Accueil > Les soins > Naturopathie : bienfaits et prise en charge par les mutuelles

Naturopathie : bienfaits et prise en charge par les mutuelles

Les bienfaits de la naturopathie

Le naturopathe joue un double rôle. D’une part, en tant que thérapeute, il aide le patient à retrouver une bonne santé. D’autre part, en tant qu’éducateur de santé, il procure des conseils d’hygiène vitale pour qu’un individu conserve, à long terme, sa santé. Dans son principe, un naturopathe guide son patient sur la bonne voie de la santé pour que ce dernier soit totalement autonome et agit en tant qu’acteur de sa santé. De nombreux tests ont été réalisés pour confirmer l’efficacité de la naturopathie sur l’organisme humain. Ces tests ont été effectués sur la digestion, la respiration et la circulation. À l’issue de ces tests, il a été prouvé que la naturopathie joue un rôle important sur : 

  • La diminution du taux de cholestérol : quelques études scientifiques ont démontré que l’utilisation de certaines plantes médicinales réduit le taux de cholestérol et les agents infectieux. Un bon régime alimentaire nous aide également à éviter le syndrome prémenstruel.
  • Les effets sur le syndrome prémenstruel : des chercheurs ont démontré l’impact de la vitamine D et du calcium sur le déclenchement de ce syndrome.
  • La perte de poids : comme chaque personne a sa propre physionomie, le naturopathe établit un bilan individuel. Des recettes de diète appropriées pour chaque individu sont ensuite prescrites pour aider à la perte de poids.
  • Le renforcement du système immunitaire et réduction des allergies : une allergie peut survenir suite un trouble de fonctionnement de notre organisme. La naturopathie nous aide à pallier, voire guérir ces allergies, grâce aux remèdes naturels.
  • La lutte contre l’arthrose qui est très souvent liée à notre mode de vie. La naturopathie propose la griffe du diable et le gingembre pour atténuer la douleur. En effet, ces plantes ont des propriétés efficaces pour ralentir les symptômes de l’arthrose. Par ailleurs, une personne souffrant d’arthrose aura une meilleure santé en suivant un régime alimentaire bien respecté.
  • La contribution au sevrage : si vous souhaitez arrêter de fumer rapidement et efficacement, consultez un naturopathe. Plusieurs plantes contribuent au sevrage du tabac, comme le Kudzu qui favorise la création de la dopamine. Cette plante peut calmer votre envie de fumer ! Le millepertuis est reconnu comme antidépresseur. Alors, pour éviter une dépression en cours de sevrage, vous pouvez vous en servir. Un complément en magnésium vous aide également contre la fatigue.

 

Place de la naturopathie au niveau mondial

La naturopathie est reconnue par l’OMS comme la troisième médecine traditionnelle mondiale. Elle vient après les médecines traditionnelles chinoises et ayurvédiques. Le Bureau international du travail l’a aussi acceptée officiellement en 1968. La naturopathie est aussi classée par l’UNESCO comme « médecine traditionnelle ». Pour l’Organisation mondiale de la santé, un individu est en bonne santé si ce dernier se porte bien physiquement, mentalement et socialement. L’OMS donne une définition de la naturopathie comme étant une autre manière de prendre soin de soi, à l’aide de méthodes naturelles et biologiques. Elle nous enseigne sur les moyens de rester en bonne santé sans médication chimique pour garder notre « capital santé ».

 

Les principes de la naturopathie

La naturopathie se repose sur deux principes : la naturopathie pour la prévention des maladies et la naturopathie individualisée. Le premier but de la naturopathie est la prévention des maladies. Dans ce principe, elle vise à donner des conseils entièrement naturels sur : « comment améliorer son hygiène de vie sur la base d’alimentations saines et équilibrées », « la façon de gérer le stress », « quelle activité physique pratiquer avec des exercices respiratoires y afférents », etc.  Ces conseils portent sur des techniques, des régimes ou des partages d’expériences. La naturopathie individualisée, quant à elle, nous apprend à mieux comprendre notre organisme et son fonctionnement. Quand nous avons une bonne connaissance de notre corps, nous pouvons nous soigner nous-mêmes, sans aucune aide extérieure. La naturopathie nous apprend, par exemple, les symptômes des maladies pour mieux les appréhender au quotidien. Une fois que nous connaissons parfaitement nos propres envies, nos malaises, nos gênes ou nos divers maux, nous pouvons nous-mêmes adapter les solutions pour y pallier de manière naturelle.

 

Remboursement de la naturopathie

Dès la première consultation, le naturopathe accorde une séance de diagnostic d’une heure à une heure et demie. Des questions portant sur le mode de vie et l’état de santé sont posées lors de cette séance. Plusieurs rendez-vous suivront cette première consultation. Ces séances successives durent entre 30 minutes et une heure. Les honoraires d’un thérapeute sont compris entre 50 et 100 €. Mais la naturopathie est-elle prise en charge par l’Assurance maladie ? Malheureusement non, il n’y a pas de remboursement possible. Cette pratique n’est toujours pas encore considérée comme étant un moyen efficace de guérison. Un remboursement participatif à partir de 25 euros est toutefois proposé en France. Vous pouvez néanmoins vous tourner vers les mutuelles santé afin de bénéficier d’une meilleure prise en charge. Certaines mutuelles sont en mesure de rembourser (jusqu’à 500 euros par an) vos séances de naturopathie sur présentation d’une facture.   Nous pratiquons la naturopathie dans le but de prévenir la maladie et donc d’être toujours en bonne santé en gardant un mode de vie plus sain. Notons toutefois que la naturopathie complète la médecine conventionnelle, elle ne la remplace pas. Ainsi, si des problèmes de santé persistent, malgré vos séances de naturopathie, rendez-vous vite chez le médecin pour suivre les traitements y afférents.