Accueil > Les soins > Yoga : quels bienfaits pour la santé des seniors ?

Yoga : quels bienfaits pour la santé des seniors ?

Qu’est-ce que le yoga ?

Plus qu’une gymnastique, le yoga (qui signifie « unir » en sanskrit) est un art de vivre dont les vestiges remontent à plus de 5 000 ans av. J.-C. À cette époque, le but du yoga était d’imposer son pouvoir aux Dieux en réalisant des exercices très réguliers et très éprouvants pour le corps. Au fil des ans, la pratique a connu des transformations drastiques. Mais ce n’est qu’avec les travaux de Patañjali que la grande histoire du yoga commence. Son écrit appelé Yoga Sutra définit ce qu’est le yoga et décrit les règles à suivre pour le pratiquer afin d’atteindre la libération. Malgré le passage du temps, ce texte régit encore jusqu’à aujourd’hui toutes les voies du Yoga. Notez qu’à part le Yoga Sutra, le yoga est également beaucoup inspiré de grandes écritures hindoues telles que Le Vedanta, La Bhagavad-Gita, Les Upanishads ou encore le Sâmakhya.

 

De nombreuses formes de yoga

Contrairement à ce que beaucoup pensent, il existe plusieurs formes de yoga avec des objectifs, des pratiques et des exercices différents : 

  • Le Hatha Yoga : c’est l’un des yogas les plus pratiqués. Il est plutôt doux, ce qui en fait le style idéal pour découvrir le yoga et pour maîtriser les postures de base ;
  • Le Ashtanga Yoga : il est aussi très pratiqué à travers le monde. Sa forme a été théorisée dans les années 70 par K. Pattabhi Jois. Il consiste à réaliser un enchaînement rapide et énergique de postures. En raison de l’exigence physique élevée que requiert son exécution, cette forme s’adresse surtout à ceux qui pratiquent le yoga depuis assez longtemps ;
  • Le Vinyasa Yoga : c’est également un yoga dynamique. Créé en 1980, il s’inspire beaucoup du Ashtanga Yoga. La différence est qu’il met sur l’accent sur l’alignement du corps. De plus, les enchaînements sont aussi importants que les postures. C’est pour cette raison que beaucoup rapprochent ce style de yoga de la chorégraphie ;
  • Le Bikram Yoga : il se caractérise par le fait qu’on le pratique dans une salle chauffée à 40 °C. À part cela, les séances se limitent à l’exécution répétée d’une série de 26 postures. L’idée est de favoriser l’élimination des toxines et de limiter les risques de blessures musculaires grâce à la chaleur ambiante ;
  • Le Hot Yoga : il est à peu près similaire au Bikram Yoga, la seule différence est que ce dernier est une marque déposée ;
  • Le Iyegar Yoga : c’est sans aucun doute le yoga le plus rigoureux puisqu’il met l’accent sur l’alignement du corps dans toutes les postures grâce à l’utilisation de divers accessoires (traversins, chaises, briques…). Il met le corps et le mental à très rude épreuve ;
  • Le Jivamukti Yoga : il a été conçu par Sharon Ganon et David Life en 1984. Le but de ce style est d’aider le pratiquant à se détendre à l’aide de chants et de séries de postures ;
  • Le Anusara Yoga : c’est l’un des yogas les plus récents puisqu’il n’a été inventé qu’en 1997 par John Friend. Il se caractérise par le fait de mettre l’accent sur « la bonté intrinsèque de chaque être » de plus, il travaille en priorité le haut du corps (poitrine, épaule, cou…) ;
  • Le Kundalini Yoga : il se caractérise par sa variété. En effet, une séance de Kundalini Yoga peut intégrer des moments de méditation, de mantras ou encore de chants.

La liste précédente n’est pas exhaustive. Retenez juste une chose : avant de vous mettre au yoga, essayez d’abord de déterminer de quel yoga il s’agit. Comme vous l’aurez remarqué, certains styles s’adressent à des catégories bien définies de personnes.

 

Les bienfaits du yoga

Ce n’est plus à prouver, le yoga est une pratique très bénéfique pour le corps et l’esprit, chaque type d’exercice apportant des avantages différents.

 

Pour les exercices physiques ou asanas

Les exercices physiques constituent une part importante du yoga, peu importe le style. Et les bénéfices que l’on peut en tirer sont nombreux : 

  • Souplesse ;
  • Selons certains, revitalisation des organes internes et tonification du corps grâce à une meilleure circulation sanguine, ralentissement du vieillissement cellulaire et renforcement du système immunitaire ;
  • Renforcement de la musculature : certains exercices de yoga sont particulièrement efficaces pour travailler les muscles ;
  • Assouplissement de la colonne vertébrale ;
  • Développement de la concentration : mémoriser des postures et des enchaînements nécessite un travail de concentration important ;
  • Développement de la persévérance et de l’endurance.

 

Pour les exercices de respiration

Ce type d’exercice est primordial dans le yoga. Dans cette pratique, la respiration est nommée Prânâyâma, elle est à la fois consciente et profonde. Ses adeptes estiment qu’elle procure de nombreux avantages sur la santé : 

  • Développement de la cage thoracique : cela entraîne une amélioration de la qualité de la respiration ;
  • Élimination des toxines présentes dans le corps ;
  • Renforcement de la vitalité ;
  • Optimisation de la circulation sanguine : cela induit une diminution conséquente de la fréquence cardiaque et de la pression artérielle ;
  • Détente et meilleure gestion du stress ;
  • Amélioration de la qualité du sommeil : un corps détendu et moins stressé dort mieux.

 

Pour la méditation

La méditation est essentielle en yoga. Ses bienfaits sur l’esprit et le corps sont nombreux : 

  • Purification de l’esprit et pacification des émotions ;
  • Augmentation de la concentration : cela apporte à son tour vivacité d’esprit et meilleure mémoire ;
  • Calme et sérénité ;
  • Relaxation du corps ;
  • Meilleure capacité à se vider l’esprit : ce n’est pas du tout facile durant les premières séances, mais on y arrive peu à peu avec de la persévérance ;
  • Moins de stress.

Il est important de noter que selon une étude, la méditation permet de ralentir le vieillissement cérébral. C’est ce qui ressort de recherches effectuées sur la comparaison morphologique des régions cérébrales de personnes pratiquant régulièrement la méditation et de celles qui n’en pratiquent pas du tout.

 

Pour la relaxation

Pour pratiquer, il faut savoir se relaxer. En fait, il n’est pas faux d’avancer que tous les exercices pratiqués en yoga ont pour but d’aider à atteindre un état de relaxation profond. Et la relaxation issue de la pratique du yoga vous procure de nombreux avantages santé : 

  • Amélioration du sommeil ;
  • Augmentation de l’attention ;
  • Accroissement de la libération d’endorphines ;
  • Baisse de la dépression ;
  • Réduction des réponses inflammatoires ;
  • Limitation de la production de cortisol ;
  • Réduction de la douleur ;
  • Réduction des problèmes cardiaques : le stress a un effet très négatif sur l’activité cardiaque. Vous protégez votre cœur en gérant mieux votre stress.

 

Les contre-indications au yoga

Vous l’aurez compris, pratiquer le yoga offre de nombreux avantages. Mais si cette pratique s’adresse à tous publics, des contre-indications au yoga existent : 

  • Le yoga doit être pratiqué uniquement sur avis médical par les personnes atteintes de sclérose en plaques, d’épilepsie et par les personnes qui viennent de subir une opération chirurgicale.
  • Certains types de yoga ne sont pas adaptés aux personnes ayant des problèmes respiratoires ou cardiaques. Il s’agit surtout du Bikram Yoga et du Ashtanga Yoga ;
  • Certaines postures de yoga peuvent être déconseillées pour certaines personnes. Pour illustration, la posture de la chandelle est à éviter pour les personnes ayant un problème de dos ou de cervicales ;
  • Pour limiter les risques de blessure, il faut toujours réaliser les postures en douceur et si possible après un échauffement ;
  • Les femmes enceintes doivent pratiquer le yoga que sur avis médical. Sachez que de nombreux centres proposent des séances spécialement adaptées aux futures mamans.

 

Les erreurs à ne pas faire lorsqu’on fait du yoga

Il vous faut tout de même respecter quelques règles avant de commencer votre pratique. 

  • Choisissez un style de yoga adapté à votre état de santé et surtout en adéquation avec vos envies ;
  • Pour tirer le maximum de bénéfice du yoga, essayez d’avoir une pratique régulière ;
  • Évitez de faire du yoga après un repas ;
  • Laissez-vous assister par un professeur de yoga lorsque vous commencez à pratiquer. Cela vous permettra de maîtriser les règles de base de cette pratique.

Enfin, pratiquer le yoga nécessite de la persévérance. Ne vous découragez donc pas si vous n’arrivez pas à réaliser à la perfection les postures au cours des premières séances.