L'humanitude : une méthode de soins pour s'occuper des personnes âgées

Définition de l’humanitude

Développée par Yves Gineste et Rosette Marescotti, anciens professeurs de gym, l’humanitude est un concept révolutionnaire dans le domaine de la gériatrie. Cette méthodologie de soin vise à optimiser la prise en charge des personnes âgées, notamment en mettant en avant l’humanité et l’empathie.

L’objectif est de sensibiliser les soignants, les aides-soignants, les aidants proches et les familles à veiller sur le bien-être des seniors. Pour simplifier, c’est une philosophie de soin mettant en priorité la relation avec autrui et le respect des droits de l’être humain.

La méthode enseignée propose une approche de soins différente, mais complète, qui doit être apportée aux personnes âgées, surtout pour les plus dépendants. L’humanitude consiste à favoriser la réhabilitation des seniors dans leur dignité et dans un environnement de confiance. Cette méthode permet également d’améliorer et de renforcer les relations entre les soignants et les patients.

L’humanitude fait aussi partie des méthodes permettant aux personnes âgées d’être mieux considérées et de recevoir des soins adéquats. Cette philosophie de soins est l’une des démarches de bientraitance que doivent adopter tous les établissements et services socio-médicaux.

Aujourd’hui, cette philosophie de soins est enseignée dans tous les établissements gériatriques, notamment auprès des Ehpad. Les formations ont pour but de sensibiliser tous les soignants pour respecter l’humanité de chaque patient et résident.

 

Les différents piliers de l’humanitude

Parmi les 150 techniques de soin innovantes prenant en compte l’importance de l’être humain, l’humanitude est une philosophie de soin spécifiée par ses piliers de base. Puisque les seniors sont souvent affectés par la dégénérescence des capacités cognitives, ils ont besoin d’être en relation avec autrui.

L’objectif principal de l’humanitude consiste à créer ou à améliorer les relations entre les soignants et les personnes âgées. Ce concept est basé sur 4 piliers.

 

Le regard

Le regard fait partie des piliers principaux de la communication en général. En effet, le contact visuel permet d’exprimer les sentiments et de transmettre les émotions : amour, tendresse, compassion, affection, empathie, etc. La méthode de l’humanitude vise à apprendre aux soignants à adopter un regard plus professionnel, mais à la fois souple et tendre.

Dans le regard, il existe également les techniques visant à être horizontal, axial, proche et long. Il est très important que le soignant maîtrise son regard et puisse établir un contact visuel rassurant avec les seniors. Il doit apprendre à s’approcher du lit du patient, le regarder en face et rester à son niveau pour éviter le regard d’en haut.

 

La parole 

Le deuxième pilier de l’humanitude cherche à accroître la communication entre les soignants et les patients à travers la parole. La méthode apprend surtout à fluidifier la communication verbale entre les résidents qui ne sont pas capables de répondre, surtout pour les personnes âgées qui sont atteintes d’Alzheimer.

Cette méthode est appelée l’auto-feedback et forme les soignants à adopter des gestes décrivant les soins qui doivent être apportés. Les gestes doivent décrire en détail chaque acte qui va être apporté au patient.

La communication verbale est d’une importance capitale pour que le soignant puisse encourager, rassurer et informer le patient.

 

Le toucher

Cet autre pilier de l’humanitude consiste à apprendre aux soignants à mettre de la douceur dans leurs gestes envers les seniors. À noter que certaines personnes âgées ne disposent que d’une partie de leur mémoire, ce qui nécessite plus d’attention.

Pour les seniors souffrant d’Alzheimer, seule la mémoire émotive est conservée, d’où l’importance de leur montrer de l’affection par le toucher et d’effectuer chaque acte de soin avec tendresse.

Chaque prise de contact avec le patient doit être faite avec tact et douceur. Chaque acte corporel nécessite également une autorisation. Les soignants doivent impérativement faire davantage attention aux zones douloureuses.

 

La verticalité

La verticalité permet aux soignants de bien traiter les patients qui sont dans l’incapacité de bouger. La formation de cette méthode apprend à accompagner correctement une personne âgée et l’aider à se tenir debout de temps à autre.

Soulignons que la verticalité fait partie des caractéristiques qui distinguent l’être humain des animaux.

La mise en œuvre de ces préceptes doit permettre une bonne écoute et une nette amélioration des soins. Leur usage dépend bien entendu de chaque situation, des soignants et des patients.

 

Individualisation des soins : une étape importante

Une fois que toutes les bases sont acquises, le soignant doit impérativement s’adapter à chaque cas et caractère du patient. Il n’est plus question de temps perdu, mais de temps nécessaire et utile pour apporter les soins qu’il faut.

Les soignants agissent selon chaque souhait des patients en étant davantage à l’écoute de leurs besoins et de leurs désirs. En d’autres termes, le personnel soignant doit apprendre à connaître tout sur le patient ou le résident : son histoire, son passé, son vécu, ses pathologies, ses besoins et ses souhaits.

M.Yves souligne que ce n’est nullement une question de temps. Il faut prendre le temps d’effectuer quelques préliminaires avant chaque soin afin de mettre en confiance le patient et d’adopter une communication plus fluide.

L’individualisation des soins consiste également à mieux prendre en charge les seniors en fonction de leur état. Effectivement, pour certaines personnes âgées, le respect de leur intimité et de leur hygiène est un détail très important. L’humanitude permet aux personnels d’agir de façon à prendre en compte la sensibilité du patient, mais aussi de la gravité de sa pathologie et de son état de santé.

 

L’humanitude : une méthode qui a fait ses preuves

Une étude a récemment été réalisée dans le but d’apporter une caution scientifique des bienfaits de l’humanitude. Elle a été faite sur plus d’une centaine de femmes âgées (entre 67 et 101 ans) atteintes d’Alzheimer et qui résidaient dans une maison de retraite et dans une résidence hospitalière. Dans chaque cas, l’étude consistait à mesurer leurs réactions pendant la toilette. Ce moment a été choisi particulièrement, car c’est le moment le plus délicat.

À l’issue de la formation, une très bonne amélioration (dont 83 % des cas recensés) a été constatée. Tous les soins classés difficiles ont été notés « améliorés » jusqu’à 43 % et 50 % sont notés « beaucoup mieux ».

Ces mêmes soins ont été comparés avec ceux prodigués par des soignants qui n’ont pas suivi la formation. Près de 49 % des patients :

  • N’ont exprimé aucune réaction
  • Éprouvent une certaine inquiétude
  • Expriment une opposition.

Cette méthode a définitivement fait ses preuves auprès des seniors dits dépendants et des personnes atteintes d’Alzheimer. Il est important de rappeler que l’humanitude est une philosophie des soins et de la relation destinée aux personnes âgées. Il s’agit d’une approche non médicamenteuse importante destinée à aider les patients atteints de la maladie d’Alzheimer.

L’humanitude a un impact positif au niveau du bien-être des patients et celui des soignants. En juin 2008, Yves Gineste et Rosette Marescotti ont d’ailleurs été reconnus comme les pionniers de cette nouvelle méthodologie par la Secrétaire d’État de la Solidarité Valérie Létard.

L’humanitude est alors considérée comme un nouveau pas vers une nouvelle prise en charge bien plus humaine et compatissante de tous les séniors.

 

Vous avez des questions ?

Bien que l’humanitude ne soit pas célèbre comme certaines méthodes de soin, c’est toutefois le meilleur moyen pour optimiser le bien-être des personnes âgées. Qu’ils soient hébergés dans un EHPAD, à l’hôpital, dans un centre pour seniors ou après de la famille, le personnel soignant doit maîtriser l’humanitude.

Si vous avez des questions concernant l’humanitude, vous pouvez nous contacter via le formulaire de contact en précisant bien votre question.

Ces articles pourraient également vous intéresser !

Tester sa vue : bilan et prise en charge pour les seniors

Vous souffrez de problèmes de vue ? Consultez un ophtalmologue et faites le point sur le rembour…

Tester son audition : bilan et prise en charge pour les seniors

Vous souffrez de troubles de l'audition ? Faites un bilan auditif et consulter votre mutuelle sa…

Prise en charge d'une aide-ménagère à domicile pour les personnes âgées

Vous souhaitez bénéficier d'une aide ménagère à domicile ? Faites le point sur les aides financi…

Prise en charge d’une cure thermale : dossier complet

Quelles conditions devez-vous remplir pour que votre cure thermale soit prise en charge par la S…

Coût et remboursement des implants mammaires

Vous souhaitez pratiquer une opération d'augmentation mammaire. Faites le point sur l'opération,…

Médecines alternatives : remboursement par votre complémentaire santé

Quelle prise en charge de vos consultations kiné, osthéo, ... ? Ces spécialités sont remboursées…

Découvrez les tarifs des assurances santé 2022 pratiqués dans votre région et comparez ! Découvrez les tarifs des assurances santé 2022 Télécharger le guide