Accueil > Les soins > Les affections > La Bigorexie : définition, traitement et prise en charge

La Bigorexie : définition, traitement et prise en charge

Qu’entend-on par bigorexie ?

Par définition, la bigorexie est une addiction au sport. En d’autres termes, une personne souffre de bigorexie lorsque le sport devient pour elle une addiction. Affectant environ 15 % des sportifs, cette pathologie comportementale a été classée parmi les maladies chroniques reconnues par l’OMS.

Cette addiction pour le sport résulte de la recherche d'une sensation de bien-être inégalable. La plupart des malades sont obsédés par une forme physique parfaite ou un poids idéal.  Afin d'atteindre ces objectifs, l’individu réalise des entraînements à tout moment en ignorant ses limites et en oubliant même de manger.

La bigorexie peut atteindre tous les passionnés du sport. Tout un chacun est exposé à cette pathologie dès la pratique d'une activité sportive pendant plus d'une heure par jour. Le cerveau libère de l'endorphine après une activité sportive. Lorsqu'une personne est tentée de profiter des bienfaits de cette hormone, elle risque d’être atteinte de cette maladie chronique. Nombreux sont les facteurs qui peuvent engendrer cette addiction comme :

  • Le manque d'estime de soi
  • La quête de la reconnaissance
  • Une défaite dans une compétition importante
  • L'accélération de la perte/gain de poids et de la prise de masse musculaire
  • La non-connaissance de la limite de sa capacité physique
  • Le déséquilibre professionnel, social et émotionnel.

 

Quels sont les dangers de cette maladie ?

Une personne souffrant de la bigorexie passe son temps à pratiquer ses activités sportives préférées. Côté social, il peut couper tout contact avec ses proches, ses collègues et ses amis. De nombreuses victimes de la bigorexie quittent leur travail et leur association afin de se consacrer entièrement au sport.

Après quelques jours d'excès, les problèmes physiques commencent à apparaître. Dû aux longues heures d'entraînement, un sportif atteint de cette maladie chronique se sous-alimente. Il peut se retrouver dans le coma lorsque les troubles alimentaires persistent pendant plusieurs jours successifs.

La personne peut perdre du poids en moins d'une semaine en se vidant de toute son énergie. Certains malades requièrent une hospitalisation d'urgence et une surveillance alimentaire stricte. D’autres risquent de mourir après une longue période à jeun.

 

Le traitement de la bigorexie est-il remboursé ?

Un sportif victime de la bigorexie doit être accompagné par des professionnels de la santé. Selon le programme de traitement à respecter, ce dernier doit consulter quelques spécialistes : médecin généraliste, nutritionniste, psychologue, psychiatre, neurologue, etc.

Un nutritionniste diététicien prend en charge de l’établissement des recettes favorables pour le malade. Pour une rapidité d’assimilation de certains médicaments, il est possible d’avoir recours à des injections par voie intraveineuse.

Une personne souffrant de ce trouble addictif a besoin d’une prise en charge médicamenteuse, mais aussi sociale notamment lorsque l’addiction a eu des conséquences importantes sur ses finances ou sa situation professionnelle. Les traitements varient donc d’un individu atteint d’une maladie chronique à l’autre. Les spécialistes à consulter également.

Considérée comme une maladie chronique, la bigorexie est entièrement prise en charge par la Sécurité sociale. Les traitements contre cette addiction nécessitent cependant l’intervention de divers spécialistes autorisés à appliquer le dépassement d’honoraires. Comme le ticket modérateur, les prescriptions médicales et le forfait hospitalier ne sont pas pris en charge par l’Assurance maladie.

D’où l’importance de se tourner vers une complémentaire santé. Une prise en charge à 100 % peut suffire si votre médecin vous propose que des prestations médicales de base. En revanche, si votre maladie requiert plusieurs interventions, tournez-vous vers une mutuelle offrant un niveau de garanties pour l’hospitalisation, les soins courants et bien entendu les dépassements d’honoraires.

La bigorexie n’est pas à prendre à la légère. Affectant sérieusement votre santé mentale et physique, cette maladie chronique doit être traitée à temps. Si vous êtes passionné de sport, souscrivez dès maintenant à une mutuelle santé afin de profiter d’un remboursement satisfaisant pour traiter une éventuelle addiction. Prenez le temps de comparer les devis afin de trouver l’offre la mieux appropriée pour vous aider à amortir vos dépenses en cas de maladie chronique.

Ces articles pourraient également vous intéresser !

Tout savoir sur la migraine ophtalmique

La migraine ophtalmique peut rapidement devenir invalidante sans traitement adapté. On vous expl…

Les différences entre l’arthrose et l’arthrite

L’arthrose et l’arthrite sont deux pathologies distinctes qui touchent de nombreuses personnes e…

Tout savoir sur la diverticulite

La diverticulite est une inflammation à priori bénigne mais qui peut provoquer des problèmes plu…

Tout savoir sur les calculs rénaux

Pathologie courante qui affecte environ 10 % des Français, les calculs rénaux peuvent être sourc…

Tendinite de l'épaule : que faut-il faire en cas de douleur ?

Vous souffrez d’une tendinite de l’épaule ? Découvrez les différents symptômes d’une tendinite e…

Soigner le zona : ce qu’il faut savoir

Le zona est une maladie redoutée qui provoque de vives douleurs. On vous fait découvrir les trai…

Découvrez les tarifs des assurances santé 2022 pratiqués dans votre région et comparez ! Découvrez les tarifs des assurances santé 2022 Télécharger le guide