Accueil > Les soins > Les affections > Comment soigner une diarrhée ?

Comment soigner une diarrhée ?

Qu’est-ce que la diarrhée ?

Après un repas, les aliments sont transformés par le système digestif avant d’être utilisés par le corps : c’est ce qu’on appelle la digestion. La transformation se fait au moyen de différents sucs digestifs situés au niveau de l’estomac et de l’intestin grêle. Au cours de la digestion, les nutriments sont transférés dans le sang et les déchets, éliminés par les selles.

L’ensemble du processus dure environ 24 heures. Cette durée s’allonge ou se raccourcit suivant la quantité des aliments ingérés et le métabolisme de chacun. La diarrhée survient lorsqu’il y a accélération du transit intestinal. Dans ce cas, le passage des résidus alimentaires dans le côlon est si court que l’organisme n’a pas assez de temps pour extraire l’eau et les nutriments qui y sont présents.

Outre l’accélération du transit intestinal, deux autres mécanismes induisent la diarrhée :

  • Les intestins ont du mal à absorber le liquide contenu dans les selles : pour information, l’organisme absorbe 99 % des liquides qui transitent dans le système digestif. Toute diminution de ce taux (même 1 %) suffit pour entraîner une diarrhée ;
  • Un dysfonctionnement de la barrière intestinale : l’eau et les sels provenant du corps passent par la paroi des intestins.

On distingue trois types de diarrhées :

  • Les diarrhées liquides aiguës : elles peuvent durer de plusieurs heures à plusieurs jours ;
  • La dysenterie : il s’agit des diarrhées liquides avec émission de sang ;
  • Les diarrhées persistantes ou chroniques : elles durent plus de 14 jours.

 

Les principales causes de la diarrhée

Une diarrhée peut avoir de nombreuses origines. Voici les plus courantes d’entre elles :

  • Une infection : la diarrhée peut être la manifestation de la présence de bactéries, de parasites ou de virus dans le corps. Les plus connus d’entre eux sont certainement l’escherichia coli et les rotavirus. Ce sont les principaux responsables des diarrhées modérées à sévères.
  • Le stress et l’anxiété : le stress peut stimuler le mouvement des intestins et causer le déplacement plus rapide des selles dans le gros intestin.
  • La prise d’antibiotiques : la grande majorité des antibiotiques administrés par voie orale ou parentérale peuvent entraîner une dysbiose aigüe, qui peut causer à son tour une diarrhée modérée. Dans des cas rares (1 à 2 % des cas), les antibiotiques peuvent affecter l’écologie du microbiote intestinal et entraîner la prolifération d’agents bactériens pathogènes déjà présents dans le corps comme le Clostridium difficile.
  • Une pathologie intestinale chronique : intolérance au gluten (maladie cœliaque), syndrome de l’intestin irritable, maladie de Crohn.
  • Une intolérance au lactose : ce phénomène est généralement dû à une production insuffisante de lactase par l’organisme.
  • Une hyperthyroïdie : la maladie de Basedow est la principale cause de cette pathologie (50 à 80 % des cas)

 

Les complications possibles

Une simple diarrhée peut toujours conduire à des complications, quelle que soit sa cause. Ces complications sont pour la plupart la conséquence de la déshydratation et de la perte de sels minéraux :

  • Faible production de sueurs et d’urines ;
  • Fièvre ;
  • Accélération du pouls ;
  • Maux de tête ;
  • Vomissements ;
  • Troubles de la conscience ;
  • Confusion ;
  • Douleurs abdominales.

Dans tous les cas, si votre diarrhée s’accompagne de l’un des symptômes précités, consultez au plus vite un médecin.

 

Le traitement de la diarrhée

Il existe de nombreux médicaments pour traiter une diarrhée, dont une bonne partie est disponible en vente libre. On vous conseille toutefois de ne pas traiter une diarrhée avec des médicaments même si cette dernière suscite de l’inconfort. La raison ? Certains médicaments empêchent l’organisme d’éliminer efficacement l’origine de la diarrhée.

Si les passages fréquents aux toilettes gênent toutefois votre quotidien, vous pouvez utiliser des médicaments antipéristaltiques. Ces derniers peuvent cesser une diarrhée en ralentissant les mouvements des intestins ou en diminuant la sécrétion d’eau dans les intestins. Si vous pensez que votre diarrhée est due à une infection, des antibiotiques peuvent venir à bout de votre problème assez rapidement.

L’hospitalisation pour diarrhée n’est nécessaire que dans des cas graves, c’est-à-dire lorsque la diarrhée a entraîné une déshydratation importante. Le traitement consistera dans ce cas-là dans la combinaison d’une intraveineuse pour réhydrater le patient et d’un antibiotique, s’il s’agit d’une diarrhée d’origine bactérienne.

 

Les solutions naturelles pour soigner la diarrhée

Outre la médication, sachez qu’il est possible de soulager une diarrhée en modifiant son alimentation :

  • Privilégier les aliments riches en fibres solubles (fruit de la passion, haricots, avocat…) : ce type d’aliment a pour propriété de retenir une partie de l’eau présente dans les intestins. Cela permet aux selles de devenir rapidement plus consistantes ;
  • Éviter les aliments riches en fibres insolubles (céréales de blé, grains entiers, légumes…) qui peuvent irriter le côlon ;
  • Les plantes astringentes telles que la tormentille, le gingembre, la potentille ou encore les ronces sont particulièrement efficaces pour soulager les diarrhées simples ;
  • Consommer des probiotiques : les probiotiques sont des bactéries bénéfiques naturellement présentes dans la flore intestinale. Des recherches récentes mettent en relief qu’en consommer préviendrait et guérirait plus rapidement une diarrhée.

 

Comment prévenir la diarrhée ?

Il est tout à fait possible de prévenir la diarrhée, et ce à travers de gestes simples :

  • Se laver les mains régulièrement avec de l’eau et du savon, surtout avant de manger ;
  • Faire bouillir l’eau si l’on ignore sa source ;
  • Ne manger que des aliments dont la date de péremption n’est pas encore passée ;
  • Ne prendre des antibiotiques que lorsque cela s’impose. Et dans ce cas, ne pas dépasser la posologie prescrite par le médecin. Pour vous éviter à faire des écarts, il faut rappeler que la prise régulière d’antibiotique favorise la résistance des microbes ;
  • Privilégier les aliments à fibres solubles : contrairement à ce que l’on pourrait penser, les aliments à fibres solubles (soja, orange, haricots…) peuvent aider à guérir rapidement une diarrhée grâce à leur capacité à retenir une partie de l’eau présente dans les intestins ;
  • Ne consommer que du lait non pasteurisé.

Vous l’aurez compris, une diarrhée peut être évitée. Toutefois, lorsqu’elle se présente le coût des soins peut très vite grimper en cas de complications. De ce fait, afin de vous protéger et afin de protéger votre porte-monnaie, souscrivez une mutuelle santé. Si vous avez des difficultés à choisir parmi les nombreuses offres sur le marché, Santors se met à votre disposition pour trouver la mutuelle santé la plus adaptée à vos besoins.

Ces articles pourraient également vous intéresser !

Tout savoir sur la migraine ophtalmique

La migraine ophtalmique peut rapidement devenir invalidante sans traitement adapté. On vous expl…

Les différences entre l’arthrose et l’arthrite

L’arthrose et l’arthrite sont deux pathologies distinctes qui touchent de nombreuses personnes e…

Tout savoir sur la diverticulite

La diverticulite est une inflammation à priori bénigne mais qui peut provoquer des problèmes plu…

Tout savoir sur les calculs rénaux

Pathologie courante qui affecte environ 10 % des Français, les calculs rénaux peuvent être sourc…

Tendinite de l'épaule : que faut-il faire en cas de douleur ?

Vous souffrez d’une tendinite de l’épaule ? Découvrez les différents symptômes d’une tendinite e…

Soigner le zona : ce qu’il faut savoir

Le zona est une maladie redoutée qui provoque de vives douleurs. On vous fait découvrir les trai…

Découvrez les tarifs des assurances santé 2022 pratiqués dans votre région et comparez ! Découvrez les tarifs des assurances santé 2022 Télécharger le guide