Accueil > Les soins > Les affections > Kinésiologie : Focus sur cette technique !

Kinésiologie : Focus sur cette technique !

Kinésiologie : qu’est-ce que c’est ?

La kinésiologie est une nouvelle forme de médecine douce, un type de médecine en plein essor depuis maintenant plus de 30 ans.

La kinésiologie se base sur la philosophie chinoise de circulation d’énergie. Elle agit spécifiquement sur les muscles afin d’ouvrir la voie à l’énergie. Le premier avantage de la kinésiologie est donc la lutte contre le stress. Notons que la maladie ou la faiblesse impactent directement sur la tonicité de vos muscles. En identifiant une faiblesse musculaire spécifique par le biais de la kinésiologie, il est possible de supprimer un éventuel déséquilibre physique et mental.

Étymologiquement, kinésiologie signifie « la science du mouvement ». Il s’agit donc d’une technique spécifique qui vise à rééquilibrer le côté psychique et le côté physique. Cette discipline se focalise sur le bien-être de chaque personne dans sa globalité en prenant en compte les contraintes au niveau émotionnel, mental et physique.

Bien entendu, c’est au niveau musculaire que la pratique cherche d’éventuels déséquilibres afin d’éveiller totalement le potentiel de chaque individu.

 

Comment fonctionne la kinésiologie ?

Pour rappel, la kinésiologie est un principe qui se focalise sur le rééquilibrage du bien-être de tout un chacun. Il s’agit bien sûr du bien-être dans sa globalité.

À partir du test musculaire, le kinésiologue peut dialoguer directement avec tout le corps. Les muscles offrent effectivement la possibilité d’accéder à l’historique du corps. En procédant ainsi, le médecin identifie tous les facteurs pouvant bloquer l’énergie. Le professionnel pourra également définir la nature du blocage en question et procéder aux éventuelles corrections nécessaires.

Rappelons que le stress agit directement sur les muscles qui se voient vider totalement de leur énergie. Le rôle du kinésiologue est de réduire le stress. Un individu traité pourra parfaitement se reconnecter à son plein potentiel et surtout son pouvoir personnel. Ce travail de rééquilibrage suit cependant certaines méthodes liées à l’Occident, comme la chiropractie, ainsi que la médecine chinoise traditionnelle.

 

Kinésiologie : ses avantages

Comme toutes les formes de médecines traditionnelles, la kinésiologie offre de nombreux bienfaits. Soulignons, dans un premier temps, que cette forme de médecine s’adresse à tout le monde, et ce, quel que soit l’âge !

La kinésiologie agit sur plusieurs points. Elle peut, d’une part, grandement aider à régler des problèmes physiques comme la douleur ou bien les problèmes musculaires. Elle peut également être une alliée de taille au niveau psycho-émotionnel. On parle, bien entendu, du stress, de l’anxiété, de l’angoisse, des différentes phobies…

Grâce à cette pratique, vous allez pouvoir mieux gérer le stress tout en boostant votre communication avec vous-même. On peut tout à fait se tourner vers la kinésiologie afin d’augmenter la confiance en soi, l’estime de soi tout en boostant ses capacités physiques ! Elle vous aidera, entre autres, à régler tous les problèmes liés au mal-être.

 

Quelles sont les différentes techniques ?

Comme il est d’usage avec les médecines alternatives, différentes techniques sont utilisées et sont disponibles sur le marché. Ici, nous allons parler des 3 méthodes les plus utilisées dans ce cadre.

 

La santé par le toucher (Touch For Health)

Le développement de la « kinésiologie appliquée » par le docteur Georges GoodHeart date des années 60, précisément aux USA. Cette méthode avait regroupé toutes les techniques visant à un meilleur équilibre postural et énergétique. Elle se basait sur le rééquilibrage de l’être humain sous les 3 dimensions fondamentales à savoir anatomique, nutritionnelle et émotionnelle.

En 1970, le docteur John Thie crée cette technique pour qu’elle soit accessible à tous. C’est ainsi qu’est né le « Touch For Health ». Cette discipline se focalise sur une série de tests musculaires visant à équilibrer les muscles afin d’atteindre un mieux-être physique tout en accroissant le potentiel physique de tout un chacun. Cette pratique améliore, non seulement la santé, mais prévient également les maladies tout en libérant les énergies.

 

Le One Brain (Three in One Concepts)

D’une manière générale, cette branche de la kinésiologie se concentre essentiellement sur le côté psychologique. Elle permet d’augmenter le niveau de conscience afin de libérer son potentiel. Se basant sur l’auto responsabilité, cette méthode redonne de l’autorité et une meilleure maîtrise de son pouvoir intérieur à tout un chacun.

 

Le Brain Gym (Edu-Kinésiologie)

Ici, vous avez affaire à une technique ludique qui vise à décontracter pour libérer le potentiel des adultes et des enfants. Elle se base sur l’analyse des balancements du corps, la communication au niveau cérébral ainsi que la coordination du corps dans son intégralité.

 

La kinésiologie est-elle remboursée par la sécurité sociale ?

 

Une pratique non prise en charge

La réponse est non. La sécurité sociale refuse de rembourser votre consultation chez un kinésiologue, parce que la kinésiologie fait partie des pratiques dites « non conventionnelles ».

À l’instar des pratiques de la même catégorie, la kinésiologie qui n’a pas fait l’objet d’études scientifiques. Par conséquent, la Sécurité sociale estime que les séances chez un kinésiologue ne sont pas une priorité pour votre guérison.

 

D’autres pratiques partiellement remboursées

Si la sécurité sociale n’accorde point le remboursement de votre séance chez le kinésiologue, rendez-vous auprès des praticiens ou médecins conventionnés du secteur 1. Vous bénéficierez ainsi d'un remboursement partiel. Pour ce faire, adressez-vous à l’un des professionnels suivants :

  • Homéopathe
  • Ostéopathe
  • Acupuncteur
  • Mésothérapeute

L’assurance maladie vous rembourse de la même façon qu’elle prend en charge vos consultations chez votre généraliste. Vous aurez droit à un remboursement à hauteur de 70 % sur la base du tarif conventionnel fixé à 25 euros. En faisant le calcul (25 euros*70 %), vous recevez un remboursement de 17,5 euros auquel. Notez qu’une participation forfaitaire de 1 euro, valable sur tous les remboursements est prélevée de ce montant. Finalement, votre remboursement sera donc de 16,5 euros.

Au moment de la consultation, veillez toutefois à bien vérifier le statut du praticien. Il est impératif de vous adresser à un généraliste et non à un spécialiste. C’est le cas, si vous consultez un psychiatre qui vous prescrit une hypnose (faisant partie des médecines douces).

Cette fois-ci, votre démarche est un peu différente si vous souhaitez obtenir une prise en charge. D’abord, vous devez vous rendre chez votre médecin traitant, afin que ce dernier vous oriente vers un spécialiste. À défaut de respecter ce parcours de soin coordonné, vous vous exposez à un refus de remboursement.

 

Le remboursement de la kinésiologie par les mutuelles santé

La sécurité sociale refuse d’intervenir ? Comptez sur l’aide de votre mutuelle. Cette dernière peut prendre en charge vos séances chez un kinésiologue, si la kinésiologie fait partie des garanties remboursables. Dans ce cas, elle peut vous proposer deux modalités de remboursement :

 

Le forfait annuel

Grâce à un forfait annuel, votre assureur met à votre disposition une somme annuelle qui s’élève généralement entre 150 à 300 euros. Certains peuvent même vous proposer 400 euros vous laissant plus de marge de manœuvre. Dans tous les cas, vous êtes libre de dépenser votre forfait à votre guise, tant qu’il reste inférieur à la limite prévue. Si vous le dépassez, vous devez payer le reste à charge de votre poche.

Ce mode de remboursement vous apporte un avantage considérable, si vous consultez un praticien de manière régulière (notamment plus de 5 séances), ou si le prix de la séance est assez élevé (ex. : supérieur à 60 euros). Il permet effectivement de rembourser la majorité de vos dépenses.

 

Le montant par séance

À part le forfait annuel, votre mutuelle peut vous rembourser en se basant sur un montant par séance. Elle rembourse par exemple 4 à 5 séances de 40 euros par an. En cas de dépassement de ce chiffre, vous êtes obligé de payer le reste à charge.

En résumé, si vous souhaitez vous faire rembourser par votre mutuelle santé, vérifiez deux points dans votre contrat :

  • La liste des actes remboursables, là où la kinésiologie doit y figurer ;
  • Le mode de remboursement qui peut être forfaitaire ou limité en séance.

Ces articles pourraient également vous intéresser !

Tout savoir sur la migraine ophtalmique

La migraine ophtalmique peut rapidement devenir invalidante sans traitement adapté. On vous expl…

Les différences entre l’arthrose et l’arthrite

L’arthrose et l’arthrite sont deux pathologies distinctes qui touchent de nombreuses personnes e…

Tout savoir sur la diverticulite

La diverticulite est une inflammation à priori bénigne mais qui peut provoquer des problèmes plu…

Tout savoir sur les calculs rénaux

Pathologie courante qui affecte environ 10 % des Français, les calculs rénaux peuvent être sourc…

Tendinite de l'épaule : que faut-il faire en cas de douleur ?

Vous souffrez d’une tendinite de l’épaule ? Découvrez les différents symptômes d’une tendinite e…

Soigner le zona : ce qu’il faut savoir

Le zona est une maladie redoutée qui provoque de vives douleurs. On vous fait découvrir les trai…

Découvrez les tarifs des assurances santé 2022 pratiqués dans votre région et comparez ! Découvrez les tarifs des assurances santé 2022 Télécharger le guide