Accueil > Les soins > Quel remboursement pour le bas de contention ?

Quel remboursement pour le bas de contention ?

Quelles sont les conditions à réunir pour bénéficier d’un remboursement ?

 

 

 

Posséder une prescription médicale

Vous souhaitez bénéficier d’un remboursement sur l’achat de vos bas de contention ?

Tout d’abord il est important de prendre rendez-vous chez votre médecin traitant, chez un spécialiste, chez votre sage-femme ou chez un kinésithérapeute afin d’avoir une prescription médicale. En effet, la Sécurité sociale rembourse les accessoires uniquement s'ils sont prescrits.

En général, votre médecin vous prescrit l’utilisation des bas de contention lorsque vous souffrez de troubles veineux, à cause :

  • D’une embolie pulmonaire (les artères chargées d’irriguer le poumon sont bouchées)
  • De jambes lourdes
  • D’une opération chirurgicale
  • D’une phlébite
  • De Varices.

 

Un nombre limité de remboursements

La Sécurité sociale établit un seuil sur le nombre de bas de contention à rembourser. Le plafond est fixé à 8 paires par an. Si vous dépassez ce chiffre, vous risquez de payer les surplus vous-même.

Sachez que si votre médecin vous prescrit, par exemple, 5 paires tous les ans, un responsable de l’Assurance maladie intervient pour vérifier si vous employez correctement les bas de contention.

 

Quels sont les bas de contention remboursables ?

La Sécurité sociale refuse de rembourser les bas de contention exclus dans la liste des produits et prestations remboursables. Comment les reconnaître ? Il suffit de vous munir de votre ordonnance. Le pharmacien vous chargera de vous aider.

Quant au prix des bas de contention, il est compris entre 20 à 80 euros dont la variabilité dépend des facteurs suivants :

  • La classe (1, 2 ou 3)
  • Le type (collant, bas, ou chaussettes)
  • La matière utilisée (soit, coton…)
  • L’esthétique.

Revenons sur la classe des bas de contention. Il correspond au niveau de compression que le produit exerce sur vos jambes. Plus le chiffre est élevé, plus la compression est forte. Seul votre médecin est autorisé à déterminer le niveau de compression dont vous avez besoin. Vous n’avez malheureusement pas l’embarras de choix.

 

À combien s’élève le taux de remboursement de la Sécurité sociale ?

Évidemment, le montant de remboursement dépend de la nature des bas de contention que vous avez achetée. Toutefois, la base de remboursement de la Sécurité sociale reste la même, quelle que soit la classe du produit :

  • Les chaussettes : 22,40 €
  • Les bas : 29,78 €
  • Les collants : 42,03 €

Quant au taux, il est fixé à 60 % du montant de base de remboursement. En faisant le calcul, on obtient donc une prise en charge de 13.5 euros pour les chaussettes, de 18 euros pour les bas et enfin de 25 euros pour les collants.

Cependant, la Sécurité sociale s’engage à rembourser la totalité de votre achat, à condition que les bas de contention fassent partie des dispositifs nécessaires au traitement d’une affection de longue durée (ALD)

Hors ALD, vous devez donc vous occuper du reste à charge, du moins si vous n’avez pas souscrit à une mutuelle santé.

 

Quelle est la prise en charge de la mutuelle ?

La souscription à une mutuelle santé vous garantit une couverture plus satisfaisante, car votre assurance santé s’engage généralement à payer le reste à charge et les frais supplémentaires. Évidemment, son intervention dépend de la nature de votre contrat.

Vous devez donc vous référer au pourcentage appliqué par votre mutuelle. Dans quelle rubrique chercher ? Vous les trouverez certainement dans les dispositifs médicaux dans lesquels sont classés les :

  • Appareillages
  • Prothèses
  • Petits appareillages

Si vous avez du mal à les trouver dans votre contrat, n’hésitez pas à contacter nos spécialistes en mutuelle santé sénior. Laissez votre numéro, nous vous rappelons très vite !

Bien évidemment, certaines mutuelles peuvent vous proposer un pourcentage plus intéressant. Santors vous aidera à trouver la meilleure formule en fonction de vos besoins.