Accueil > Les soins > Les affections > Pneumonie : causes, symptômes, diagnostic et traitements disponibles

Pneumonie : causes, symptômes, diagnostic et traitements disponibles

Définition de la maladie

La pneumonie  est une infection pulmonaire qui peut se présenter sous une forme légère ou grave. Il y a pneumonie lorsqu’une infection atteint les sacs aériens de vos poumons avec du liquide ou du pus.

Une infection qui empêche de respirer suffisamment d'oxygène pour permettre une circulation sanguine normale. L’infection pulmonaire peut toucher un seul ou deux poumons.

N'importe quel individu peut contracter cette infection pulmonaire. Mais les nourrissons de moins de 2 ans et les personnes de plus de 65 ans sont les plus vulnérables car leurs systèmes immunitaires ne sont pas encore ou plus assez fort pour combattre l’infection.

La pneumonie peut être causée par des bactéries, des virus ou (plus rarement) par des champignons. Si votre pneumonie résulte d'une bactérie ou d'un virus, vous pouvez la transmettre à quelqu'un d'autre. Enfin, il est important de savoir que certaines mauvaises habitudes (notamment tabac et alcool), sont des facteurs qui peuvent augmenter le risque de pneumonie.

 

Les symptômes de la pneumonie

Les symptômes de la pneumonie peuvent varier en fonction de l’origine de la maladie, de l’âge et de l’état de santé général d’une personne atteinte. Ces symptômes se développent généralement sur plusieurs jours :

Voici les symptômes courants de la pneumonie :

  • Des douleurs thoracique lorsqu’on respire ou lorsqu’on tousse,
  • Des toux avec du mucus,
  • De la fatigue mêlée à une perte d’appétit
  • De la fièvre, des sueurs nocturnes et des frissons
  • Des nausées, des vomissements et de la diarrhée
  • De l’essoufflement

Parallèlement à ces symptômes, les personnes âgées et les personnes dont le système immunitaire est affaibli peuvent devenir confuses ou être atteintes de troubles mentaux. Elles peuvent même avoir une température corporelle inférieure à la normale.

Les nouveau-nés et les nourrissons peuvent ne présenter aucun signe d'infection. Ou ils peuvent vomir, avoir de la fièvre et de la toux, et être agités ou fatigués.

 

Déroulé du diagnostic de la pneumonie

Pour diagnostiquer la pneumonie, votre médecin traitant commencera par vous poser des questions sur vos symptômes et vos antécédents médicaux. Par exemple, il essayera de savoir si vous fumez, ou si vous avez été au contact de personnes malades à la maison, à l’école ou au travail. Le médecin procédera ensuite à un examen physique. Il s’agira principalement d’écouter la poitrine avec un stéthoscope. Une respiration grossière, des bruits de crépitement, une respiration sifflante et une respiration réduite dans une partie particulière des poumons peuvent indiquer une pneumonie.

Une radiographie pulmonaire est généralement effectuée pour confirmer le diagnostic; il montrera les zones du poumon affectées par la pneumonie. Des analyses de sang peuvent également être effectuées.

 

Comment traite-t-on la pneumonie ?

La plupart des cas de pneumonie peuvent être traités à domicile, sans déplacement à l’hôpital ou autre centre de santé. Cependant, une hospitalisation est nécessaire lorsque que celle-ci touche les bébés, les enfants et les personnes souffrant d'une pneumonie grave.

La pneumonie est généralement traitée avec des antibiotiques, même si une pneumonie virale est suspectée, car il peut également y avoir un degré d'infection bactérienne. Le type d'antibiotique utilisé et la façon dont il est administré seront déterminés par la gravité et la cause de la pneumonie.

Ainsi, il y aura deux traitements différents selon l’administration des soins ( à domicile ou en milieu hospitalier). Par exemple, les antibiotiques sont utilisés pour les deux types de traitement. Mais, pour le traitement à domicile, ils seront administrés par voie orale sous forme de comprimés ou de liquide alors que pour le traitement en milieu hospitalier, les antibiotiques seront administrés par intraveineuse.

 

Conclusion

La pneumonie est une maladie largement répandue mais les traitements restent efficaces. Cependant une personne atteinte de pneumonie devra parfois attendre plusieurs semaines pour se remettre complètement. La toux peut continuer jusqu'à ce que le mucus soit éliminé définitivement des poumons. Cela fait partie du processus de récupération.

Si vous avez la bonne assurance santé, vous pourrez profiter d’un remboursement conséquent pour le traitement de la pneumonie. En cas de reste à charge, une bonne mutuelle vous permettra de réaliser des économies certaines. Pour savoir quelle mutuelle est la plus avantageuse pour vous, n‘hésitez pas consulter Santors !

Ces articles pourraient également vous intéresser !

Tout savoir sur la migraine ophtalmique

La migraine ophtalmique peut rapidement devenir invalidante sans traitement adapté. On vous expl…

Les différences entre l’arthrose et l’arthrite

L’arthrose et l’arthrite sont deux pathologies distinctes qui touchent de nombreuses personnes e…

Tout savoir sur la diverticulite

La diverticulite est une inflammation à priori bénigne mais qui peut provoquer des problèmes plu…

Tout savoir sur les calculs rénaux

Pathologie courante qui affecte environ 10 % des Français, les calculs rénaux peuvent être sourc…

Tendinite de l'épaule : que faut-il faire en cas de douleur ?

Vous souffrez d’une tendinite de l’épaule ? Découvrez les différents symptômes d’une tendinite e…

Soigner le zona : ce qu’il faut savoir

Le zona est une maladie redoutée qui provoque de vives douleurs. On vous fait découvrir les trai…

Découvrez les tarifs des assurances santé 2022 pratiqués dans votre région et comparez ! Découvrez les tarifs des assurances santé 2022 Télécharger le guide