muscles
  • L’apparition de crampes
  • La paroi de la bouche sèche
  • Un engourdissement des membres supérieurs ou inférieurs ou aussi des lèvres
  • Des palpitations cardiaques.

Le médecin peut faire passer des analyses de sang de façon régulière au patient pour déterminer le taux des électrolytes dans le sang de celui-ci durant le traitement avec ce médicament.

 

Trouble hépatique

Si la fonction hépatique du patient a subi une réduction ou s’il est atteint de troubles hépatiques, il est important d’aviser le médecin. Il pourra ainsi déterminer la manière dont ce médicament influence sur cette maladie, la façon dont la maladie pourra influencer sur la prise de ce médicament et son efficacité.

Il est aussi de nécessaire de discuter sur l’éventualité des suivis médicaux appropriés suite à l’administration de ce médicament.

Si des symptômes de maladies hépatiques se présentent comme des faiblesses, une sensation de douleur pénible, une inappétence, un teint ou une peau ayant une couleur jaunâtre, des selles claires et une urine sombre, de la nausée, des douleurs ou gonflement au niveau de l’abdomen, des démangeaisons sur la peau, il est impératif de consulter au plus vite le médecin.

 

Troubles majeurs des intestins et de l’estomac

Si le patient ressent des symptômes d’une maladie plus grave des intestins ou de l’estomac, comme des problèmes à avaler correctement, une perte de masse corporelle involontaire, des vomissements de sang en continu, des selles sombres, durant le traitement avec ce médicament, il est impératif d’aviser le médecin !

 

Fractures considérées comme liées à l’ostéoporose

Des études évoquent que la prise des médicaments à base d’ésoméprazole, comme les autres inhibiteurs de la pompe à protons ou IPP, peut être liée à une augmentation de la probabilité de fracture particulièrement. C’est le cas des patients qui sont traités avec ce médicament durant une période d’une année ou plus.

Prendre ce médicament avec la dose la plus faible sur une durée la plus courte qui soit peut réduire considérablement ce risque.

 

Vitamine B12

Le traitement sur une longue durée avec ce médicament peut engendrer un manque de vitamine B12. Si le patient a un niveau assez bas de B12 ou est un végétarien, il est impératif de demander l’avis du médecin et de prévoir d’éventuels suivis appropriés.

 

Femme enceinte

Les études cliniques menées auprès des femmes enceintes utilisant ce médicament ne sont pas suffisantes. L’utilisation de ce médicament sur une femme enceinte est déconseillée. Si toutefois, une grossesse survient durant le traitement avec ce médicament, il est impératif de contacter rapidement le médecin.

 

Allaitement

Aucune étude n’a été menée pour savoir si ce médicament se retrouve dans le lait maternel. Si une patiente prend ce médicament durant la période d’allaitement, le bébé peut subir les effets occasionnés par celui-ci. Il est impératif de consulter le médecin pour déterminer la poursuite ou non de l’allaitement.

 

Enfants

Aucune étude n’a été menée sur le caractère inoffensif ou sur l’efficacité de ce médicament sur les enfants de moins de 1 an.

 

Fertilité

Les études menées chez l’animal avec un mélange racémique de l'oméprazole, administré par voie orale, n’ont pas indiqué des effets sur la fertilité.

 

Précautions d’emploi chez les patients âgés de plus de 55 ans

Il est impératif de connaître l’avis du médecin si de nouveaux symptômes apparaissent ou s’il y a changement des symptômes chez un patient âgé de plus de 55 ans.

 

Interférence avec les tests de laboratoire

Une hausse du taux en Chromogranine A (cgA) peut entrer en interférence durant les tests réalisés pour des tumeurs neuroendocrines. Pour éviter cette interférence, la prise d’ésoméprazole doit être interrompue durant au minimum 5 jours avant le dosage de Chromogranine A (CgA).

Si les concentrations en Cga et gastrine ne sont pas normalisées après le relevé initial, les tests doivent être refaits après 14 jours de l’interruption du traitement par IPP (inhibiteur de pompe à protons).

 

Comment conserver et se débarrasser de l’Inexium ?

Conservez ce médicament dans un endroit sec, à une température ambiante et à l’abri de la lumière. Il est très important de la mettre hors de la portée des enfants.

Évitez de jeter le médicament dans les conduites d’eaux usées et les canalisations. Il ne doit pas aussi être jeté avec des déchets ménagers. Un pharmacien peut conseiller concernant les étapes appropriées pour se défaire des médicaments dont on ne se sert plus ou qui ont atteint la date de péremption en toute sécurité.

 

Les interactions de l’Inexium avec d’autres médicaments

 

Associations déconseillées

L’ésoméprazole contenu dans ce médicament peut interagir avec l’un des médicaments cités ci-après :

  • Les amphétamines comme le dextroamphétamine ou la lisdexamfétamine
  • Les antifongiques dont la désignation se termine par « azole » comme le voriconazole, l’itraconazole ou aussi le fluconazole
  • Les autres IPP ou inhibiteurs de la pompe à protons comme le pantoprazole, l'oméprazole ou aussi le lansoprazole
  • Les autres médicaments utilisés pour l’élimination du virus responsable de l’hépatite C comme le télaprévir, le sofosbuvir, le ledipasvir ou aussi le bocéprévir
  • Les bisphosphonates comme le risédronate, l’etidronate ou aussi l’alendronate
  • La carbamazépine
  • Quelques inhibiteurs de la protéase du VIH comme le saquinavir, le ritonavir, l’indinavir ou aussi l’atazanavir
  • Les médicaments utilisés pour le traitement des taux élevés de cholestérol, médicament de type « statine » comme la simvastatine, le lovastatine ou aussi l’atorvastatine
  • Quelques médicaments inhibiteurs des protéines kinases comme le pazopanib, l'erlotinib, le dasatinib, le dabrafenib ou aussi le bosutinib
  • L’imipramine
  • Le fosphénytoïne
  • L’escitalopram
  • L’enzalutamide
  • Le diazépam
  • La dextroamphétamine
  • Le dexmethylphenidate
  • La delavirdine
  • Le dabigatran
  • Le clopidogrel
  • La clomipramine
  • Le clobazam
  • Le citalopram
  • Le cisapride
  • La warfarine
  • La trimipramine
  • Le tacrolimus
  • Les médicaments servant de suppléments de fer comme le fumarate de fer ou le sulfate de fer
  • Le stiripentol
  • Le riociguat
  • La rifampicine
  • La quinidine
  • La phénytoïne
  • Le phénobarbital
  • La pentamidine
  • Le mycophénolate
  • Les multivitamines et minéraux
  • La moclobémide
  • Le millepertuis
  • Le méthylphénidate
  • Le méthotrexate
  • La mésalazine.

Il est important d’aviser le médecin prescripteur dans le cas où l’Inexium est pris avec l’un ou plusieurs de ces médicaments cités ci-dessus. Après être informé, le médecin peut :

  • Vous recommander de ne plus prendre l’un des médicaments
  • Changer l’un des médicaments par un autre
  • Maintenir le traitement sans procéder à aucune modification
  • Procéder à une modification de la prise d’un ou des deux médicaments en même temps.

Même si un médicament interagit avec un autre, l’arrêt de la prise de l’un de ces médicaments n’est pas toujours systématique. Renseignez-vous auprès de votre médecin traitant sur les étapes à suivre afin d’éviter que des médicaments interagissent entre eux.

Outre les médicaments cités plus haut, certains médicaments peuvent présenter des interactions avec l’Inexium.

Il est important d’informer le médecin des produits que le patient peut prendre pendant le traitement avec ce médicament. Ces produits peuvent être d’autres médicaments qui sont prescrits sur ordonnance ou vendus sans ordonnance. Il peut aussi s’agir de produits à base de plantes médicinales.

Il est indispensable d’informer le médecin d’éventuelles prises de tabac, d’alcool, de stupéfiants ou de produits contenant de la caféine, car ces éléments peuvent interagir avec l’action de plusieurs médicaments.

 

Médicaments ne présentant aucune interaction de façon significative

 

Amoxicilline et quinidine

L’ésoméprazole contenu dans ce médicament ne présente pas d’effet clinique de façon significative sur la pharmacocinétique de l’amoxicilline ou de la quinidine.

 

Rofécoxib ou naproxène

Les études menées à court terme pour évaluer l’administration d’ésoméprazole associée à du naproxène ou du rofécoxib n’ont pas indiqué d’interaction pharmacocinétique cliniquement significative.

Le médicament Inexium (esomeprazole) est remboursé par la Sécurité sociale. Le taux de remboursement s’élève à 65 %. Le remboursement ne peut se faire qu’avec une présentation d’une ordonnance médicale. Pour bénéficier d’un remboursement des frais médicaux, souscrivez à une mutuelle santé. Par le biais du ticket modérateur, la mutuelle de santé assure la prise en charge des 35 % qui restent. Faites appel à un comparateur d’assurances comme Santors pour trouver la mutuelle adéquate.