Accueil > Les soins > Les affections > Le pancréas : l’anatomie, les pathologies et les préventions

Le pancréas : l’anatomie, les pathologies et les préventions

L’anatomie du pancréas

Le pancréas est un organe placé dans la partie supérieure de l’abdomen, plus précisément derrière l’estomac. Il se trouve entre l’intestin grêle et la rate.

 

Sa taille

Le pancréas est une grande glande allongée et aplatie de 20 cm de longueur 1. D’une largeur de 4 cm et une épaisseur de 2 cm, il pèse entre 60 à 80 g environ pour un adulte. De couleur rose pâle, le pancréas a un aspect granuleux et une consistance ferme.

 

Sa structure

Le pancréas comprend quatre parties :

  • La tête s’insère au niveau du duodénum ;
  • Le cou ou isthme relie la tête du corps du pancréas ;
  • Le corps et la queue, la partie la plus longue du pancréas se prolonge jusqu’à la rate.

Le pancréas est également pourvu de deux canaux : le canal de Wirsung et le canal de Santorini. Ces deux canaux drainent l’organe.

 

Les fonctions du pancréas

Le pancréas est un organe ou une glande mixte du fait de ses fonctions endocrines et exocrines.

 

La fonction endocrine : le pancréas, un régulateur de glucose

Le pancréas permet de sécréter des substances notamment des hormones dans le sang. Une partie du pancréas a pour rôle de fabriquer des hormones qui permettent de réguler la glycémie. Ces hormones sont reconnues sous les noms d’insuline et glucagon. L’insuline est plus connue pour diminuer la glycémie et le glucagon de l’augmenter. Le pancréas fabrique ces hormones en fonction des besoins de l’organisme.

 

La fonction exocrine : le pancréas joue un rôle dans la digestion

Le pancréas aide l’organisme dans la digestion en fabriquant les enzymes pancréatiques. Ces enzymes sont transportés par le suc pancréatique. Le canal de Wirsung conduit ce mélange d’enzyme et de suc dans le duodénum qui est le segment initial de l’intestin grêle.

Le suc pancréatique contient des ions bicarbonates qui permettent de neutraliser l’acidité du chyme. Ce dernier est le liquide provenant de l’estomac qui contient les aliments prédigérés.

Les enzymes pancréatiques ont pour rôle de décomposer les aliments en plusieurs éléments. Ces éléments ainsi décomposés sont facilement assimilés par l’organisme. Le glucose, la graisse et les protéines sont ces principaux éléments.

Il arrive que ces fonctions du pancréas soient altérées. Dans ce cas, des anomalies risquent de survenir. Plusieurs maladies peuvent atteindre le pancréas, mais elles peuvent être prévenues.

 

Les anomalies du pancréas

Généralement, trois pathologies atteignent le pancréas : le diabète, la pancréatite et le cancer.

 

Le diabète pancréatique

Le diabète touche plus de 100 millions de personnes dans le monde 2

Lorsque les cellules du pancréas produisant l’insuline sont détruites, le diabète survient. Il se traduit par une augmentation anormale du taux de glycémie dans le sang. Le taux normal de glycémie à jeun est de 0,7 à 1 g/l. Après les repas, ce taux peut augmenter jusqu’à 1,4 g/l 3.

Une personne peut être atteinte du diabète sans présenter des symptômes. Cependant, les signes précurseurs peuvent apparaître au quotidien :

  • Une fatigue ou une somnolence,
  • Une sensation de soif ou de faim inassouvie,
  • Un trouble de la vue,
  • Une perte de poids importante et inexpliquée ou un gain de poids.

 

La pancréatite

La pancréatite est caractérisée par l’inflammation du pancréas. C’est une maladie qui peut être aigüe et intempestive ou chronique. 15 à 25 % des causes de la pancréatite sont inconnues4. Par contre, plusieurs causes peuvent être à l’origine de cette pathologie, à savoir :

  • Un calcul biliaire,
  • Une consommation d’alcool importante,
  • Une intervention chirurgicale de la voie biliaire,
  • Un taux de calcium élevé…

Les symptômes de la pancréatite sont caractérisés par des douleurs abdominales importantes. Ces dernières surviennent surtout après un repas copieux ou arrosé. Des vomissements et une fièvre peuvent aussi apparaître. En cas de malaise, de membres froids et de sueurs excessives, une hospitalisation peut s’avérer nécessaire.

 

Le cancer du pancréas

Le cancer du pancréas touche surtout les hommes à partir de 50 ans 5. Une tumeur maligne peut se former au niveau du pancréas. Cette formation se propage dans l’organe entraînant la métastase. Le diabète peut être un facteur de risque pour un cancer chronique.

Le début de ce cancer peut passer inaperçu. Les signes ne sont pas spécifiques, mais le patient peut ressentir :

  • Des zones douloureuses au niveau de l’abdomen ou au niveau du dos ;
  • Une diarrhée grasse ou stéatorrhée ;
  • La jaunisse ;
  • Une perte d’appétit et une fatigue.

Seul un examen clinique permet d’identifier un cancer du pancréas.

 

La prévention des maladies du pancréas

Une habitude de vie saine peut suffire à écarter les maladies du pancréas :

  • Avoir une alimentation saine et équilibrée : pas trop de graisse ni trop de sucre.
  • Stopper l’abus d’alcool.
  • Pratiquer du sport régulièrement : au moins 30 min par jour.

 

Le traitement des pathologies du pancréas

Pour confirmer une maladie du pancréas, un diagnostic par un spécialiste est effectué. Une radiographie ou une IRM permet de diagnostiquer les pathologies. L’endoscopie et la fibroscopie sont aussi des moyens d’analyser le pancréas.

Le traitement des maladies diverge en fonction de la pathologie du patient :

  • Le diabète : un traitement par insulinothérapie peut convenir.
  • La pancréatite : un traitement médicamenteux ou un acte chirurgical est prescrit. Le traitement médicamenteux est utilisé pour apaiser la douleur. Une sonde gastrique est ensuite placée pour aspirer le liquide digestif. Un acte chirurgical ou un drainage pancréatique est effectué en cas de calcul biliaire.
  • Le cancer du pancréas : un traitement médicamenteux et une chimiothérapie sont pratiqués.

Les maladies du pancréas sont donc faciles à prévenir grâce à une bonne hygiène de vie. En cas de pathologies, les traitements sont remboursés en partie par la Sécurité sociale. Pour une meilleure couverture, il est donc important de se souscrire à une mutuelle de santé. Santors peut vous aider à comparer les garanties qui conviennent à vos besoins.

Ces articles pourraient également vous intéresser !

Tout savoir sur la migraine ophtalmique

La migraine ophtalmique peut rapidement devenir invalidante sans traitement adapté. On vous expl…

Les différences entre l’arthrose et l’arthrite

L’arthrose et l’arthrite sont deux pathologies distinctes qui touchent de nombreuses personnes e…

Tout savoir sur la diverticulite

La diverticulite est une inflammation à priori bénigne mais qui peut provoquer des problèmes plu…

Tout savoir sur les calculs rénaux

Pathologie courante qui affecte environ 10 % des Français, les calculs rénaux peuvent être sourc…

Tendinite de l'épaule : que faut-il faire en cas de douleur ?

Vous souffrez d’une tendinite de l’épaule ? Découvrez les différents symptômes d’une tendinite e…

Soigner le zona : ce qu’il faut savoir

Le zona est une maladie redoutée qui provoque de vives douleurs. On vous fait découvrir les trai…

Découvrez les tarifs des assurances santé 2022 pratiqués dans votre région et comparez ! Découvrez les tarifs des assurances santé 2022 Télécharger le guide